Mariage – Les prestataires / The service providers

Quand on organise un mariage, on l’organise rarement seul.e : on a besoin de s’entourer de « prestataires » qui participent à la réussite de notre journée !

When you organize a wedding, you rarely organize it by yourself: you need to have “service providers” around you, who will take part in the success of your day!

Globalement, toutes les personnes avec qui vous bossez ou faites appel pendant votre mariage sont considérées comme des prestataires ! Ca fait juste un peu plus joli de réunir tout le monde sous le même terme.

Des fois que ça intéresse des futur.es marié.es d’Indre-et-Loire, et également pour donner une idée aux autres de qui on peut avoir besoin pour organiser un mariage, je vous présente… roulements de tambour… nos… PRESTATAIIIIRES !

Basically, everyone you are going to work with during your wedding will be considered as a service provider! It’s just a little bit nicer to gather everyone under the same term.

In case brides- and grooms-to-be could be interested and also to give the others an idea of who you can need to organize a wedding, I’m giving you… drum rolls… our… SERVICE PROVIDEEERS!

1. Le traiteur (comment on féminise ça ? La traiteuse ? ^^’) / The caterer

Je m’apprêtais à écrire que le/la traiteur est un.e prestataire CLÉ du mariage, mais en réalité, ils/elles le sont tous et toutes… Mais faut bien avouer que si le repas est raté, ça craint du boudin et on va pas passer une super soirée.

Le repas (voire le cocktail en plus) représente un budget faramineux. D’après mes petites recherches, le budget par personne va de 40 à 200€ par personne selon la formule choisie.

Sauf… quand sa maman est traiteur ! Hé ouaaaiiiis ! On en a eu pour une petite dizaine d’euros par personne au total… 😉

Pour avoir une note moins salée, il y a tout de même des options : un buffet plutôt qu’un repas à table, par exemple, pour limiter le nombre de serveur.ses et le temps passé à dresser les assiettes une par une. De même, si vous demandez du caviar et du foie gras, ne vous étonnez pas que le montant par personne soit légèrement élevé…

Certain.es marié.es font également leur cocktail eux/elles-mêmes ou bien passent par un traiteur moins cher type Flunch, par exemple. Ou bien, ne font pas de cocktail du tout !

Ma mère avait déjà fait le mariage de ma sœur et souhaitait travailler pour le nôtre également. Comme c’est la meilleure traiteur qu’on pouvait espérer, ça nous allait parfaitement ! Evidemment, ça a demandé un travail monstre pour elle, qui avait du coup la casquette de traiteur ET de maman de la mariée…

Concernant les extras, elle en a embauché deux, et sinon, la famille et les potes ont mis la main à la pâte et ont aidé à servir et débarrasser !

Site de notre traiteur / Our caterer’s website: Olanjali

I was about to write that the caterer is a KEY provider but actually they all are… But I have to admit that if your wedding meal is crap, it clearly sucks and you’re not going to have a nice evening.

The meal (and possibly the cocktail reception on top of that) takes the biggest share of the budget. According to my research, the price per person varies between €40 and €200 depending on what you choose.

Except… when your mum is a caterer! Yaaasss! We ended up with a budget of about €10 per person… 😉

If you want to avoid getting a steep bill, you still have some options: a buffet rather than a service table, for example, to limit the number of waiting staff and the time spent laying the plates one by one. Same, if you ask for caviar and foie gras, don’t be surprised if the amount per person is quite high…

Some brides and grooms also decide to do the food for the cocktail reception by themselves, or hire a cheaper kind of caterer. Or they don’t have a cocktail reception at all!

My mum had already worked for my sister’s wedding and she wanted to do the same for ours. Since she’s the best caterer we could have hoped for, it suited us perfectly! Of course, it required a huge work from her, who then had to be the caterer AND the bride’s mum…

About the waiting staff, she hired two waitresses, and otherwise our family and friends helped a lot to serve and clear the tables!

2. La photographe / the photographer

Aaah, sujet majeur, les photos de mariage… Franchement, c’est pas de la tarte. Un.e photographe, ça coûte une blinde (à juste titre, je ne dis pas !). Plein de blogs de mariage vous diront « OK ça coûte un bras mais c’est VITAL ! A la fin du mariage, il vous reste les souvenirs et les PHOTOS ! Ne faites pas les radin.es là-dessus ! » Certes certes mes petites poulettes, mais… ça reste un gros budget que tout le monde n’a pas forcément envie / la possibilité de sortir.

Encore une fois, comment réduire son budget photo ?

Première solution : ne pas prendre de photographe pro… Alors là attention je vais provoquer de grosses vagues et des « AAAHH ELLE EST FOOOLLE ». Bon. On se calme. Vous me connaissez, vous savez que j’ADORE les photos et que pour moi, c’est super important. Mais, grande nouvelle : pas pour tout le monde ! Et il y a aussi des gens qui ne sont pas à l’aise avec les photos, même le jour de leur mariage ! Je ne dis pas, n’avoir aucune photo du tout ce serait bien dommage. Mais si vous n’avez pas le budget, ne vous endettez pas sur 30 ans juste pour ça. Bon alors, comment on fait pour ne pas prendre de photographe pro mais avoir quand même des photos ?

J’ai lu partout que demander à un.e invité.e de faire les photos est une grossière erreur : je suis d’accord par exemple pour le fait que cette personne sera aussi occupée à… hé bien, à être invitée ! Et il est aussi probable qu’elle prenne plus de photos des gens qu’elle connaît, qu’elle n’ose pas aller voir tout le monde… Donc cette option est un peu dangereuse mais rien ne vous empêche de demander à plusieurs invité.es avec de bons appareils / de bons téléphones (hé oui, soyons réalistes) de couvrir le mariage.

Si vous n’avez pas envie de prendre le risque que ce soit un.e invité.e responsable de ça, vous pouvez toujours demander autour de vous : quelqu’un connaît bien quelqu’un qui est photographe amateur ou amatrice, que vous pourrez éventuellement rémunérer mais ce sera des clopinettes par rapport à un.e pro.

Ces deux options comportent le même risque : la qualité de vos photos.

Enfin, vous pouvez faire… comme nous ! Quand j’ai pris contact avec des pros pour leur demander un devis et que j’en ai fait part à Ciaran, il a refusé qu’on prenne un.e photographe. Pour lui, ce n’était pas aussi important que pour moi, et il trouvait le montant absurde. JE NE LANCE PAS ICI LE DEBAT DES COÛTS DES PHOTOGRAPHES mais je voulais respecter son choix. On est deux à se marier : si l’une est prête à mettre le prix mais pas l’autre, on fait quoi ? On fait un compromis, pardieu ! On a embauché la sœur d’une amie qui finissait ses études d’audiovisuel et qui donc avait de l’expérience avec la photo. Ca nous a permis d’avoir quelqu’un qui n’était pas ni uniquement amatrice ni complètement pro, et ce juste milieu nous a donné : un prix réduit avec des belles photos !

Si vous avez vraiment trop peur de la qualité de vos photos, et que faire confiance à un.e jeune futur.e pro est trop pour vous, il y a une autre solution : faire appel à un.e pro mais seulement sur une petite partie de la journée. Les pros proposent plusieurs forfaits, donc il est possible d’avoir quelqu’un qui couvre le mariage des préparatifs à la première danse, ou bien juste la cérémonie, avec des options (photos de couple, photos du cocktail…).

Pour toute la journée, le devis le moins cher qu’on m’avait proposé était de 850€ et le plus cher, 1450€. Une sacrée différence ! Et ça n’est sûrement pas les plues chères, ça dépend aussi des régions – et si vous voulez rajouter un.e vidéaste, ce sera encore plus cher…

Enfin bref, au final, à moins que vous n’ayez un budget extensible, il faudra forcément faire un compromis : soit sur le prix, soit sur la qualité des photos ou du service. Nous concernant, je suis ravie de la qualité des photos, donc rien à redire là-dessus ! J’aime bien aussi l’idée de donner sa chance à quelqu’un qui débute dans un domaine.

Aaah, main topic, the wedding photos…. Honestly it’s not easy peasy. A photographer costs an arm and leg (rightly so, I’m not arguing!). Many wedding blogs will tell you “OK it costs an arm but it’s VITAL! At the end of the wedding day you’ll only have memories and PHOTOS left!” Of course of course my dear ones but… it’s still a big budget that not everyone wants / can have.

Once again, how to reduce your photo budget?

First solution: don’t hire a professional photographer… So now be careful, I’m going to launch huge waves and “AAAAH SHE’S CRAZYYY”. Ok. Let’s chill out. You know me, you know I LOVE photos and for me, it’s super important. But big news: not for everyone! And some people are just not at ease with being taken in photo, even on their wedding day! I’m not saying that having no photo at all wouldn’t be a shame. But if you don’t have the money, don’t get in debt for the next 30 years just for that. So how do you not take a professional photographer and still have photos?

I read pretty much everywhere that asking a guest to take photos is a big mistake: I do agree that this guest will be busy… well, being a guest! And it’s also likely that they will take mostly pictures of the people they know, that they don’t dare go see everyone… So this option is a bit dangerous but nothing stops you from asking several guests with good cameras / smartphones (yeah let’s be realistic) to cover the wedding.

If you don’t want to take the risk of leaving a guest responsible for that, you can still ask around you: someone must know someone who is an amateur photographer, that you can possibly pay but it would be a ridiculous amount compare to a professional.

Those two options have the same risk: the quality of your photos.

Or you can also do… as we did! When I contacted professionals to ask them for quotes and I told Ciaran about them, he refused to take a photographer. To him, it wasn’t as important as to me, and he found the amount absurd. I AM NOT LAUNCHING HERE THE DEBATE ABOUT THE COST OF PHOTOGRAPHERS but I wanted to respect his choice. It takes two to get married: if one is ready to pay the price and not the other, what do we do? Well, we compromise! We hired a friend’s sister who was about to graduate in audiovisual and who thus had experience in photography. It enabled us to have someone who wasn’t just an amateur but who wasn’t completely professional, and this right balance gave us: a reduced price with beautiful photos!

If really you’re too afraid of the quality of your photos and if trusting a young future professional is too much for you, you also have a last solution: hire a professional but only for a small part of the day. Professionals offer several packages, so it’s possible to have someone cover your wedding day from the preparations to the first dance, or just the ceremony and then you add (or not) options (couple photoshoot, cocktail reception…).

For the whole day, the cheapest quote I was offered was €850 and the most expensive was €1450. Quite a difference! And they’re probably not the most expensive ones, it also depends on the regions – and it doesn’t include the video maker, it would be even more expensive then…

So anyway, in the end, unless you have an extensible budget, you’ll have to compromise: either on the price, on the amount of time your photographer will spend with you, or on the quality of the photos or the service. As far as we were concerned, I am delighted with the quality of our photos, so nothing to say about that! I also like the idea of giving a chance to someone who’s just starting in a field.

3. Le lieu de réception / the venue

Bon je vous ai écrit tout un article dessus donc je vais pas revenir sur le sujet !

Well, I already wrote a full article about that so I’m not coming back on the topic!

Site de notre lieu de réception / website of our venue: Château de Longue Plaine

4. Les tenues des mariées / the outfits

Je vous ai décrit en long, en large et en travers ma recherche de robes de mariées (un article à fort succès à retrouver ici !). Evidemment, on a été chercher le sari en Inde 😉

La robe et mes sous-vêtements venaient du même magasin.

Question chaussures, vu que je suis pas très fan de chaussures et que je voulais absolument pouvoir les reporter après, j’ai choisi des ballerines ivoires pour aller sous ma robe (en plus bon soyons honnêtes on les voit quasiment pas) et des sandales dorées pour aller sous mon sari. J’ai acheté les ballerines en ligne sur Sarenza. Les sandales venaient il me semble du magasin Texto. Et… oui, je les reporte ! Elles ont coûté 20€ chacune donc je suis bien contente.

I described in details how I looked for my wedding dress (a quite popular article, to be found here!). Of course the sari was found in India 🙂

My dress and my underwear came from the same shop.

As for my shoes, since I’m not a big fan of shoes and I absolutely wanted to be able to re-wear them after, I chose ballerina shoes to go under my dress (and honestly you hardly see them) and sandals to go under my sari. I bought the ballerina shoes online on Sarenza. The sandals came from a shop called Texto, if I remember well. And… yes, I wore them again! They cost about €20 each so I’m quite happy.

Site de la boutique / wedding shop’s website: Les Mariées de Nana

Et le marié alors ? Ben oui, il y est pas allé tout nu le pauvre ! On est allés chercher son costume ensemble en Irlande, quand on habitait à Cork. Il savait dès le début qu’il voulait un costume de couleur. On avait vu un superbe costume vert sur Pinterest, mais en trouver en magasin c’était une autre paire de manche… Du coup il a opté pour du bleu. On a fait les magasins ensemble à Cork et il a trouvé son bonheur là-bas, à petit prix, car c’était également un gros critère pour lui.

What about the groom? Well, he didn’t go naked, poor him! We went to get his suit together in Ireland, when we were leaving in Cork. He knew from the beginning that he wanted a colored suit. We saw a gorgeous green suit on Pinterest but finding one in a shop wasn’t easy peasy… So he chose to get a blue one instead. We shopped together in Cork and he found what he wanted there, and it was quite cheap, which was a big criteria for him

His shoes came from I don’t know where because his mum got them, haha…

Site de la boutique / shop’s website: Dunnes Stores

5. Les alliances / the wedding rings

Ah, les alliances ! Vous connaissez déjà toute la fabuleuse histoire derrière ces bijoux, et sinon je vous renvoie à l’article en question.

Ha, the rings! You already know all about the fabulous history behind them, and otherwise I’ll let you read about it here!

Page Facebook de notre bijoutier / Facebook page: Artisan Bijoutier Joaillier Dominique Barbier

6. La mise en beauté / The styling

J’avais trop envie d’écrire cette expression qui me fait penser aux Reines du shopping (mon émission préférée, vous imaginez, moi qui adore le maquillage, les talons hauts et la superficialité)(avant de me faire taper dessus : je ne critique pas les meufs qui portent du maquillage et des talons hauts mais selon Cristina sortir sans maquillage c’est le crime ultime, et les talons c’est quand même important hein, ça me fait hurler de rire et me donne envie de la taper)

Je vous ai raconté comment mon maquillage et ma coiffure se sont passés, si vous avez oublié ou que vous n’avez jamais lu tout ça, c’est ici !

Dans cet article, je vous disais déjà que me faire maquiller avait loin d’avoir été un choix évident, car je ne porte jamais de maquillage (un jour je vous en parlerai en détails dans un article !). Quant à la coiffure en revanche, c’était évident que je voulais que mes magnifiques cheveux soient mis à l’honneur (ben je vais pas vous dire que mes cheveux sont moches, manquerait plus que ça tiens).

Au final, j’ai été plus que ravie des deux résultats, mais encore une fois, je vous renvoie ici 😉

Ce dont je n’ai pas encore parlé en revanche, c’est que j’ai également fait faire mon épilation et mes ongles à cet endroit ! Alors là vous vous dites « QUOI ! ELLE NOUS A DIT QU’ELLE S’ÉPILAIT PRESQUE PLUS ! MENTEUSE ! ». Mais j’avais bien dit qu’à certaines occasions c’était différent, et j’avoue que malgré mon désintérêt pour mes poils, le jour de mon mariage j’avais pas envie d’en avoir. Et je suis la mariée, et c’est mon corps, donc je décide ! J’avais donc été passer un moment fabuleux pour me faire enlever certains de mes nombreux poils. J’avais choisi d’y aller 8 jours avant le mariage, ce qui était également la veille de mon EVJF. C’était une bonne option car la semaine d’avant le mariage, je bossais toujours, et je ne sais pas quand j’aurais pu prendre le temps d’aller me faire épiler ! Quant aux ongles, j’y suis allée quelques jours avant. C’était la première fois de ma vie que je faisais une manucure chez une pro ! C’était vraiment agréable. J’ai demandé du vernis semi-permanent, c’est un vernis spécial qui dure deux semaines. J’ai choisi une couleur blanche, pour bien faire péter avec mon merveilleux teint et aller avec mon sari comme avec ma robe. C’était un risque à prendre car du vernis blanc ça passe ou ça casse – au final j’étais… wait for it… RAVIE !

Site de mon salon de coiffure et d’esthétique / website: Pause Coiffure

I told you about my makeup and my hairdo, if you forgot or if you’ve never read about it, it’s here!

In that article, I was telling you that having makeup on was far from being an obvious choice, because I never wear makeup (I will for sure tell you about that in an article one day!). As for the hairdo however, it was clear I wanted my gorgeous hair to be even more beautiful (well I’m hardly going to tell you my hair is ugly, come on).

In the end I was more than happy with the two results but once again, you can read it here 😉

What I haven’t talked about though is the fact that I’ve also had some parts of my body waxed and my nails done at the same place. So now you’re thinking “WHAT! SHE SAID SHE ALMOST NEVER HAS HER HAIR REMOVED! LIAR!”. But I did tell you that at some occasions it was different and I have to say that despite my lack of interest for my hairs, on my wedding day I didn’t feel like having too many of them. And I’m the bride and it’s my body so I decide! I thus spent a fabulous moment there to have some of my hairs waxed. I had chosen to go there 8 days before the wedding day, it was also the day before my hen party. It was a good option because the week before the wedding, I was still working, and I have no idea when I could have taken the time to do that! As for the nails, I went there a few days before. It was the first time of my life I was having my nails done by a professional! It was really pleasant. I asked for semi-permanent nail polish, it’s a special nail polish that lasts two weeks. I chose a white color, so it could really contrast with my gorgeous complexion, and go with my sari as well as my dress. I took a risk because white nail polish it’s make or break – in the end I was… wait for it… DELIGHTED!

7. Les fleurs / The flowers

Devinez quoi. Les fleurs. Ca coûte une blinde ! Bon Anousha tu te fous de nous, tout coûte une blinde dans un mariage ? Ben… soyons honnêtes… oui. Déjà, saviez-vous que des études ont prouvé que ces charmant.es prestataires augmentent leurs prix s’il s’agit d’un mariage ? Sympa hein ! En gros si vous allez vous marier, faites genre que c’est les 80 ans de votre grand-père, ça sera moins cher !

Bon mais les fleurs, alors, j’adore ça hein… Mes vêtements sont à 80% à motifs floraux, j’ai une dizaine de fleurs à cheveux… Je suis hyper hippie romantique mais… bah… les fleurs… ça dure pas masse de temps et EN PLUS faut donner son rein pour en avoir ?

Vous l’auriez compris, le budget fleurs ça m’a gavée. Moi je voulais mon bouquet et basta.

Mais ma mamounette avait envie de jolies tables et je ne pouvais pas lui refuser ça (vu que c’est elle qui payait, hum hum). On a donc choisi des centres de table.

Et… ma belle-maman voulait que les hommes de la famille aient des boutonnières. Boonn… On aurait PU lui refuser vu qu’elle ne payait pas mais allez, c’est l’esprit mariage, alors on a dit OK.

Ma sœur, ma mère et moi avons également demandé des fleurs pour notre coiffure.

Donc on avait : le bouquet de la mariée, 10 petits bouquets pour les centres de table, 9 boutonnières pour les messieurs de la famille, et quelques fleurs pour nos cheveux.

Très symboliquement, on est allées chez les fleuristes qui ont également réalisé les bouquets de ma maman et ma grande sœur ! Quelques semaines avant le mariage, j’étais allée avec ma mère et mon futur mari discuter avec la fleuriste de nos envies. Ca s’est fait tout simplement, je lui ai montré des photos de bouquets qui me plaisaient bien en lui indiquant les couleurs qu’on souhaitait, elle m’a fait des suggestions et c’était réglé !

Le jour J, quand mon père est revenu avec mon bouquet, j’ai pleuré tellement je le trouvais beau (le bouquet ! enfin mon papa aussi évidemment :P).

Je serais bien incapable de vous nommer les fleurs qui composent mon superbe bouquet, mais il était encore plus beau que ce que j’avais pu imaginer. Je ne sais pas comment la fleuriste a su capter exactement ce que je voulais sans même que j’aie pu en rêver !

Les fleurs orange de mon bouquet se retrouvaient également dans ma coiffure.

Site de notre fleuriste / our florist’s website: Beauchesne

Guess what. Flowers. They cost a fortune! OK Anousha you’re giving us shit, everything costs a fortune in a wedding? Well… let’s be real… yes. First of all, did you know that studies proved that those lovely service providers raise their prices when it comes to a wedding? Nice, right?! Basically if you’re going to get married, just pretend you’re celebrating your grandfather’s 80th birthday, it’ll be cheaper!

Well, flowers, I love them, don’t get me wrong… 80% of my clothes have flowers on them, I have a dozen of flower hairpins… I’m really a romantic hippie but… well… flowers… they don’t last long and ON TOP OF THAT you have to give away your kidney to have them?

You’d have understood it, the budget for the flowers pissed me off. I just wanted my bouquet and that’s it.

But my dear mummy wanted nice tables and I couldn’t possibly refuse that (especially since she was paying, alright). So we chose small bouquets for the centers of the tables.

And… my mother-in-law wanted the men in the family to wear buttonholes. Weelll… We COULD have refused it because she didn’t pay but alright, it’s the wedding spirit, so we said OK.

My sister, my mum and I also asked for flowers to put in our hair.

So we had: my bouquet, 10 small bouquets for the tables, 9 buttonholes for the family’s men, and a few flowers for our hair.

Very symbolically, we went to the florists who also made the bouquets for my mum and my sister! A few weeks before the wedding day, I went with my mum and my husband-to-be to talk with the florist about what we wanted. It went very smoothly, I just showed her photos of bouquets I liked, telling her which colors we wanted, she made a few suggestions and it was settled!

On the D day, when my father came back with my bouquet, I found it so beautiful I cried.

I would be perfectly unable to name the flowers that composed my gorgeous bouquet, but it was even more beautiful than I could have imagined. I don’t know how the florist was able to get exactly what I wanted when I couldn’t even have dreamt about it!

The orange flowers of my bouquet were also in my hair.

8. La musique / Music

Un DJ ? Un groupe ? Quel genre ? Pour combien de temps ?

On ne s’est pas vraiment posé la question. Comme dans TOUT dans un mariage, la musique coûte CHER ! Sachant que si vous prenez un groupe, il ne restera pas toute la soirée, donc il vous faudra soit prendre un DJ en plus, soit trouver une alternative.

Là on était d’accord tous les deux : aucune envie de dépenser des sous là-dedans ! Heureusement, avec les merveilles de technologie actuelles, c’est HYPER FACILE d’économiser à ce niveau. On a choisi l’option… Spotify ! Il y a toujours des offres pour s’abonner à pas cher. J’ai donc pris un abonnement à 1€ pour 3 mois, que j’ai annulé à temps (ouais, faites gaffe haha). J’ai créé une playlist pour le dîner et une pour la danse, en demandant autour de moi si mes proches avaient des idées. C’est aussi possible de créer une playlist collaborative, avec les risques que ça comporte 😉

On a juste dû louer une sono, ce qui coûte carrément moins cher que payer des musicien.nes.

Cette option nous convenait très bien et j’ai dansé sur touuuute ma playlist, trop contente la mariée.

A DJ? A band? Which kind? For how long?

We didn’t really wonder about that too much. As in EVERYTHING in a wedding, the music is EXPENSIVE! Be aware that if you hire a band, they won’t stay all night, so you’ll have to take a DJ on top, or to find an alternative.

We both agreed on that: we really didn’t want to spend money on that! Thankfully with the current technological marvels, it’s SUPER EASY to save on that. We chose… Spotify! They always have offers to register for cheap. I thus registered for €1 for 3 months and I canceled it on time after the wedding (yeah, be careful haha). I created a playlist for the dinner and another one to dance. I also asked around me if my friends and family had any idea. It’s also possible to create a collaborative list, with some risks 😉

We just had to rent a sound system, which is clearly much cheaper than paying for musicians.

This option fitted us very well and I danced through aaaaall my playlist, such a happy bride.

Il y a un tas d’autres prestataires possibles et dont on n’a pas eu besoin, par exemple :

There are many other possible service providers we didn’t need, for example:

  • Pour les faire-part : j’avais consacré un article à ce sujet, c’est ici et je vous explique comment mon grand-frère a réalisé nos faire-part.

  • For the invites: I had dedicated an article on that topic, it’s here and I’m telling you how my big brother created our invites.

  • Pour les animations : personne d’embauché, comme vous avez pu déjà le lire ici !

  • For the animations: no one was hired, as you read about it here!

  • Pour la décoration : on a tout fait nous-mêmes, comme je vous le décrivais en détail ici.

  • For the decoration: we made everything by ourselves, as I described in detail here.

  • Pour la voiture : vous vous rendez compte du prix aberrant d’une voiture qui va juste apparaître sur quelques photos et dans laquelle vous allez juste faire un trajet ou deux ? Oui ? Non ? Je vous donne une idée : entre 300 et 600€ faciles ! Sachant que Ciaran comme moi ne portons vraiment pas les automobiles dans notre cœur… Le matin du mariage, mon frère et ma belle-soeur ont décoré la voiture de ma BFF et son mari, qui nous ont conduit le jour J, et c’était très bien !

  • For the car: do you realize the absurd cost for a car that’s just going to appear on a few photos and in which you’re just going to ride once or twice? Yes? No? I’m giving you a idea: easily between €300 and €600! And since Ciaran and I don’t really love cars… the morning of the wedding day, my brother and his girlfriend decorated my BBF’s car and she and her husband drove us, and it was perfectly fine!
  • Pour le wedding cake : alors, ma maman est traiteur, mais ma sœur est aussi dans le business en plus de son boulot de prof, donc elle nous a fait notre wedding cake ! J’en reparlerai dans l’article sur le repas (Manon, je sais que tu attends ça avec impatience…).

  • For the wedding cake: so, my mum is a caterer but my sister also works in the cooking business on top of her teaching job, so she made our wedding cake! I’ll talk about it again in the article about the dinner.
  • Pour les bijoux et accessoires : pour moi c’était des bijoux indiens, qu’on est allées chercher sur place (vous savez, j’en parlais ICI ! Que d’auto-promotion aujourd’hui!).

  • For the jewels and accessories: I had Indian jewelry, that we went to get directly there (you know, I was talking about it HERE! Such an auto-promotion today!)

Bref, comme vous le voyez, organiser un beau mariage de ouf sans faire appel à des tas de prestataires et en réduisant le budget, c’est possible ! Et si c’était à refaire… je referais tout exactement de la même façon !!

Au final, voici la répartition de notre budget. Le plus gros poste a donc été la location de la salle, suivie du traiteur (ça inclut le cocktail, le dîner, le gâteau, le service et la vaisselle louée) et de l’Inde. Surpris.es ? 😉

Anyway, as you can see, organizing a crazy wedding without hiring many many service providers and keeping your budget low, it IS possible! And if I had to do it again… I’d do everything exactly the same way!

In the end, here is the repartition of our budget. The biggest expense was the venue, followed by the caterer (that includes the cocktail reception, the dinner, the wedding cake, the service and the rented tableware) and by India. Surprised? 😉

S’il y a des (futur.es) marié.es dans le coin : quels étaient vos critères pour trouver vos prestataires ? Est-ce que vous en aviez embauché d’autres ?

Et pour celles et ceux qui comptent se marier ou pas, que pensez-vous de cette bande de personnes qui contribuent au mariage ? Ca vous paraît chelou ? Effrayant ? Complètement normal ? Dites-moi tout !

If there brides/grooms (-to-be or not) around: what were your criteria to find your service providers? Which ones did you hire?

And for those who plan on getting married or not: what do you think of this group of people who contribute to the wedding? Do you think it’s super weird? Scary? Perfectly normal? Tell me everything!

8 commentaires sur “Mariage – Les prestataires / The service providers

  1. Une chose que j’adore sur ton blog et que je ne retrouve pas ailleurs, c’est ta sincérité, ta simplicité et ton humour (bon ok, ça fait 3 choses) ! Je trouve que vous vous êtes très bien débrouillés pour mettre les sous là où c’était important et pour réaliser plein de choses vous-même ou en faisant participer vos proches, ce qui, je trouve donne un air beaucoup plus chaleureux et mignon que les gros mariages en mode machine de guerre avec une armée de prestataires bien cher et que personne ne connaît ! Et je trouve les photos dignes d’un photographe pro, rien à redire 🙂

    Aimé par 2 personnes

  2. Hahaha voilà qui ne va pas me donner subitement envie de me marier^^
    Y’a tellement de choses à (dé)penser pour une seule journée, ça donne le tournis !
    Mais comme d’habitude, dans ton enthousiasme naturel, on sent que tu as concocté LA journée qui TE plaisait (enfin qui VOUS avec ton mari ^^) et ça ça fait plaisir à lire !

    Aimé par 1 personne

    1. Haha j’avoue que c’est une sacrée organisation et un gros budget… mais c’est aussi complètement possible de réduire le budget et l’organisation au maximum, en se mariant en petit comité et sans embaucher tous ces gens ^^ C’est vraiment faisable d’adapter le type de mariage qu’on veut.
      Mais oui tout à fait, au final c’était vraiment un mariage à notre image 🙂

      Aimé par 1 personne

    1. Haha je ne sais pas si je ferai un article sur le budget précis un jour… C’est un peu bizarre car j’arrive à parler de tout en détails mais j’ai l’impression que l’argent c’est trop personnel, va savoir pourquoi ! 😀

      J'aime

  3. UN ARTICLE ENTIER SUR LE REPAS ??? C’est vrai ???? 😀 Oh comme j’ai hâte 😉
    Arf, moi, c’est quand ma meilleure amie s’est mariée que j’ai découvert la folie douce du budget mariage. Tu arrives bien vite à 10 – 15,000 balles sans avoir eu le temps de dire ouf !
    Ce que je trouve ultra révoltant c’est que les prestataires fassent payer plus juste parce que tu te maries. Après, est-ce que tu as le droit de ne pas le mentionner, genre « oups pardon, j’avais oublié » ? Ils te font signer des contrats ? Sinon, cette augmentation de prix me paraît plutôt illicite ! #vismavie #cabinetdavocats
    Je trouve ça chouette que vous ayez laissé sa chance à une photographe débutante, d’autant qu’elle a carrément assuré, je trouve 😉
    Ps: je trouve que ton maquillage de mariée est très réussi, c’est hyper doux – certains maquillages de mariage ont l’air d’avoir été appliqués à la truelle et ça me semble un poil affreux (et en plus, t’en fous partout quand tu chiales à la mairie 😆 ).
    Pps: perso, j’aurais dit « une traiteure » – mais ça n’engage que moi !

    Aimé par 1 personne

    1. Olalala plus que 6 jours avant la date prévue de l’article sur le repas et rien n’est prêt !!!
      Oui 15 000 euros c’est un budget « normal » pour un mariage en France, mais ça peut monter bien plus haut j’imagine… C’est assez dingue. Après je trouve que c’est vraiment possible de réduire les coûts selon nos envies, mais c’est vrai qu’avec toutes les modes et les conventions, certaines personnes se retrouvent sûrement prises au piège ! Moi-même j’ai dû me dire à un moment « hey au fait c’est mon mariage, pas un mariage Instagram, donc en fait je fais ce que je veux !! » ^^
      Ca serait à tenter le coup de « oups pardon j’ai pas précisé que c’était un mariage ? » hahah !
      Merci pour le maquillage, c’était important que ça soit doux comme tu le dis, vu que j’ai pas vraiment l’habitude de me voir avec du maquillage et que donc, j’avais hésité à en mettre ! 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s