Wedding day – Coiffure et maquillage / Hairdo and makeup

Je vous raconte la première étape du jour J : le maquillage et la coiffure !

I’m telling you about the first step of the D day: getting my hair and makeup done!

Avant toute chose, il me semble important de préciser qu’en temps normal, je ne me maquille jamais. Se faire maquiller pour le mariage était donc une question importante : est-ce que ça n’allait pas à l’encontre de mes habitudes et de mes idées ? Mon mari, par exemple, ne comprenait même pas pourquoi j’avais pris la décision de me faire maquiller 😉 Mais pour ce jour si important à mes yeux, je ne voulais pas prendre le risque d’avoir un bouton indésirable que je ne puisse pas masquer, ou d’avoir des cernes horribles qui m’empêchent d’avoir l’air de la mariée radieuse que je devais être !

J’avais évidemment eu un essai maquillage, un mois avant le mariage, chez Pause Coiffure à Tours (recommandé à 100% !). L’esthéticienne savait que je ne maquillais jamais et que je n’y connaissais rien DU TOUT, et elle a tout de suite réussi à cerner comment me faire un maquillage qui me plairait. Dès le premier essai j’étais satisfaite. Ce n’était ni trop, ni pas assez, et ça me correspondait tout à fait.

Pour la coiffure, ça n’a pas été aussi simple. Je devais au départ aller chez mon coiffeur habituel et qu’on connaît bien. Je lui avais montré des photos (Pinterest forever) de coiffures qui me plaisaient et il paraissait bien comprendre ce que je voulais.

Le jour de l’essai maquillage, j’avais également rendez-vous pour l’essai coiffure. J’ai passé deux heures là-bas et au final… ni lui, ni moi n’étions satisfaits ! J’ai trouvé que c’était finalement délicat de donner une tâche aussi importante à quelqu’un qu’on connaît personnellement. Je n’arrivais pas à lui dire que ce n’était pas exactement ce que je voulais, j’essayais de me convaincre qu’il connaissait son métier et que le résultat final allait correspondre à mes envies… Même en sortant du salon, je pensais que ça allait. Mais dès que je suis rentrée chez moi, j’avais envie de pleurer (dramatique moi ? Jamais de la vie) : ce n’était pas du tout ça ! Je m’en suis vraiment voulu de ne pas avoir réussi à lui faire comprendre que ce n’était pas du tout ce que j’attendais, il allait falloir refaire un essai car clairement, je ne voulais pas de cette coiffure-ci le jour J… Le retournement de situation arriva le lendemain, quand notre coiffeur nous a écrit en disant qu’il n’avait pas du tout été satisfait de son travail et qu’il pensait qu’il valait mieux que je demande à quelqu’un d’autre.

Je me suis donc retrouvée à Pause Coiffure, où finalement, il était plus pratique d’avoir le maquillage et la coiffure en même temps ! J’ai fait un nouvel essai à J – 14 (à peine stressée) et la coiffeuse a fait des miracles avec mes cheveux ! Deux nouvelles heures plus tard (j’ai beaucoup de cheveux…!), je suis sortie ravie (et magnifique, évidemment) : j’étais prête pour le jour J !

Before we start, it is important that you know that I usually never wear makeup. Wearing makeup for my wedding was thus an important question for me : wasn’t it against my habits and my ideas? My husband, for example, couldn’t even understand why I eventually decided to wear makeup 😉 But this day was so important for me, I didn’t want to take the risk to look tired or to have a terrible spot that I couldn’t hide, or anything that would prevent me from looking like the stunning bride I was supposed to be!

Of course, I had a test for the makeup, a month before the wedding, at Pause Coiffure in Tours (100% recommended). The beautician knew I didn’t wear any makeup and that I didn’t know anything about it, and she was able to find out straightaway what I needed. From the very first test I was completely satisfied with her work. It was not too much, or not enough, and it was exactly me.

As for the hairdo, it wasn’t that simple. I was supposed to go to my usual hairdresser, whom we know well. I had shown photos (Pinterest forever) of hairdos that I liked, and he seemed to understand well what I wanted.

The day I had my test for the makeup, I also had an appointment for my hair. I spent two hours there and in the end… neither him or me were satisfied! I eventually felt it was a bit awkward to give such an important task to someone I personally knew. I wasn’t able to tell him that what he was doing wasn’t exactly what I wanted. I was trying to convince myself that he knew his job and that the final result would correspond to my wishes… Even when I left, I thought it would be OK. But as soon as I got home, I felt like crying (dramatic, me ? Never ever) : it wasn’t what I wanted at all! I felt really bad for not being able to make him understand it wasn’t what I expected, and now I had to make another test because clearly, I didn’t want my hair to look like this on the D day… The twist in this story happened the day after, when my hairdresser wrote to us, telling us he wasn’t happy at all with his work and that he thought it was better I asked somebody else to do it.

I thus ended up in Pause Coiffure again, where it was finally easier to have my makeup and hair done at the same time! I had another test 2 weeks before the wedding (not stressed at all…) and the hairdresser made miracles with my hair! Two hours later (yes, I have a lot of hair), I came out absolutely delighted (and gorgeous, of course) : I was ready for the D-Day !

Mais du coup, vous vous demandez peut-être… comment on se sent, à quelques heures du mariage ?

La réponse, pour ma part… TRES BIZARRE. Curieusement, j’étais assez calme le matin. Je me suis réveillée auprès de mon futur mari. On s’est regardé et on s’est dit « ON SE MARIE AUJOURD’HUI ». Et ça, croyez-moi, c’est un truc de fou.

Toute la matinée et jusqu’à 14h30, heure du mariage, je me suis répété « c’est aujourd’hui ! C’est aujourd’hui ! Je me marie aujourd’hui !!!! » et je n’arrivais toujours pas à y croire. J’avais les larmes aux yeux en permanence et un creux étrange dans le ventre.

Le matin même, j’avais mis le réveil beaucoup trop tôt, à 7h, alors que je n’avais rendez-vous qu’à 9h30. Je voulais prendre mon temps et éviter d’être stressée, mais je me suis retrouvée à tourner en rond à la maison en attendant l’heure du rendez-vous et en comptant les heures qui restaient avant 14h30 !

J’ai finalement retrouvé ma super BFF d’amour, Anaïs, qui était également ma demoiselle d’honneur et qui m’accompagnait au RDV coiffure-maquillage. Ma mère et ma sœur se sont également fait maquiller et coiffer là-bas. Elles y sont allées en premier, et je les ai rejointes après. Notre photographe est arrivée dès 10h pour graver ce moment de détente avant la folie de la journée. J’ai attendu que ma mère et ma sœur aient terminé, et puis, c’était mon tour !

C’est une drôle de sensation de se faire bichonner de partout et d’être le centre de l’attention. C’est le cas pendant tout le week-end du mariage, et pour moi ça a commencé avec ce moment hors du temps où quatre mains s’affairaient autour de mon visage et mes cheveux, tandis que deux autres s’occupaient d’immortaliser ces deux précieuses heures.

Je ne peux que recommander de prendre ces quelques heures avant le mariage, où on ne s’occupe vraiment de rien, et où on peut respirer. C’est le dernier moment où on est seule, sans une horde d’invités autour de nous, et où cette drôle de boule au ventre s’atténue.

Le plus difficile ensuite… c’est de ne pas pleurer AVANT le mariage ! (dédicace à ma Maman qui n’a pas réussi ;))

But now, maybe you’re wondering… how do you feel a few hours before your wedding?

As far as I’m concerned, the answer is… VERY WEIRD. Strangely enough, I was pretty calm in the morning. I woke up next to my future husband, we looked at each other and we told each other « WE ARE GETTING MARRIED TODAY ». And trust me, it’s quite something.

All morning long and until 2.30, the time of the wedding, I told myself again and again « it’s today ! It’s today ! I’m getting married today !!!!! » and I still couldn’t believe it. I felt like crying all the time, and I had butterflies in my belly.

The morning of the wedding, I set my alarm way too early, at 7AM, even though my appointment was only at 9.30. I wanted to take my time and avoid being in a rush, but instead of that, I ended up pacing around at home, waiting for my appointment and counting the hours left until 2.30!

I met my darling BFF, Anaïs, who also was my maid of honor and who was going with me to my appointment for my hair and makeup. My mum and my sis also had their makeup and hair done there. They went first and I met them afterwards. Our photographer arrived at 10am to immortalize this relaxing moment before the crazy day. I waited until my mum and sis were done, and then it was my turn!

It is a very funny feeling to be taken care of from everywhere and to be the center of attention. It is the case for the whole wedding weekend and for me it started with this moment out of time, where four hands were busy taking care of my face and my hair, while two other hands were taking pictures of those two precious hours.

I can only recommend taking those few hours before the wedding, when you don’t take care of anything, and you can breathe. It’s the last moment when you are alone, without a horde of guests around you, and when the butterflies stop flying like crazy in your belly.

The hardest part after that… is not to cry BEFORE the wedding ! (this one goes out to my mum who didn’t manage that;))