Wedding day – La mairie / The city hall

Je vous ai laissé-e-s au moment de quitter la maison, fin prête, en route pour aller me marier…

I left you as I was leaving the house, all ready, on my way to get married…

(Ne soyez pas choqué-e-s : cet article contient des photos officielles, prises par notre photographe, mais également des photos de nos proches. La qualité est différente, les cadrages ne sont pas parfaits, mais je trouve que ça permet d’avoir plusieurs points de vue et un reportage plus complet ! :))

(Don’t be shocked: this article includes some official pictures, taken by our photographer, but also photos taken by our friends and relatives. The quality is different, the framing is not perfect, but I think it allows us to have several points of view and a reportage that’s more complete! :))

Ma meilleure amie et son mari nous accompagnent, ma mère et moi, en voiture, jusqu’à la mairie. Elle n’est qu’à quelques minutes à pied mais croyez-moi, avec des mètres de tissus sur nous, on apprécie de faire notre arrivée en voiture.

Quelques invité-e-s sont déjà là. J’aperçois certaines de mes amies, belles comme tout, et l’émotion est au rendez-vous ! Je me marie dans trente minutes !

My best friend and her husband drive my mum and me to the city hall. It is only a few-minute-walk but believe me, with meters of fabric on us, we appreciate to arrive with the car. 

A few guests are already here. I spot a few of my friends, gorgeous, and emotion is not lacking! I am getting married in thirty minutes!

La mairie / The city hall

Pas du tout stressée… / Not stressed at all…

Avec mes parents / With my parents

Mes copines trop belles ! / My beautiful friends!

Le reste de ma famille et ma belle-famille (et mon futur mari !) arrivent à pied quelques minutes après nous. Les invité-e-s commencent à arriver en nombre, et trop occupée à saluer tout le monde et à recevoir une énorme dose de compliments (ce n’est que le début !), c’est à peine si je remarque que Ciaran est là, beau comme jamais dans son éclatant costume bleu.

On me demande comment je me sens, la seule chose à laquelle je pense c’est que je meurs de chaud et de soif ! Je suis bien évidemment stressée, je vais d’invité-e en invité-e, j’essaie de voir autant de monde que possible. Le mariage avant nous a un peu de retard, et la tension continue de monter, je veux juste être dans la salle et dire « oui » !

The rest of my family and my in-laws (and my husband to be!) arrive a few minutes after us. Guests begin to arrive in great numbers, and, too busy to greet everyone and to get a huge dose of compliments (it’s only the beginning!), I hardly notice Ciaran, more beautiful than ever in his bright blue suit.

I am asked how I feel, the only thing I can think about is that I’m so hot and thirsty! I am of course stressed, I’m going from guest to guest, I’m trying to see as many people as I can. The wedding before ours is a bit delayed, and the tension continue rising, I just want to be in the wedding hall and say « yes »! 

Les invité-e-s qui attendent dans le hall d’entrée / The guests waiting in the entrance hall

Avec ma maman / with my mum

Puis ça y est, on nous demande de monter. On attend que tou-te-s les invité-e-s passent, puis je prends le bras de mon Papa, Ciaran celui de sa Maman, et c’est l’heure !

And there we go, we are asked to go upstairs. We wait until all the guests go first, I then take my dad’s arm, Ciaran his mum’s, and it’s time !

On y est presque ! / Almost there!

Combien de fois ai-je rêvé entrer dans cette salle pour célébrer mon propre mariage ?

How many times have I dreamed of entering this hall to celebrate my own wedding?

La salle est comble, tout le monde n’est pas assis. Je n’ai pas le temps de voir qui est où, je m’installe auprès de Ciaran dans un fauteuil rouge, dos aux invité-e-s.

The hall is full, not everyone can get a seat. I don’t have time to see who is where, I sit next to Ciaran on a red chair, my back to the guests.

L’adjoint au maire (pour la petite anecdote : peu après notre mariage, il est devenu maire de Tours !) commence par nous raconter l’histoire de la salle et des impressionnantes peintures aux murs et plafond. A ce moment, je regarde ce qu’il désigne sans absolument rien enregistrer de ce qu’il raconte. Ses lèvres bougent, des sons sortent de sa bouche, je souris quand je sens qu’il vient de faire une plaisanterie, mais mon esprit est complètement ailleurs. Je ne pense qu’à une chose « tais-toi et marie-nous ! ».

Vient ensuite le moment solennel des textes. A nouveau, je suis incapable d’écouter. J’ai l’impression que seul mon corps est présent dans la salle, le reste est déjà parti très loin ! Je n’arrive toujours pas à croire que je suis assise là, devant tous ceux et toutes celles qui comptent pour moi (à quelques exceptions près !), et que l’homme à mes côtés va devenir mon époux.

Et enfin, d’un coup, la question fatidique. L’adjoint la pose d’abord à Ciaran. J’ai le coeur qui bat tellement fort, il dit « Oui » (avec son accent trop mignon), et l’adjoint lui demande de se lever. J’ai appris plus tard que personne n’avait entendu son oui, car il était assis et tournait le dos à tout le monde ! 😉 Alors que je m’apprête à dire « Oui » à mon tour, l’adjoint me fait signe de me lever avant – ah oui, en effet, c’est plus audible une fois debout ! 🙂

The deputy mayor (for the little anecdote: shortly after our wedding, he became mayor of Tours!) starts by telling us the story of the hall and of the impressive paintings on the walls and ceiling. At that point, I am looking at what he’s pointing at, without processing anything he’s saying. His lips are moving, sounds are coming out of his mouth, I smile when I feel he’s just told a joke, but my mind is totally elsewhere. I am only thinking of one thing « shut up and marry us already! ».

Then comes the solemn moment of the texts. Once again, I am unable to listen. I feel like only my body is present in this hall, the rest has already gone far away! I still can’t believe that I’m sitting here, in front of all the ones who are dear to me (or almost!), and that the man next to me will become my husband.

And finally, of all of a sudden, the fateful question. The deputy first asks Ciaran. My heart is beating so fast, he says « Yes » (with his oh-so-cute-accent), and the deputy asks him to stand up. Later on, I found out that nobody heard his yes, because he was sitting and had his back to everyone! 😉 As I am about to say « Yes » as well, the deputy gestures to me to get up beforehand – ah yes, indeed, it is more audible once I am standing 😉

Il est en train de dire « oui » ! / He’s saying « yes » ! 😉

Je ne sais pas si vous pouvez imaginer le taux d’émotions à ce moment précis ! Je me tourne vers Ciaran, je crois bien que je suis la femme la plus heureuse du monde. Alors qu’on s’embrasse et que nos invité-e-s nous applaudissent, je ne peux pas retenir mes larmes (jusqu’à ce que je me rappelle que je suis maquillée et que j’ai encore toute la journée et toute la nuit à tenir ! hihi !).

I don’t know if you can imagine the level of emotion at that very moment! I turn to Ciaran, I think I am the happiest woman in the world. As we kiss and our guests cheer us, I can’t stop my tears (until I remember I’m wearing makeup and I still have the whole day and the whole night in front of me! haha!).

You can’t fake real happiness ❤

Il est pas trop beau ce décolleté dans le dos ?! / Isn’t this back cleavage gorgeous?!

Nous allons ensuite signer les papiers, puis c’est au tour de nos témoins. Ca ne se voit pas sur la photo, mais ma main tremblait !

We then go to sign the papers, and it’s our witnesses’ turn. It doesn’t show on the picture, but my hand was shaking!

Nous allons nous rasseoir, les sièges ont été tournés vers la salle, et je vois mes adorables neveux s’avancer vers moi – mais oui, les alliances, je les avais oubliées celles-là ! Mon neveu le plus âgé arrive avec la boîte qui contient nos deux bagues. Moment d’angoisse – est-ce que ma bague me va toujours ?! (après toutes les aventures qu’on a vécues, je me méfie de tout). Ouf, tout va bien, et elle est absolument magnifique. Mon plus jeune neveu donne ensuite à Ciaran le thali, le collier qui fait office d’alliance pour les femmes en Inde.

We go back to our seats, they have been turned towards the hall, and I see my adorable nephews walking towards me – oh yes, the wedding rings, I had forgotten about them! My eldest nephew arrives with the box that holds our rings. I freak out then – what if my rings does not fit anymore?! (after all our adventures with it, I’m quite wary). Phew, everything is fine, and it is absolutely gorgeous. My youngest nephew then gives Ciaran the thali, the necklace that is used as a wedding symbol for women in India.

Moi toute fière de mon thali ! A ce propos : j’ai eu beaucoup de réactions à la fabuleuse histoire de nos alliances, du coup je pense vous raconter un jour l’aventure de mon thali !

Me, very proud of my thali! About that: I had a lot of reactions to the fabulous story of our wedding rings, so I think one day I’ll tell you about my thali’s adventure!

L’adjoint vient nous féliciter et nous donner notre livret de famille. Pour ceux et celles qui se demandent, nous n’avons pas fait de contrat (ouais on est comme ça nous !). Ca fait tout bizarre d’avoir ce livret, avec nos deux noms liés, et tant de pages pour des futurs enfants 😉 Ca y est, on est officiellement une famille !

The deputy comes to congratulate us and give us our family record book. For those who wonder, we didn’t make a wedding contract (yeah we’re so reckless). It feels so weird to have this book, with our names tied, and so many pages for future children 😉 Here we are, an official family!

Ma merveilleuse coiffure dont je vous ai parlé ici ! / My fabulous hairdo that I told you about here

Il est temps de quitter la salle, non sans embrasser nos proches auparavant. A nouveau, je sens mes yeux se mouiller dès que quelqu’un vient me féliciter…

It’s time to leave the hall, not without greeting our relatives beforehand. Once more, I feel my eyes getting wet as soon as someone comes to congratulate me… 

Je ne me rappelle pas avoir imaginé la sortie de la salle, mais elle fut incroyable. Tou-te-s les invité-e-s nous attendaient tout le long des escaliers et nous applaudissaient. La scène était tellement belle !

I don’t remember having imagined how we would leave the hall, but it was incredible. All our guests were waiting for us along the stairs and were cheering us. The scene was so beautiful!

On s’arrête sur un palier pour prendre quelques photos, pendant que tout le monde sort petit à petit. Je demande à la photographe de profiter du magnifique décor et on finit par nous demander (gentiment, je vous rassure) de sortir, car un autre mariage attend 😉

We stop to take a few pictures, when everyone is leaving little by little. I ask the photographer to make the most of this splendid setting and we are eventually asked (nicely, don’t worry) to leave, as another wedding is waiting 😉

Et là, bim, nouveau moment incroyable : on sort sous une pluie de bulles ! Pour les futur-e-s marié-e-s qui hésitent sur le choix de leur lancer de sortie de mairie / église : je ne peux que vous recommander les bulles ! Déjà, c’est presque zéro déchet, vous ne salirez pas le parvis et vous laisserez la voie nette pour un éventuel prochain mariage (ouais je suis comme ça, altruiste même le jour de mon mariage). C’est également une petite activité sympa, qui n’adore pas souffler dans un « truc à bulles » ? 🙂 C’est aussi moins dangereux, personne ne risque de se prendre un bras dans la tronche pendant un lancer de confetti. Et enfin, c’est tellement beau et féérique ! Ca rend vraiment bien sur les photos, non ? Bref, prenez des bulles ! 🙂

And then, poof, new incredible moment: we go out under a shower of bubbles! For the brides and grooms to be who are hesitating on what to choose for when they leave the city hall/church: I could only recommend the bubbles! First of all, it’s almost zero waste, you won’t get the ground dirty and you’ll leave the path clean for the next wedding (yeah I’m like that, so altruistic even on my wedding day). It is also a nice activity, who doesn’t love to blow bubbles? 🙂 It is less dangerous as well, no one risks being hit by an arm throwing confetti. And finally, it’s so beautiful and magical! It looks really nice on the pictures, doesn’t it? So, take bubbles!

Je me rappelle qu’à ce moment, je ne pouvais simplement plus m’arrêter de sourire. Mais un vrai sourire, un beau sourire sincère, plein d’amour et de gratitude pour être si bien entourée.

I remember that at that time, I simply couldn’t stop smiling. But a real smile, a beautiful and genuine smile, full of love and gratitude to be so well surrounded. 

Après de nouvelles photos, nous montons dans la voiture, direction… la séance photo de couple, que vous aurez le plaisir de découvrir le mois prochain 🙂

After a few photos, we get on the car, on our way to… the couple photo shoot, that you will have the pleasure of discovering next month 🙂

Pendant que je préparais le mariage, j’ai lu énormément d’articles et de témoignages disant que la mairie n’avait pas d’importance pour les futur-e-s marié-e-s, qu’ils/elles se préoccupaient plutôt de la cérémonie religieuse ou laïque. Pour en avoir également discuté avec des amies, beaucoup me disent vouloir se marier à l’église, même si elles ne sont pas religieuses, pour l’ambiance et le cadre. Chacun(e) fait comme il veut, mais de mon côté, la mairie signifiait … ben, signifiait TOUT, en fait ! D’une part, Ciaran et moi ne sommes absolument pas religieux, l’église était donc complètement hors de question. D’autre part, come on, vous avez vu notre mairie ? Elle ne vaut pas toutes les églises du monde ?! Vous l’auriez compris, j’idolâtre la mairie de Tours, je la trouve sublime, majestueuse, tout ce que vous voulez. Tout est incroyablement beau : la façade, l’entrée, les grandioses escaliers et leur tapis rouge, et évidemment, la salle des mariages. Et enfin, mes parents et ma soeur s’y sont mariés, ce qui ne fait que rajouter au symbolisme.

Beaucoup de mes proches m’ont avoué avoir été très ému-e-s pendant la cérémonie à la mairie, jusqu’à avoir les larmes aux yeux. Vous l’avez vu, j’ai bien sûr moi-même pleuré… Alors certes, nous n’avons pas échangé de voeux devant Dieu (qui ça ?) ni devant un-e officier-ère laïque, mais ce fut un moment très intense et chargé d’émotions, et que je suis heureuse d’avoir aujourd’hui partagé avec vous.

When I was preparing the wedding, I read a lot of articles and testimonies saying that the city hall did not have much importance for the brides and grooms to be, that they cared more about the religious or non-religious ceremony. I also talked about it with some friends, and a lot of them told me they would like to get married in a church, even though they’re not religious, for the atmosphere and the setting. Everybody does as they wish, but as far as I was concerned, the city hall meant… well, meant EVERYTHING, actually! On one hand, Ciaran and I are absolutely not religious, so the church was completely out of the question. On the other hand, I mean, come on, have you seen our city hall building? Isn’t it worth all the churches in the world?! You understood it, I love Tours city hall, I find it sublime, majestic, whatever you want. Everything is incredibly beautiful: the façade, the entrance, the spectacular stairs and their red carpet, and of course, the wedding hall. And last but not least, my parents and my sister got married there, which only adds to the symbolism of it all.

Many of my friends and relatives admitted being very moved during the ceremony at the city hall, some of them even had wet eyes. You saw it, I cried myself, of course… So no, we did not exchange vows in front of God (who?), or in front of any kind of officer, but it was such an intense and emotionally filled moment, that I am happy to have shared with you today.

 

Publicités