Amsterdam Free Food Tour

Quoi ? Encore un article sur Amsterdam ? Elle a pas fini de nous soûler ? Je vous rassure, c’est la dernière fois que je vous bassine avec Amsterdam (après, je passe à Utrecht ! Et j’espère que vous avez bien tout suivi et que vous savez tout sur Rotterdam !). Quand je vous parlais d’activités gratuites à Amsterdam, j’ai eu plusieurs messages me questionnant sur le « food tour« . Je voulais donc consacrer un article à ce sujet, pour vous expliquer en détails de quoi il retourne !

What? Another article about Amsterdam? She’s not done bothering us? Be reassured, it’s the last time I’m annoying you with Amsterdam (after that, it’s Utrecht! And I hope you were good readers and you know all about Rotterdam!). When I told you about free activities to do in Amsterdam, I got several messages asking me about the « food tour« . I thus wanted to write a whole article on that topic, to explain to you in details what it is about!

On commence avec de drôle de machins roses et blancs ! Mais qu’est-ce que c’est que ces petites pilules magiques ? Rien d’illégal (on est à Amsterdam…) : ce sont des sucreries, au goût de réglisse, que l’on offre pour célébrer une naissance ! Petit couac dans mon esprit féministe : le guide nous annonce que ces sucreries sont roses pour une petite fille, et bleues pour un petit garçon… Bon, bon, bon…

We start with funny pink and white thingies! But what on earth are those little magical pills? Nothing illegal (we’re in Amsterdam…): those are sweets, that taste like licorice, that we give to celebrate a birth! Wrong note for my feminist mind: the guide tells us that those sweets are pink for a little girl, and blue for a little boy… Well, well, well… 

Deuxième arrêt : une pâtisserie / chocolaterie. Une de ses particularités ? On peut y sniffer du cacao ! Certain-e-s s’y sont essayé-e-s 😉

Second stop: a pastry/ chocolate shop. One of its peculiarities? You can sniff cocoa there! Some of us tried it 😉

Une petite bière au cacao ? What about a cocoa beer?

Là-bas, on a pu déguster différentes glaces et sorbets. De gauche à droite : citron, mangue, framboise, cannelle, café, chocolat.

There, we were able to taste different ice creams and sorbets. From left to right: lemon, mango, raspberry, cinnamon, coffee, chocolate.

Direction ensuite le paradis sur terre… Une fabrique de gouda ! AMEN ! Henri Willig est un fabricant de… wait for it… gouda… (grosse surprise dans l’audience). Une gentille dame en costume traditionnel nous a expliqué les étapes de réalisation du gouda, puis on a pu déguster plusieurs types : nature, vieux, jeune, au pesto, au lait de chèvre… Un pur délice.

We then head towards the paradise on earth… A gouda cheese factory! AMEN! Henri Willig is a… wait for it… gouda cheese maker… (just pretend you’re surprised). A nice lady in a traditional costume explained the steps for the gouda cheese making, and we were then able to taste several kinds of gouda cheese: plain, old, young, pesto, goat milk… Pure bliss.

Un peu partout à Amsterdam, vous trouverez la franchise Henri Willig, mais ce que j’ai préféré dans cette boutique-là (sur Warmoesstraat), c’est la possibilité de se restaurer ! Le lendemain, nous  y sommes donc retournés pour le déjeuner. #happyAnousha

Everywhere in Amsterdam you can find Henri Willig’s shops, but what I preferred with that one (on Warmoesstraat) was the possibility to have a meal there! The following day, we thus went back there for lunch. #happyAnousha

C’est à grand regrets qu’il a fallu quitter la fromagerie… Notre guide nous arrête devant un distributeur bien particulier : insérez une petite pièce pour déguster le snack de votre choix !

With great regret, we left the cheese factory… Our guide then stops in front of a very special distributor: insert a coin to get your favorite snack!

On s’arrête un peu plus tard pour découvrir… de nouvelles drôles de pilules !

We stop a little further to discover… new funny pills!

Le guide nous explique qu’un beau jour, un brave monsieur s’est dit qu’il fallait égayer le petit-déjeuner néerlandais. Il créa ces petites vermicelles à l’anis, destinées à être saupoudrées sur les tartines beurrées.

Our guide explains that one day, a good fella told himself that the Dutch breakfast could do with a little more fun. He created those aniseed sugar strands that you are supposed to sprinkle on your buttered toasts.

Se rendant compte que ce n’était pas un succès, il s’est dit OK les mecs/meufs, et si je faisais la même chose mais… AU CHOCOLAT ?!

Le chocolat étant en général la réponse à tous les maux du monde, c’est ainsi qu’apparurent les « hagelslag » ! Honnêtement… c’est super chelou à manger tout seul et j’imagine mal ça sur une tartine beurrée mais POURQUOI PAS hein, qui suis-je pour juger ? 😉

Realizing that it was not a success, he told himself alright dudes/girls, what about I make the same thing but… with CHOCOLATE?!

Chocolate being in general the answer to any world’s evils, the « hagelslag » was born! Honestly… it’s super weird to eat by itself and I can’t really imagine sprinkling it on a buttered toast but WHY NOT after all, who am I to judge? 😉

Après avoir mangé des sucreries, de la glace, du fromage, des vermicelles au chocolat… notre estomac était prêt (ou pas) pour le fameux hareng cru, accompagné de cornichons et d’oignons : le broodje haring ! Je ne mange pas vraiment de poisson mais j’ai essayé quand même (j’ai peur de RIEN quoi), et ça va, ça passe !

After eating sweets, ice cream, cheese, chocolate sprinkles… our stomachs were ready (or not) for the famous raw herring, served with pickles and onions: the broodje haring! I don’t really eat fish but I tried anyway (I’m RECKLESS like), and it’s alright!

L’étape suivante a fait l’unanimité : une stroopwafel préparée sous nos yeux ébahis !

The next step was unanimously appreciated: a stroopwafel made before our flabbergasted eyes!

Nous en avions déjà mangé une à Rotterdam. La stroopwafel est une gaufre plate, fourrée au sirop au caramel. Evidemment, il est possible de la décliner et d’y ajouter le taux de cholestérol de notre choix.

We had already eaten on in Rotterdam. The stroopwafel is a flat waffle, stuffed with caramel syrup. Of course, it’s possible to have a variety of it and to add as much cholesterol as we wish. 

Pour conclure la visite, notre guide nous a emmenés dans un bar afin de nous faire goûter la « night life food » ! Il n’était que 13h mais c’est avec plaisir et étonnement que nous avons croqué dans des « bitterballen » toutes chaudes. Il s’agit de boulettes de viande frites, servies habituellement avec de la moutarde.

To conclude the visit, our guide took us to a bar to give us a taste of the « night life food » ! It was only 1PM but it’s with pleasure and surprise that we bit into hot « bitterballen« . Those are fried meat balls, usually served with mustard.

Bon, maintenant, vous vous dites « à quoi ça sert d’y aller, elle nous a tout raconté ». Détrompez-vous ! Déjà, je ne raconte pas aussi bien qu’un local expérimenté. Ensuite, mes explications et photos ne vous donnent pas accès à la dégustation ! Et enfin, pendant la visite, en plus d’éclairer vos papilles, vous en profiterez pour visiter la ville ! Bref, chers-ères ami-e-s gourmand-e-s, j’espère vous avoir convaincu-e-s de la nécessité d’aller faire cette visite 🙂

So, now, you’re telling yourselves « why would we go there now, she told us everything ». Certainly not! First of all, I don’t tell the stories as well as an experimented local. Then, my explanations and photos don’t give you the taste of it all! And finally, during the visit, on top of making your taste buds happy, you’ll get to visit the city! I thus hope, dear food lovers, that I convinced you of the absolute need to take this tour 🙂

Je vous retrouve jeudi pour le rendez-vous mensuel « mariage » (vous n’avez évidemment pas oublié, vous l’attendez tou-te-s avec grande impatience…). Pour ceux et celles qui sont en retard, vous pouvez retrouver tous mes articles sur le mariage (préparatifs, jour J, lune de miel) ici

I’ll see you on Thursday for the monthly « wedding » article (of course, you haven’t forgotten, you’re all so looking forward to it…). For those who’re late, you can still find all my articles about the wedding (preparations, D day, honeymoon) here ❤ 

Tot ziens!

(Pendant que je vous tiens : n’oubliez pas de mettre votre petit « j’aime » sur ma page Facebook et de me suivre sur Instagram :))

(When I’m at it: don’t forget to click on the thumb’s up on my Facebook page and to follow me on Instagram :))

Publicités