La veille du mariage : décorations et cérémonie indienne / The day before the wedding: decorations and Indian ceremony

Déjà 3 mois et demi depuis le jour J, et dans les semaines qui viennent, je vous partagerai plusieurs reportages de cette journée incroyable. On commence avec le tout début : la veille du mariage.

It’s already been 3 and half months since the wedding day, and in the upcoming weeks, I’ll share several reportages of this incredible day. Let’s start with the very beginning: the day before the wedding.

La veille, l’ambiance mariage a déjà bien commencé. Plusieurs de mes amies sont venues nous aider à décorer la salle, et mon père et mon frère avaient pris leur journée. Toute ma famille (sauf ma sœur qui travaillait encore, merci l’Education Nationale), celle de Ciaran, et mes supers copines sont donc allées au Château, comme on l’appelle affectueusement.

Je vous ai déjà raconté en détails ici tous les éléments de la décoration, donc je ne vais pas me répéter, et juste vous montrer les photos de la journée !

The day before, the wedding atmosphere already started well. Several of my friends came to help us decorate the venue, and my father and my brother had taken their days off. All my family (except my sister who was still working, the perks of being a teacher), Ciaran’s, and my amazing friends went to the Castle, as we like to call it. 

I already told you everything about the decoration here, so I’m not going to repeat myself, and I’ll just show you the photos of the day!

A part un tout petit mini désaccord (#controlfreak), tout s’est passé comme sur des roulettes et on était ravis du résultat. J’ai adoré ce moment passé avec nos familles et mes amies à tout décorer (OK, bon, j’ai adoré tous les moments du mariage…) et à m’imaginer revenir le lendemain, mariée ! (whaaaat!!)

On avait tout fini vers 15h. Donc là, vous vous dites « 15h, c’est tôt, tu as dû avoir le temps de te reposer et de te détendre avant le grand jour ! ». Ah, ah, ah. Hé bien, non ! Car qui dit mariage franco-indien-irlandais dit… traditions indiennes ! Et chez nous, on a une cérémonie la veille du mariage. On est donc rentrés, et il a fallu se préparer pour le soir.

Apart from a very mini tiny disagreement (#controlfreak), everything went very smoothly and we were delighted with the result. I loved this moment spent with our families and my friends to decorate everything (well, alright, I loved every moment of the wedding…) and to picture myself coming back the day after, married! (whaaaat!!!)

We were done at about 3PM. So, now, you’re telling yourselves « 3PM, that’s quite early, you must have been able to rest and relax before the big day! ». Ha, ha, ha. Well, no! Because when you have a franco-indian-irish wedding… you have Indian traditions! We have a ceremony the day before the wedding. We thus came back home, and we got ready for the evening. 

Chez nous, chaque étape de la vie d’une femme est célébrée. La première transition est celle de jeune fille à jeune femme. Ensuite, celle de jeune femme à femme mariée. Et enfin, car dans ce cas, mariage = famille, le passage de femme mariée à mère. Toutes ces cérémonies n’incluent que les femmes (YESSS), sauf celle du mariage où le futur mari est impliqué également.

On nous installe donc sur deux chaises, au centre de l’attention. Devant nous, une petite table, sur laquelle on pose une pâte spéciale confectionnée pour la cérémonie, de la poudre de santal, de la poudre du kumkum, du riz coloré au curcuma, de l’eau de rose, des pétales de fleur. Chaque femme de la famille va venir, les unes après les autres, appliquer sur les mains des futurs mariés : la pâte, le kumkum, le santal, le riz coloré, les pétales de fleurs. Elles vont ensuite éloigner le mauvais esprit en faisant trois tours d’une assiette remplie d’eau, de curcuma et de pétales de fleurs, et enfin, nous bénir avec l’eau de rose.

Where we come from, every step in a woman’s life is celebrated. The first transition is when a girl becomes a young woman. Then, when a young woman becomes a married woman. And finally, because in that case, marriage = family, when a married woman becomes a mother. All those ceremonies are only for women (YAAASS), except the wedding one, where the groom is involved as well.

The couple sits and in front of us is a small table, on which we put: a special paste made for the ceremony, kumkum powder, sandalwood powder, curcuma-colored rice, rose water, flower petals. Every woman of the family is going to come, one after another, put on the hands of the bride and groom: the paste, the kumkum and sandalwood powders, the colored rice, the flower petals. They will then scare away the evil spirit by turning in front of us a plate with water, curcuma and flowers, and finally, they bless us with rose water.

A la fin, on a des jolies mains toutes bariolées !

At the end, we have nice colorful hands!

Cette cérémonie où trente-deux personnes étaient présentes (cela représentait notre famille proche) était comme un avant-goût du mariage. La famille de Ciaran a pu rencontrer toute ma famille et on formait un joli mélange de Français, Indiens et Irlandais. J’imagine que ça devait être assez curieux pour eux d’être assimilés à cette culture si éloigné de la leur, mais ils ont bien pris part et semblaient ravis. J’avais déjà mal aux joues à force de sourire !

This ceremony with thirty-two people (all our close family) was like a pre-wedding. Ciaran’s family was able to meet all my family and we were a nice mix of French, Indians and Irish people. I guess it was pretty funny for them to be assimilated into this culture that is so far from theirs, but they seemed to have enjoyed taking part. My cheeks were already sore from smiling!

Après le dîner, ma mère et ma sœur avaient encore du boulot pour le lendemain. Avec mes cousins, cousines et oncles, on s’est attelés aux payis (dont je vous parlais ici) : on devait mettre tous les éléments dans chaque sac. A chaque fois qu’on doit faire des payis, on s’y met en famille et on forme une grande chaîne. En deux temps trois mouvements, c’est plié !

After dinner, my mum and sis still had some work to do for the day after. With my cousins and uncles, we took care of the payis (I talked about them here): we had to place all the elements in every bag. Every time we have to make payis, we do it all together and we make a big chain. In no time at all, it’s done!

Il était ensuite temps d’accrocher le thali à sa chaîne en or, comme je vous l’expliquais ici.

It was then time to hook the thali to his golden chain, as I was explaining here.

Vers minuit, alors que mes parents, mon frère et ma sœur étaient encore en train de s’affairer, Ciaran et moi sommes allés nous coucher (nous n’avons pas souhaité respecter la tradition de dormir séparément la veille du mariage. Trop rebelles – bon c’était aussi pour des questions pratiques). Lui s’est endormi en un clin d’oeil tandis que moi, qui avais pourtant dormi comme une masse ces dernières nuits… ai commencé à cogiter, m’agiter, stresser, et à me dire « mais comment on dort la veille de son mariage ??? ». A force de me poser la question, je me suis endormie… Et je vous parlerai dans un prochain article de la matinée du jour J !

Around midnight, while my parents, my brother and my sister were still busy, Ciaran and I went to bed (we didn’t want to respect the tradition of sleeping separately the night before the wedding. So badass – Well, ok, it was also for practical reasons). He fell asleep in no time whereas I, who had slept like a log the nights before… started to overthink, to twist and turn, to freak out, to tell myself « but how on earth can we sleep the night before our wedding?? ». I asked myself the question so much that I fell asleep… And I’ll tell you in another article about the morning of the wedding day!

5 commentaires sur “La veille du mariage : décorations et cérémonie indienne / The day before the wedding: decorations and Indian ceremony

  1. Hé hé, j’ai adoré ton petit « aparté » sur l’éducation nationale! Je suis professeur des écoles (en reconversion) et pour mon propre mariage je leur avais demandé de bien vouloir m’accorder ma journée du vendredi pour que puisse préparer et décorer ma salle de réception et l’Église pour mon mariage qui avait lieu le lendemain. Réponse : Hors de question! Vous allez bosser!!! Autant dire que je me suis en arrêt maladie (le pire c’est que j’étais vraiment malade, j’avais une sinusite mais bon d’habitude je ne m’arrête pas pour ça!)

    C’est génial je trouve le principe de célébrer chaque étape importante de la vie! Dommage qu’on ne le fasse plus dans la culture occidentale! Je trouve cela tellement important!

    Aimé par 1 personne

    1. Ca ne m’étonne pas du tout de l’EN de t’avoir dit ça ! Par contre c’est du tout cool que tu aies eu une sinusite la veille du mariage !!! Ca a été le jour J ?

      C’est vrai qu’en France on n’a pas ce type de traditions et c’est dommage.

      Aimé par 1 personne

      1. Sans problème le jour J, avec le stress et l’adrénaline (et quelques médocs!), je n’ai absolument rien senti! En plus j’étais sur mon petit nuage… 🙂

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s