Maple Moon (6) : Tadoussac

Après Québec, il est temps de nous rendre à Tadoussac. C’était l’étape que j’attendais le plus et que j’ai préférée – vous allez vite comprendre pourquoi!

After Quebec City, it was time to go to Tadoussac. It was the step that I was most waiting for and I that I loved the most – you’ll quickly understand why!

De Québec, on prend le bus jusqu’à Tadoussac. Rien que le trajet m’émerveille : c’est la fin septembre, les fameuses couleurs de l’automne arrivent doucement, des couleurs comme je n’en avais jamais vu ! Tadoussac se situe à l’embouchure du Saint-Laurent et on doit prendre un ferry, ou traversier, pour l’atteindre. A l’approche du traversier, la brume nous enveloppe complètement, nous donnant l’impression de traverser le fleuve vers un autre monde.

From Québec City, we took the bus to Tadoussac. I was already amazed throughout the journey: it was the end of September, the well-known fall colors were slowly arriving, colors as I’d never seen before! Tadoussac is located at the mouth of the Saint-Laurent river and you have to take a ferry to reach it. As the ferry arrives, we disappear into a thick fog, with the feeling of crossing the river towards another world.

Le chauffeur de bus nous indique un raccourci pour atteindre notre bed and breakfast, ou plutôt devrais-je dire « couette et café » ! 🙂 On galère un peu avec notre grosse valise car il s’agit en réalité d’un petit chemin boisé, mais ça nous donne un aperçu de combien Tadoussac est adorable. On pose nos affaires dans notre chambre et on va faire un tour.

The bus driver showed us a short-cut to reach our B&B. We struggled a bit with our big suitcase because it was actually a small path in the woods, but it gave us a glimpse of how adorable Tadoussac is. We left our luggage in the room and we went out for a walk.

Tadoussac me charme instantanément. J’adore immédiatement son côté paisible et romantique. Pour moi, c’est ça, un endroit parfait de lune de miel !

I was instantly charmed by Tadoussac. I immediately loved its peaceful and romantic side. For me THIS is a perfect honeymoon place!

Bon, il est temps de vous avouer l’intérêt que je portais à cet endroit : c’est un lieu parfait pour observer les baleines, et on était en pleine saison pour les voir ! Il faut savoir que voir des baleines est un de mes rêves les plus fous, donc l’idée de pouvoir en voir en lune de miel était très attirante. Passage obligé donc en arrivant : le centre d’interprétation des mammifères marins. Je suis déjà émue rien qu’en visitant le centre !

Alright, it’s time I admitted the interest I had in this place : it’s the perfect place to watch whales and we were right in the middle of the season to see them! You have to know that seeing whales was one of my wildest dreams, so the idea of being able to see them during the honeymoon was very attractive. Hence the obligatory step on our arrival : the Marine Mammal Interpretation Center. I’m already moved just by visiting the center!

Derrière le centre / Behind the center

L’entrée du centre coûte 12$ (sans taxes) et vous pouvez y retourner autant de fois que vous voulez dans la même journée. En été, c’est ouvert jusqu’à 20h donc ça vaut le coup. J’aurais pu passer des heuuures là-bas (et on y a passé un sacré moment déjà, j’avoue que je ne me souviens plus combien, ou l’inconvénient d’écrire ses articles 1 an après). Le centre n’est pourtant pas très grand, mais tellement bien renseigné, et les informations sont passionnantes et bien ficelées. Evidemment quand on est fan de baleines, ça aide à trouver ça incroyable, mais même Ciaran qui n’est pas aussi taré que moi y a passé autant de temps et a beaucoup apprécié. En plus des explications et petits jeux, de courts documentaires sont également projetés dans une salle à part. Je conseille vraiment de faire un tour au centre d’interprétation avant d’aller observer les baleines, car ça permet de se faire une très bonne idée d’à quoi s’attendre, d’une part, mais surtout de comprendre ces fascinants animaux et leur environnement. Ca permet de prendre conscience d’un tas de choses et d’être un.e observateur.trice vigilant.e et respectueux.euse. Ca vaut carrément les 12 dollars, surtout qu’ils sont reversés pour les recherches du centre, tout comme tous les bénéfices du magasin de souvenirs.

The entrance fees are $12 (not including taxes) and you can go there as many times as you want in the same day. In summer it’s open until 8PM so it’s worth it. I could have spent houuurs there (and we actually did… haha). The center is not so big but it’s very well documented and the information is fascinating and so well explained. Of course when you’re a big whale fan it can help but even Ciaran who’s not as crazy about whales as I am spent as much time as I did and he liked it a lot. On top of the explanations and games, short documentaries are shown in a specific room. I can only advise you go there before you go whale watching, because it gives you a very good idea of what to expect, on one hand and most of all, it makes you understand those fascinating animals and their environment. It allows you to become aware of many things and to be a considerate and respectful watcher. It is definitely worth the 12 dollars, all the more because the money is donated for the researches at the center, same for the benefits of the souvenir shop.

Le soir, on dîne dans un resto à la déco atypique ! On teste le « Bec Cola », boisson de là-bas, et le « pudding chômeur », un super bon dessert !

We then had dinner at a restaurant with a quite atypical decoration. We tried the « Bec Cola », a local drink, and the « pudding chômeur », a delicious dessert!

Le lendemain, c’est le grand jour. On va aller observer les baleines ! Rien de vous écrire ça, ça me met les larmes aux yeux – juste pour vous donner une idée de combien les baleines et moi c’est le gros love.

Nous avions réservé un tour en zodiac, un petit bateau à moteur. Guidé.es par un capitaine spécialisé, nous avons passé environ 3 heures sur le fleuve. 3 des plus belles heures de ma vie !

On doit d’abord se harnacher de tout un attirail spécial. Il faut penser qu’à bord du bateau, les températures descendent beaucoup, donc soyez prévoyant.es ! Vous pouvez garder vos appareils photos et téléphones mais c’est à vos risques et périls. Personnellement, j’ai fait très peu de photos, car je voulais en prendre plein les yeux. Mon voisin a passé la plupart du temps collé à l’objectif. Expérimenter ma rencontre avec les baleines derrière l’appareil photo, ça ne me disait rien.

The day after is the big day. We’re going whale watching!! Just writing this brings tears to my eyes – just to give you an idea of how much whales and me, it’s a real love story.

We had booked a tour in a zodiac, a small motor boat. Guided by a specialized captain, we spent about 3 hours on the river. 3 of the most beautiful hours in my life!

First you have to kit yourself out with a special equipment. You have to think that on board, the temperatures will plummet, so plan accordingly! You can keep your phones and cameras but it’s at your own risk. As far as I was concerned, I made very few photos, because I wanted to be blown away. My neighbor spent most of his time stuck to the camera. Experiencing my meeting with the whales behind a camera wasn’t very appealing to me.

Au début, on rencontre une colonie de phoques !

At first we met seals!

Et puis peu après… La première baleine ! On entend son souffle, suivi d’un jet, et du dos de la baleine. WOW ! J’ai envie de pleurer tellement je suis heureuse. Il s’agissait d’un petit rorqual, aussi appelé baleine de Minke. C’est la plus petite des baleines, avec 8 à 12 mètres de longueur. Le Saint-Laurent en est rempli, c’est celle qu’on a le plus vue.

And shortly after… The first whale! We heard her breath, followed by a spurt, and the back of the whale. WOW! I feel like crying with happiness. It was a small rorqual, also called Minke whale. It’s the smallest whale, 8 to 12 meter-long. The Saint-Laurent river is filled with them, it’s the one we saw the most.

Si sur les photos, elle apparaît loin, on était vraiment tout près – au plus près qu’on soit autorisé.es, car ce n’est pas bon pour la baleine si on est trop proche. Quand le capitaine voyait une baleine et qu’on était trop près, il devait obligatoirement s’en éloigner : on doit respecter 100 mètres de distance, c’est donc la distance à laquelle nous étions. Une fois, une baleine est sortie JUSTE à côté de nous, car on ne peut pas tout prévoir, et c’est vraiment impressionnant… Auparavant, les excursions et explorations s’approchaient tellement des baleines qu’on pouvait les caresser – aussi chouette que ça en a l’air, ce n’est pas bon pour elles ! Heureusement, maintenant, on fait plus attention.

If on the photos she seems quite far, we were actually very close – the closest we were allowed to be, because it’s not good for the whale if we’re too close. When the captain saw a whale and we were too close, he had to get away from her : we have to respect at least a distance of 100 meters, so that’s how far we were. Once, the whale came out of the water RIGHT beside us, because we can’t always predict where they’ll arrive, and it’s really impressive… In the past, the excursions and explorations used to go so close to the whales that you could touch them – as cool as it may sound like, it’s not good for them! Thankfully, now, we’re being more cautious.

A un moment, surprise : deux baleines sortaient en même temps ! C’était une maman et son petit 🙂 On a pu les voir plusieurs fois.

At one point, surprise : two whales were going out at the same time! It was a mum and her baby 🙂 We were able to see them several times.

A part beaucoup de petits rorquals, nous avons eu la chance de voir plusieurs baleines à bosse. On les reconnaît car leur dos est différent et elles terminent leur remontée à la surface en sortant la queue. On a aussi aperçu des rorquals communs, la deuxième plus grande baleine du monde !

Apart from many small rorquals, we also were lucky enough to see see several humpback whales. They are easy to recognize because their backs are different and they put their tails out of the water. We also had a glimpse of common rorquals, the second biggest whale in the world !

Je craignais que le complot habituel me poursuive et qu’aucune baleine ne fasse son apparition, mais j’ai été servie. Et je peux vous dire que l’émotion est aussi grande à chaque fois que j’entendais un souffle de baleine, qui annonçait leur remontée… Je donnerais cher pour recommencer l’expérience !! Je pense que c’est magique pour tout le monde, mais j’en rêvais depuis tellement longtemps que ce fut pour moi vraiment exceptionnel.

I was afraid that the usual conspiracy against me would follow me again and that no whale would show up but I was quite happy in the end. And I can tell you that the emotion was as big every time I would hear a whale breathe, announcing it would come up soon… I would give a lot to do it again!! I think it’s magical for everyone but I had been dreaming about it for so long that for me it was truly exceptional.

Il faut savoir qu’il y a plusieurs façons d’observer les baleines à Tadoussac.

You have to know that you have several ways of watching the whales in Tadoussac.

  1. La moins chère et plus écologique : rester sur la terre ferme ! Juste derrière le centre d’interprétation se trouve une promenade au bord du fleuve. Vous pourrez vous poser là et voir les baleines souffler sous vos yeux ! Après la balade en zodiac, nous avons emprunté ce chemin et nous avons pu voir beaucoup de petits rorquals. On est plus loin qu’en zodiac mais c’est très chouette quand même !Le dernier jour, nous avons passé plusieurs heures sur un banc, à juste observer les baleines. Et elles nous ont offert un spectacle d’au revoir digne de ce nom : nous avons vu plusieurs petits rorquals SAUTER devant nous ! Au premier bond, je n’en croyais pas mes yeux, j’ai cru que j’avais halluciné. Mais non, elles ont recommencé plusieurs fois et je n’étais pas la seule les yeux écarquillés comme jamais à regarder les baleines faire des bonds ! Absolument magique.
  1. The cheapest one and the most ecological one : stay on the ground ! Right behind the interpretation center you’ll be able to go for a nice stroll along the river. You’ll be able to chill there and see the whales breathing right in front of you ! After the zodiac tour, we took this path and we saw many small rorquals. You’ll be further away than on the zodiac but it’s still very nice anyway!The last day, we spent several hours on a bench, just watching the whales. And they gave us a show worthy of the name : we saws several small rorquals JUMP in front of us ! At the first leap, I couldn’t believe my eyes, I thought I had dreamt it. But no ! They did it several times again and I wasn’t the only one with my eyes wide open, watching the whales jumping! Absolutely magical.

C’est une baleine le truc noir là ! The thingy there is a whale!

  1. La plus impressionnante (et sportive) : le kayak de mer. On était un petit groupe de 4 ou 5 kayaks, à deux dans chaque kayak. Et c’était HYPER DUR (n’étant pas sportifs à la base) mais par contre… HYPER BEAU. Je n’avais pas mon appareil photo pour des raisons évidentes mais si vous avez une Go Pro ou quelque chose de ce genre, ça doit être sympa pour pouvoir faire des photos en kayakant. C’est vraiment très physique avec le courant (car oui, le Saint-Laurent est un fleuve mais là-bas on l’appelle « la mer » tellement il est grand, et question kayak, quand on est dessus on comprend aussi pourquoi il ne s’apparente pas à un long fleuve tranquille), et on a pas mal galéré ET eu mal partout les jours suivants… même si je ne pense pas le refaire, je suis contente d’avoir essayé ! Les paysages vus depuis le kayak sont très impressionnants, ça donne un tout autre point de vue, et quand une baleine passe à côté c’est quand même indescriptible..

    2. The most impressive one (and sportiest) : sea kayak. There were about 4 or 5 kayaks and there were two of us in each kayak. And it was SO HARD (we’re not exactly sporty) but… SO BEAUTIFUL. I didn’t have my camera with me for obvious reasons but if you have a Go Pro or something like that, it must be nice to be able to take photos when kayaking. It’s really physical because of the current (yeah because the Saint-Laurent is a river but there they call it « the sea » because it’s so big and kayak wise, when you’re roaming you understand why it’s not a long and calm river). We struggled quite a lot AND we were really sore the days after… Even if I don’t think I’ll do it again, I’m glad I tried ! The landscapes seen from the kayak are very impressive, it gives you a completely different point of view, and when a whale swims next to you it’s quite indescribable.

     

  2. La plus sensationnelle : le zodiac. Il s’agit donc de petits bateaux, de grand maximum 30 personnes, qui sont à ras de l’eau. A déconseiller si vous n’êtes pas à l’aise sur l’eau, le zodiac bouge pas mal et peut aller assez vite quand on va d’un endroit à l’autre (même si en général, vu que l’objectif est l’observation, on navigue lentement). Le zodiac est carrément interdit si vous êtes enceinte, que vous avez des problèmes de dos, et pour les jeunes enfants (règles à voir avec la compagnie directement). Personnellement c’est vraiment en zodiac que j’ai ressenti le plus d’émotions. Même si en kayak, les baleines peuvent être plus près, on en voit moins car on ne va pas aussi loin (certaines baleines ne restent pas sur les côtes, il faut aller au large pour les voir). En zodiac, on navigue plus au large, on voit plus de baleines différentes, et si vous choisissez une bonne compagnie, le ou la capitaine vous expliquera plein de choses sur ces fascinants animaux.

    3. The most sensational one : the zodiac. As I said before, they’re small boats, with maximum 30 people on it, and they sail right at the water surface, which means you’re really close to the sea animals. It’s thus to avoid if you don’t feel at ease on the water, because the boat moves quite a lot and it can go quite fast when we’re going from one point to another (even though in general, since the goal is to watch animals, we’re sailing slowly). The zodiac is forbidden if you’re pregnant, if you have back problems and for young children (check the rule with the company directly). As far as I’m concerned, it’s on the zodiac that I felt the most emotions. Even if on the kayak, the whales can be closer, you see less of them because you don’t go as far (some whales don’t stay on the shores, you have to go further away to see them). On the zodiac, you can go offshore, you thus see more different species of whales and if you choose the right company, the captain will explain loads of things about those fabulous animals.

     

  3. La moins marrante (hahaha) : le gros bateau. Bon, honnêtement, je ne suis pas du tout objective car je n’aurais pas du tout aimé faire l’observation sur le gros bateau, mais pour certaines personnes c’est mieux que rien, si vous ne pouvez pas faire le zodiac par exemple. Le bateau est vraiment haut et grand, donc d’une, vous ne serez pas tout seuls et de deux, vous ne verrez pas les baleines de très près. Niveau écologie, je ne sais pas quel bateau est le mieux, du gros ou du zodiac.4. The least funny (hahaha) : the big boat. Ok, honestly, I’m not objective at all because I wouldn’t have liked at all to watch whales from the big boat, but it’s better than nothing for some people, for example if you can’t go on a zodiac. The boat is really big and high, so first of all, you won’t be alone, and second of all, you won’t see the whales from up close. Ecologically I have no idea which boat is better, from the big one or the zodiac.

Concernant les tarifs : ce n’est pas donné, qu’on se le dise bien ! Mais c’est quand même LE truc qu’on vient faire à Tadoussac donc soit vous êtes prêt.es à débourser la somme, soit ne venez pas à Tadoussac, globalement 😉

Mais tout de même, à part les baleines, qu’est-ce qu’il y à faire à Tadoussac ? Tadoussac est tout petit mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a rien à voir !

Regarding the fares, it’s not cheap, let’s be real ! But it’s THE thing to do when you go to Tadoussac, so either you’re ready to pay the price, either you don’t go to Tadoussac 😉

But still, apart from the whales, what’s to do in Tadoussac? Tadoussac is very small but it doesn’t mean there’s nothing to see! 

… errez dans les petits coins de Tadoussac…

… aventurez-vous dans l’hôtel Tadoussac …

… baladez-vous sur la plage, au coucher du soleil comme de jour…

… mangez bien ! …

… allez vous perdre sur les hauteurs …

… profitez de la magnifique nature …

En reprenant le traversier, le coeur brisé, pour quitter Tadoussac, je suis sortie du bus pour admirer une dernière fois le Saint-Laurent. Je voulais tenter de voir une dernière baleine… Je scrutais l’eau à la recherche d’un béluga, la baleine blanche dont j’étais tombée amoureuse au centre d’interprétation. Alors qu’on s’apprêtait à atteindre l’autre côté de la rive et que je commençais à me dire que je devais retourner dans le bus, que vois-je ? Une petite boule blanche qui se détache du bleu du fleuve ! Une fois, deux fois, trois fois… Mes voisins de pont et moi-même avons eu la chance immense d’apercevoir un béluga juste avant de quitter ce petit bout de paradis.

As we were taking the ferry back, heartbroken, to leave Tadoussac, I got off the bus to admire one last time the Saint-Laurent river. I wanted to try to see a last whale… I was scrutinizing the water, looking for a beluga, the white whale I had fallen for at the interpretation center. As we were reaching the shore and I was starting to think I had to get on the bus again, what did I see? A small white lump standing out of the blue river! Once, twice, three times… My neighbors on the dock and myself had the great luck to get a glimpse of a beluga right before leaving this small piece of paradise.

Les couleurs de l’automne sur le trajet de retour à Montréal.
Fall colors on the drive back to Montreal.

Photos mignonnes pour conclure…

Cute photos to conclude…

Au total, nous sommes resté.es trois jours et trois nuits à Tadoussac. Ca a pas mal étonné les personnes qu’on croisait, car d’habitude Tadoussac est une petite étape sur un plus grand voyage, et apparemment c’est rare qu’on y reste plus d’une journée, maximum deux. Les gens viennent ici pour voir les baleines et ils repartent le soir même ou le lendemain. Mais je ne regrette absolument pas d’être restée aussi longtemps. Ca rentrait parfaitement dans notre rythme de lune de miel, et ça nous a permis encore une fois de ne pas nous presser et de bien nous imprégner de l’ambiance particulière du lieu. Tadoussac fut de loin mon moment préféré de notre lune de miel et gardera toujours une place bien spéciale dans mon cœur.

We spent a total of three days and three nights in Tadoussac. It was quite surprising for the people we met, as usual Tadoussac is only a quick step over on a longer trip, and apparently it’s rare to spend there more than a day, maximum two. People come to see the whales and they often leave the same day or the morning after. But I absolutely don’t regret staying that long. It fitted perfectly into our honeymoon rhythm and it allowed us once more time not to rush and to really get the particular atmosphere of the place. Tadoussac was by far my favorite moment of our honeymoon and will always have a very special space in my heart.

Publicités