Mariage – choisir sa destination de lune de miel / choosing your honeymoon destination

Je comptais vous parler de la première danse dans cet article du mois, pour respecter la chronologie de la fête, mais finalement je suis d’humeur lune de miel après mes derniers articles à ce sujet, donc je continue sur ma lancée avec un sujet important : comment choisir sa destination de lune de miel ?

I was planning on telling you about the first dance for this monthly article, to respect the chronology of the party, but in the end I’m in honeymoon mood after my last articles about it, so I’m continuing with an important topic : how to choose your honeymoon destination?

Quand on dit qu’on a été au Québec pour notre lune de miel, les gens sont souvent surpris. Pourquoi le Québec et pas ailleurs ? Comment on en est arrivés à ce choix ? Si vous me connaissez un poil maintenant, vous vous doutez qu’on n’est pas partis sur un coup de tête !

Déjà, il faut savoir que la lune de miel était notre cadeau de mariage. On n’avait pas fait de liste et comme vous allez le voir, on a choisi la destination en fonction de la cagnotte. Contrairement à d’autres couples, nous n’avions rien réservé avant le mariage.

Et puis avant toute chose, pourquoi on part en lune de miel après le mariage ?! Surtout quand on voyage déjà tout le temps comme nous, vous pourriez vous demander en quoi ce voyage a différé de nos voyages habituels. Pour nous, la différence était clairement le budget. D’habitude, on part sur des longs week-ends, ou maximum une semaine, car on n’a pas assez de sous pour partir plus longtemps. De notre vie de couple, on a aussi toujours voyagé en Europe, pour des raisons financières et aussi écologiques 😉 En lune de miel, on a pu prendre plus notre temps, et nous accorder plus de petits plaisirs, tout en restant raisonnables car on ne devient pas dépensier.ère.s du jour au lendemain (en tout cas pas nous ^^). Enfin, ça nous a permis de nous relaxer après une année intense de préparatifs et pour moi de fin d’études, et avant notre prochaine aventure. Une sorte de bonne pause bien méritée ! 

When we tell people we went to Quebec for our honeymoon, they’re often quite surprised. Why Quebec and not elsewhere? How did we come up with this choice? If you know me a bit now, you’ll assume we didn’t go there on a whim!

First of all, you need to know that the honeymoon was our wedding gift. We didn’t make any list and as you’ll find out, we chose the destination according to the money we got. Unlike some other couples, we hadn’t booked anything before the wedding.

But before I start, why do we go on a honeymoon after the wedding day?! Especially when one is already always on the go like us, you could wonder how this trip was different from the others. For us, the main difference was clearly the budget. We usually go for long weekends or maximum a week, because we don’t have enough money to leave for a longer time. As a couple, we also only travelled in Europe, for financial and also ecological reasons 😉 In honeymoon we were able to take our time more, and to afford more small pleasures, all while staying reasonable because you don’t become a big spender overnight (at least not us ^^). Finally, it allowed us to relax after an intensive year of preparations and for me of last university year, and before our next adventure. A kind of nice deserved break!

Première étape : ciblez vos priorités
First step: target your priorities

De quoi on a envie en lune de miel ? De tranquillité ? De découvertes ? De soleil ? De plages, de montagnes ou de ville ? D’autre bout du monde ou de redécouvrir votre pays ? Rester au même endroit ou bouger ?

Moi j’avais envie un peu de tout (sauf de rester en France) ! Je voulais faire un voyage marquant, visiter un endroit que je ne connaissais pas tout en gardant du temps pour me reposer. J’étais partagée entre la vision « classique » de la lune de miel en mode farniente, plage privée, bronzette, sex and sun et mon caractère intenable qui savait bien que rester plus de deux jours à ne rien faire sur la plage allait me rendre dingue.

L’autre chose à ne pas négliger est que je me mariais avec un Irlandais… donc à un homme à la peau blanche et sensible qui n’allait pas supporter beaucoup de soleil 😉

J’ai à un moment pensé à partir deux fois, pour avoir deux types de voyages différents, un plus tranquille et l’autre avec plus de découvertes. Mais finalement je me suis rappelée que je faisais ce voyage pour moi et pas pour Instagram, on a donc décidé de partir quelque part où il n’allait pas choper d’insolations et où j’allais pouvoir assouvir mes besoins d’exploration.

What do you want for your honeymoon? Tranquillity? Discoveries? Sun? Beaches, mountains or cities? Going to the other side of the world or rediscovering your country? Staying in the same place or moving around?

I wanted a bit of everything (except staying in France)! I wanted to take an exceptional trip, to visit a place I didn’t know at all, while keeping some time to rest. I was shared between the « classical » version of the honeymoon with farniente, private beach, sunbathing, sex and sun, and my over-excited character that knew that staying more than two days doing nothing would drive me nuts.

The other thing to bear in mind is that I was getting married to an Irish man… so to a man with a white and sensitive skin that wasn’t going to stand too much sun 😉

I once thought about traveling twice, to have two different kind of trips, one quieter and one with more discoveries. But then I remembered I was going to do this trip for me and not for Instagram so we decided to go somewhere where he wouldn’t get a sunburn and where I could satisfy my exploration needs.

Deuxième étape : faites une liste de destinations qui vous intéressent
Second step: make a list of destinations you’re interested in

On a chacun fait une liste d’endroits où on voulait aller. On a retenu ensemble l’Islande, la Norvège, la Croatie, l’Italie, le Canada (soit Vancouver soit Québec) ou un « urban road trip » dans des villes européennes du côté de l’Allemagne et des Pays-Bas, l’Allemagne ayant été éliminée quand on a appris qu’on allait y vivre 😉

Des destinations et des types de voyages bien différents, donc !

We each made a list of the countries we wanted to go to. Together we chose Iceland, Norway, Croatia, Italy, Canada (Vancouver or Quebec) or a « urban road trip »  in European cities around Germany and the Netherlands; Germany being eliminated when we found out we were going to live there 😉

So, quite different destinations and different kinds of trips!

Troisième étape : décidez à quelle époque partir et pour combien de temps
Third step: decide when to leave and for how long

Là, conseil ULTRA IMPORTANT de jeune mariée : partez dès que possible !!! Si vous attendez, vous n’allez jamais le faire… Si vous êtes déjà dans la vie active quand vous vous mariez, posez des jours peu après le mariage, ou en tout cas dans l’année qui suit, pour prévoir votre lune de miel. Si vous êtes étudiant.es, partez pendant vos nombreuses vacances dans l’année de votre mariage. Nous, on était entre deux pays et avec la chance d’avoir un emploi du temps flexible. On s’est mariés en juillet et on ne devait aller en Allemagne qu’en octobre. Il restait août ou septembre pour partir, on a opté pour septembre histoire de partir un peu hors saison, et également pour avoir un peu plus de temps pour se remettre du mariage et préparer le voyage.

La durée du voyage va dépendre du budget, du nombre de vos jours de congés, et de la destination. Partir en Nouvelle-Zélande pour une semaine me paraît dommage, même si on fait comme on veut. A l’inverse, partir 3 semaines à Malte me semble ambitieux, vous avez plus de chance de vous ennuyer !

Now, ULTRA IMPORTANT piece of advice from a young bride: go as soon as you can!!! If you wait, you’ll never do it… If you’re already working when you get married, make sure you take days off shortly after the wedding, or at least in the following year, to go on your honeymoon. If you’re students, go during your many holidays in the year following your wedding. We were between two countries and lucky enough to have a flexible schedule. We got married in July and we were going to Germany only in October. That left August or September to go, we decided for September so we could go a bit off season and also to have a bit more time to recover from the wedding and to prepare the trip.

The duration of the trip will depend on your budget, on how many days off you can take, and of the destination. Going to New Zealand for a week seems a bit sad to me, even if you do what you want. On the opposite, going to Malta for 3 weeks seems quite ambitious, you’re taking the risk of getting bored!

Quatrième étape : adaptez le tout au budget
Fourth step: adapt all that to your budget

Nous, on avait décidé d’adapter la destination après avoir compté combien d’argent nos merveilleux.ses invité.e.s nous avaient donné. On avait vraiment aucune idée de combien on allait recevoir, même si vous pouvez évidemment trouver des moyennes… Je trouve qu’elles ne veulent rien dire, car tout dépend des capacités financières de vos invité.e.s, de leur générosité (certain.es ont clairement explosé leur porte-monnaie, c’est assez ouf !!) et votre rapport à eux/elles 😉

On pensait donc rester en Europe si on avait pas assez, et partir pour le Canada si on avait plus qu’attendu… C’était notre destination favorite et… Nos invité.es ont sérieusement craqué et notre cagnotte de mariage atteignait presque le coût total de la fête ! Say whaaat!!! Donc on aurait pu rembourser mes parents mais à la place on a été très égoïstes et on est partis au Québec pendant deux semaines 😉

Si vous avez bien suivi, on avait aussi Vancouver sur la liste. Ciaran a préféré le Québec à cause de la distance, mais je garde Vancouver dans un coin de ma petite tête brune pour un de ces jours…

We had decided to adapt our destination after counting how much money our wonderful guests gave us. We truly had no idea of how much we’d get, even though you can of course find some average… I think they’re not really accurate because it all depends on the financial situation of every guest, of their generosity (some of them clearly didn’t count, I couldn’t believe it!!) and of your relationship to them 😉

We thus thought of staying in Europe if we didn’t have enough, and going to Canada if we had more than expected… It was our favorite destination and… our guests seriously lost their minds and the amount of their gifts almost reached the total cost of the wedding! Say whaaat! So we could have reimbursed my parents but instead of that we were really selfish and we went to Quebec for two weeks 😉

If you were following well, we also had Vancouver on our list. Ciaran preferred to go to Quebec because of the distance, but I’m keeping Vancouver somewhere in mind for one of these days…

Cinquième étape : préparer le voyage
Fifth step: prepare your trip

Beaucoup d’agences proposent des circuits de lune de miel. Même si on avait le budget, on n’était pas prêts à débourser autant, et mon côté « tarée de l’organisation » a pris le dessus. J’ai quand même contacté une agence canadienne qui se spécialise dans les itinéraires « à la carte » et on a discuté par téléphone et par mail de nos envies et de leurs propositions, tout en parallèle faisant mon propre circuit et budget, et finalement j’ai préféré le mien 😉

Comme vous le savez car vous avez tout suivi, on avait décidé de faire trois villes : Montréal, Québec et Tadoussac, et de prendre un train panoramique entre La Malbaie et Québec.

La question s’est posée du transport entre ces villes. On avait plusieurs solutions : louer une voiture, prendre des transports en commun, faire du covoiturage. Partout on avait vu que la voiture c’était le mieux, car plus de libertés, et au Canada beaucoup d’endroits ne sont pas accessibles sans voiture. Mais Ciaran n’a pas son permis et moi même si je l’ai, je ne conduis jamais, donc je ne me sentais pas de louer une voiture et de conduire dans un pays inconnu. On a regardé les covoiturages mais la plupart n’acceptait pas de bagages (on avait une grosse valise pour deux pour les deux semaines), sur certains sites il fallait payer pour s’inscrire, et puis je n’avais pas envie de me prendre la tête à ne savoir qu’au dernier moment comment aller à un endroit, sachant qu’on avait pas toujours internet etc : on a choisi la tranquillité d’esprit et on a réservé des cars entre chaque ville. On s’en est très bien sortis comme ça et je n’étais pas du tout frustrée dans nos visites !

A lot of agencies offer special honeymoon travels. Even though we had the budget for it, we were not ready to spend that much money, and my organization freak side took over. I still contacted a Canadian agency that is specialized in personalized itineraries and we talked on the phone and via emails about our wishes and their suggestions, all while making my own circuit and budget, and in the end I preferred mine 😉

As you know since you’ve followed everything, we had decided to visit three cities: Montreal, Quebec City and Tadoussac, and to take a panoramic train between La Malbaie and Quebec City.

The question of the transportation between the cities was then asked. We had several solutions : renting a car, using public transportation or car sharing. Everywhere we saw that the car was the best option, because of more freedom, and in Canada many places are not accessible without a car. But Ciaran doesn’t have his licence and even if I do, I never drive, so I didn’t feel like renting a car and driving it in an unknown country. We looked at the car sharing but most of them didn’t accept luggage (we had one big suitcase for the two of us for two weeks), on some websites we had to pay to register, and finally, I didn’t want to bother with not knowing at the last minute how to get to one place, plus we didn’t always have Internet etc – we chose the peace of mind and we booked coaches between each city. It was a great solution and I was never frustrated with our visits!

Sixième étape : partir et profiter à fond !!
Sixth step: go and enjoy as much as you can!!

Si vous avez loupé mes articles sur la lune de miel, vous pouvez les retrouver ici :

Ceux sur Montréal : 1, 2 et 3

Ceux sur Québec : 1 et 2

Celui sur Tadoussac

Je ferai aussi un article consacré au budget pour vous donner une idée de combien ce type de voyage peut coûter 🙂 On était loin d’avoir tout utilisé, ce qui nous a permis de garder ces sous de côté pour déménager en Allemagne puis en France (vous n’imaginez même pas combien ça peut coûter ces conneries de déménagement d’un pays à un autre ! Mariez-vous avant de faire ça hahaha) et aussi d’en économiser un peu pour un prochain voyage sensationnel 😉 On avait aussi utilisé des sous de la cagnotte pour financer nos cartes de remerciement et les albums photos (peut-être qu’un jour j’en parlerai aussi).

If you missed my articles about the honeymoon, you can find them here again:

Those on Montreal : 1, 2 et 3

Those on Quebec : 1 et 2

The one on Tadoussac

I will also write an article about the budget to give you an idea about how much this kind of trip can cost 🙂 We were far from using everything, which allowed us to keep some money to move to Germany and then to France (you can’t imagine how much those bullshit moves from a country to another can cost! Get married before you do this hahaha) and also to save some for a next sensational trip 😉 We also used some of this money to pay for our thank you cards and the photo albums (maybe one day I’ll also talk about this).

Mes conseils résumés pour choisir sa destination de lune de miel :

  • Respectez vos VRAIES envies, pas ce que vous pensez qu’une lune de miel « devrait » être ou ne pas être ;

  • Ne changez pas votre façon de voyager juste par prétexte qu’il s’agit d’une lune de miel ;

  • Partez au plus tôt, dans l’année qui suit votre mariage ;

  • Si vous n’avez pas les moyens de réserver votre voyage avant le mariage : faites une liste de destinations possibles et décidez-vous après avoir reçu votre cagnotte ;

  • Si vous n’avez pas envie de partir en lune de miel : n’en faites pas ! 
  • Faites-vous plaisir !!!

A summary of my recommendations to choose your honeymoon destination :

  • Respect your TRUE wishes, not what you think a honeymoon « should » be or shouldn’t be;
  • Don’t change your way of travelling just because it’s a honeymoon;
  • Leave as soon as you can, during the year following your wedding;
  • If you can’t afford to book your trip before the wedding: make a list of possible destinations and decide after you get your gifts;
  • If you don’t want to go on a honeymoon: then don’t go!
  • Enjoy yourselves !!!

Je suis curieuse alors dites-moi : quand on vous dit « lune de miel », à quelle(s) destination(s) vous pensez ? Et si vous deviez en choisir une, laquelle ce serait ? 🙂

I’m a curious cat so tell me : when you hear « honeymoon », which destination(s) do you think of ? And if you had to choose on, where would that be ? 🙂

Publicités