3 jours à Prague : jour 2 / 3 days in Prague: day 2 – Stare Mesto & Josefov

Pour notre deuxième jour à Prague, nous avons visité la vieille ville et le quartier juif.

For our second day in Prague, we visited the old town and the Jewish quarter.

Si vous avez loupé le premier jour à Prague, c’est ici ! 🙂

Prague devenant de plus en plus populaire, on m’avait prévenue que les touristes abondaient. Pourtant, le premier jour, je n’ai pas du tout eu cette impression, et j’étais ravie. Evidemment… nous avions commencé par des quartiers moins touristiques ! En arrivant dans la vieille ville, j’ai repensé à Amsterdam et à ma difficulté à être entourée d’autant de monde. Ca me gâche vraiment le plaisir de visiter… Mais bon, il n’y a pas à tortiller, Prague reste magnifique malgré les Instagrammeuses insupportables qui passent plus de temps à chercher la pose parfaite qu’à s’émerveiller des monuments autour d’elles.

Et, comme à Amsterdam, il suffit de dévier d’une rue ou deux pour les semer… Je ne comprends vraiment pas la façon de voyager de certaines personnes. J’ai l’impression que pour certain.es, si l’endroit n’est pas hautement recommandé par plein de guides / blogs / autres touristes, ça n’en vaut pas la peine. Mais les gens, regardez autour de vous ! Levez le nez de votre téléphone ! Admirez ce que vous prenez en photo ! Arrêtez de publier 50 stories par jour ! VIVEZ POUR VOUS !

If you missed our first day in Prague, it’s here! 🙂

Prague is becoming more and more popular, so I was warned about the huge amount of tourists. However, the first day, I didn’t have this impression at all and I was delighted. Of course… we started with less touristic areas! When we arrived in the old town, it made me think of Amsterdam and of my difficulties being surrounded by so many people. It really ruins the pleasure of visiting… But there’s one thing I have to admit, Prague is still gorgeous despite the unbearable Instagrammers who spend more time finding the perfect pose than being amazed at the monuments around them.

And just like in Amsterdam, you just need to wander off the main streets to lose most of the tourists… I really don’t understand the way of travelling of some people. I have the feeling that for some of them, if the place is not highly recommended by many guides / blogs / other tourists, it’s not worth it. But people, look around you! Look up your phones! Admire what you’re taking the photo of! Stop posting 50 stories a day! LIVE FOR YOURSELVES!

Premier arrêt : la Maison de la Municipalité, chef d’oeuvre d’art nouveau auquel ont participé de grands noms du début du XXème. Elle accueille diverses manifestations culturelles, et on peut aussi s’y arrêter prendre un café ou même descendre au restaurant. Il est possible de visiter les différents salons (en payant, évidemment) ou juste d’arpenter quelques couloirs et escaliers gratuitement.

First stop: the Municipal House, masterpiece of the Art nouveau, ornamented by great skilled architects and painters from the early 20th century. It hosts diverse cultural events, and you can also stop by for a coffee or even go to the restaurant downstairs. It is possible to visit the different rooms (paying, of course) or just walk around a few hallways and stairs for free.

A deux pas de la Maison de la Municipalité, prenez l’ascenseur jusqu’à la terrasse T-Anker : un bar restaurant sur la terrasse d’un centre commercial. Un panneau nous indique « pas de photo », mais je profite que l’endroit soit vide pour rapidement dégainer mon appareil. On vous annonce « la meilleure vue de Prague » – n’exagérons rien, mais c’est toujours sympa de prendre un peu de hauteur !

Next to the Municipal House, take the lift to the T-Anker Terrasse: a rooftop restaurant-bar located on a shopping center. A sign warns us « no photo » but the place is empty and I quickly pull out my camera. It is supposed to be « the best view in Prague » – let’s not get too excited, but it’s always nice to see the city from above!

La Tour Poudrière, qui marque la limite entre la vielle-ville et la nouvelle-ville. Comme toujours, possible de payer pour monter voir la vue.

The Powder Tower, that marks the limit between the old town and the new town. As usual, you can pay to go up see the view.

Ce quartier de la ville est réputée pour être un musée à ciel ouvert : en effet, on n’est pas déçu.es ! On continue à vagabonder et nous imprégner de chaque petit détail…

This part of the city is famous for being an open air museum: indeed, you cannot be disappointed! We continue to roam around the streets and to immerse ourselves in every single detail…

Et on arrive au coeur de Prague… la place de la vieille-ville. Entre la foule habituelle et le marché de Pâques, c’était l’un des endroits les plus fréquentés, mais je n’ai pas pu m’empêcher de lâcher un « wahoo » devant les incroyables façades colorées aux multiples styles. Gothique, baroque, Renaissance, on trouve de tout.

And we end up in the heart of Prague… the old town square. Between the usual crowd and the Easter market, it was one of the most frequented places but I couldn’t stop myself from thinking « wow » in front of the incredible colored facades and their multiple styles. Gothic, baroque, Renaissance, everything can be found there.

Notre-Dame du Tyn qui se cache bien. Il s’agit du deuxième édifice religieux le plus important de Prague (je vous montre le premier dans le prochain article… quel suspense).

Our Lady before Tyn, trying to hide. It is the second most important religious building in Prague (I’ll show you the first one in the next article… what a suspense).

(J’ai pas pu m’empêcher hahaha) (I couldn’t stop myself haha)

Sur la droite de la photo ci-dessus, vous pouvez apercevoir le beffroi du vieil hôtel de ville (XIVème). C’est le seul bâtiment qui fut en partie détruit pendant la seconde guerre mondiale (Prague ayant collaboré, elle a été épargnée par les bombardements) et ce… la veille de la fin de la guerre !

C’est également là que se trouve la fameuse horloge astronomique. Comme vous le remarquez, tout ça est évidemment en travaux jusqu’à l’été 2018… mais ils savent que les touristes viennent en masse observer cette horloge, donc ils l’ont virtuellement recréée tout spécialement pour nous, et on peut quand même s’agglutiner chaque heure pour voir comment ça fonctionne.

On the photo above, you can get a glimpse of the old town hall (14th century). It is the only building to be partly destroyed during the WWII (Prague collaborated and was thus mostly spared by bombings) and it happened… the day before the end of the war!

It is also there that you can see the well known astronomical clock. As you can notice it, it is of course under construction until Summer 2018… but they know that tourists come in mass to see the clock, so they virtually recreated it just for us, and we can still gather every hour to see how it works.

Monument à Jan Hus / Jan Hus Monument

Je vous ai conseillé de ne pas oublier de lever le bout du nez, mais parfois, il faut aussi baisser la tête ! Sur la place de la vielle-ville passe le méridien, indiqué par une ligne et ces deux plaques.

I advised you to look up, but sometimes, you also have to look down! The meridian goes through the old town square and is indicated by a line and those two plaques.

Saint-Nicolas, un exemple de baroque pragois (si si, c’est mon guide qui le dit).

Saint-Nicholas, an example of Prague baroque style (yep, my guide says so).

Juste à côté de la grouillante place de la vieille-ville, j’ai adoré la « petite place » (Malé namesti) : une place triangulaire toute mignonne, plus calme.

Right by the swarming old town square, I loved the « small place » (Malé namesti): a triangular square super cute and calmer.

Déambulations dans la vieille ville…

Strolling around the old town…

On a vu du baroque, du gothique, du renaissance, de l’art nouveau… la leçon d’architecture continue avec le cubisme ! Ci-dessous, le musée du cubisme, dans le même bâtiment que le Grand café orient, à l’étonnante décoration… cubiste.

We saw baroque, gothic, renaissance, art nouveau styles… the architecture lesson continues with cubism! Below, the cubism museum, located in the same building as the Grand café orient, with a surprising cubist decoration.

Faites un bref tour à l’intérieur et en bas de l’escalier… levez la tête !

Quickly go inside and at the bottom of the stairs… look up!

Cet immeuble est également appelé « la maison à la vierge noire » – pas cubiste pour le coup, cette vierge noire gothique passe presque inaperçue.

This building is also called « the house of the black virgin » – not cubist though, this black gothic virgin almost goes unnoticed. 

On se dirige enfin vers Josefov, le quartier juif, où se trouvent six synagogues et un cimetière (et ses 12 000 stèles !). Il est possible de visiter le tout via le musée juif, ou comme toujours, de simplement se promener dans les rues et voir les monuments de l’extérieur.

We finally head to Josefov, the Jewis quarter, where you can see six synagogues and one cemetery (with 12,000 steles!). You can visit everything via the Jewish museum, or as always, just walk around the streets and see the monuments from the outside.

Ci-dessous, la synagogue espagnole et la statue de Description d’un combat (Kafka). N’oubliez pas de regarder le socle : il représente la carapace d’un cafard, dont vous voyez la tête et les pattes dessinées au sol… pour illustrer La métamorphose ! La statue fait donc écho à deux oeuvres de Kafka.

Below, the Spanish synagogue and the Description of a struggle statue (Kafka). Don’t forget to look at the base: it represents the shell of a cockroach, whose head and legs you can see drawn on the ground… to illustrate The Metamorphosis! The statue thus echoes two of Kafka’s works.

La synagogue vieille nouvelle. Vous avez bien lu, « vieille nouvelle » ! Il s’agit de la plus ancienne synagogue d’Europe encore en activité.

The old new synagogue. Yes you read right, « old new »! It is the oldest synagogue in Europe still in use.

La synagogue Maisel / Maisel synagogue

La synagogue Pinkas / Pinkas synagogue

Encore une fois, n’oubliez pas mon conseil de regarder à vos pieds : vous y trouverez ces plaques commemoratives, à la mémoire de victimes des Nazis. Grâce à ma visite de Prague, j’ai découvert que nous avions les mêmes plaques sur certains trottoirs de Magdebourg ! On ne fait jamais assez attention à l’endroit où on vit 🙂

Once again, don’t forget to look down: you will find those commemorative plaques, in memory of Nazis victims. Thanks to my Prague visit, I found out we had the same plaques on some sidewalks in Magdeburg! We really don’t pay enough attention to the place we live 🙂

Avant de conclure cet article, je voulais faire un petit point.. visites guidées ! Vous n’êtes pas sans savoir que mon mari et moi kiffons les visites à pied « gratuites » (#minibudgetforever), comme nous en avons fait aux Pays-Bas. On a donc tenté d’en trouver à Prague également. Je dis « tenté » car l’expérience m’a exaspérée ! On avait repéré que les visites partaient de la place de la vieille-ville à différents horaires, dont 14h ce samedi-là. On se pointe donc un peu avant 14h, pour nous apercevoir que… un TAS de groupes de visites attendaient les touristes ! Il y avait TELLEMENT de choix que ça m’a irritée : beaucoup trop de groupes différents, et de touristes… Les parcours sont soit vieille-ville + quartier juif, soit château + mala strana (l’objet de mon troisième article), les prix varient entre 10 et 20€ par personne, et il existe des visites en anglais, espagnol et français. J’ai failli abandonner l’idée de faire une visite guidée, car je ne voyais pas l’intérêt de suivre un groupe de 40 personnes ! Finalement, on a opté pour une visite avec une locale un peu fofolle, mais on n’était que tous les 2 ! Elle racontait énormément d’anecdotes, elle digressait parfois un peu loin, mais malgré tout ça vaut le prix (environ 3h30 de visite 250 couronnes (10€) par personne). Elle n’a pas de site officiel mais j’ai son mail si jamais des lecteurs/lectrices qui passent par là veulent la contacter 😉 Elle parle anglais et français et avait envie de pratiquer son français, donc on a eu une visite privée en français !

Before I conclude this article, I wanted to talk about… guided tours! You already know that my husband and I love the « free » walking tours (#minibudgetforever), as we did in the Netherlands. We thus tried to find one in Prague too. I say « tried » because the experience really pissed me off! We saw that all tours started from the old town square at different times, including 2PM. Shortly before 2PM, we went there to find out that… LOADS of tours were waiting for tourists! There was SO MUCH choice that it really winded me up: too many different groups, too many tourists… The routes offered are either old town + Jewish quarter or castle + Mala strana (which I’ll talk about in my third article). The prices vary between €10/€20 per person and there are tours in English, French and Spanish. I almost gave up the idea of taking a walking tour because I didn’t see the point in following 40 people! We ended up choosing a local guide, a little bit crazy, but there were only the two of us! She told many anecdotes, she often went quite far off topic but it was still very worth the price (about 3,5 hours for 250 krone/€10 per person). She doesn’t have an official website but for those interested, I have her email 😉 She speaks English and French and she wanted to practice her French, so we had a private tour in French!

Et enfin, bonus juste pour vous : un panneau autorisant le moonwalk sur l’herbe, des toilettes deluxe et la preuve que je ne perds jamais mon amour des gâteaux.

And finally, a bonus just for you: a sign allowing moonwalk on the grass, Deluxe toilets and the proof I never lose my appetite for cakes.

Publicités