Réduire ses shampoings / Reducing your shampoos

Salut la compagnie ! Aujourd’hui, nouvel article racontage de life et partage d’expériences… Je voudrais vous parler de shampoing (encore ?), plus précisément de… se laver les cheveux de moins en moins !

Hello everyone! Today, a new article to tell you about my life and about a special experience… I’d like to talk about shampoo (again?) and more precisely… about washing your hair less and less!

Vous n’êtes pas sans savoir que plus on se shampouine la tête, plus on va avoir besoin de se la shampouiner. A force de stimuler notre pauvre cuir chevelu et lui faire croire qu’il est plus sale qu’il ne l’est, il finit par en être persuadé ! C’est donc un cercle vicieux, qui n’est pas facile à briser, je vous l’avoue.

Déjà, on a toutes et tous des types de cheveux différents et j’en suis tout à fait consciente. Donc je vous vois venir, avec vos « heu t’es gentille mais moi mes cheveux regraissent en DEUX MINUTES donc espacer mes shampoings très peu pour moi ». Je sais, je sais. Je l’entends très souvent. Je ne viens pas vous jeter la pierre si vous ressentez le besoin de vous laver les cheveux tous les jours, je veux juste partager mon expérience de réduire mes shampoings 🙂

Donc, pour commencer, je dois dire que j’ai déjà de la chance (j’imagine) à la base, car en temps normal je me lave les cheveux tous les 4 ou 5 jours. D’après mes petites observations sur mon entourage, c’est déjà moins fréquemment que la moyenne. Toutefois, cela ne fait qu’un petit moment que c’est le cas, et avant c’était plutôt tous les 3 jours : vraiment la preuve que c’est une question d’habitude.

Ces derniers mois, j’ai commencé à m’intéresser de plus en plus aux méthodes « low poo » voire « no poo ». Keskecé? Le « Poo » est pour « shampoo » (shampoing, donc…), et « low » signifie qu’on y va mollo, quant à « no », qu’on n’utilise carrément plus de shampoing ! WHAAAT! Ca ne veut pas dire qu’on laisse ses cheveux moisir… C’est simplement une alternative aux produits industriels et aux routines capillaires qui au final, abîment nos belles petites têtes plutôt qu’autre chose.

En revenant des vacances de Noël, je me suis dit que j’allais essayer de réduire mes shampoings et voir ce que ça allait donner.

J’ai commencé par me dire que je n’allais pas faire plus d’un shampoing par semaine, ce que d’autres blogs recommandent également pour débuter (voir liste à la fin de l’article). Je m’étais renseignée et j’avais lu qu’il était conseillé de bien brosser ses cheveux matin et soir pour répartir le sébum. D’habitude, je me les peigne, donc les brosser n’apportait pas de grand changement à ma routine (mis à part le fait que j’évite normalement de me les brosser car, comme je le racontais à ma chère Manon, brossage de cheveux = transformation en Hermione à 10 ans garantie (cette photo a 3 ans mais toujours d’actualité)).

Finalement, dès le premier essai, en utilisant simplement la technique du brossage, je n’ai pas ressenti le besoin de faire de shampoing avant deux semaines complètes. J’étais toute contente ! Pour moi, le brossage était vraiment un truc miracle : quand mes cheveux paraissaient gras, un coup de brosse et POUF ils étaient beaux comme jamais (sans exagération aucune). Au milieu, j’avais juste fait un shampoing sec, en appliquant de l’argile blanche sur mes cheveux. C’est censé les dégraisser, et j’avais trouvé que ça m’avait donné deux-trois jours de plus de cheveux corrects.

J’ai bien continué mon rythme, avec par la suite, encore deux semaines sans shampoing et en essayant cette fois un masque à l’argile blanche (en mélangeant de l’argile et de l’eau, tout bêtement). Pareil, ça permet d’assainir tout ça sans avoir recours au terrible shampoing qu’on essaie d’éviter.

You probably know that the more you shampoo your head, the more you’ll need to shampoo it. If you stimulate your poor scalp too much and make it believe it is dirtier than it actually is, it will end up being convinced! It is a real vicious circle that’s not easy to break, I’ll admit it.

First of all, we all have different types of hair and I am perfectly aware of it. So I see you coming, with you « huh you’re very nice but my hair gets greasy in NO TIME so reducing my shampoos is really not for me ». I know, I know. I hear that a lot. I am not blaming you if you feel like washing your hair every day, I just want to share my own experience of washing it less 🙂

So, for a start, I have to say that I’m already lucky (I guess) because I usually wash my hair every 4 or 5 days, which is apparently less frequently than most people I know. However, it has not always been the case: I used to wash it every 3 days, so I’m a living proof that it’s all a question of habit. 

Over the last few months, I have started to get more and more interested in the « low poo » and « no poo » methods. WTF is that? The « poo » is short for « shampoo » and « low » means that you’re reducing the frequency of your shampoos, and the « no » stands for… no shampoo at all! WHAAAT! It does not mean that you’ll leave your hair rotten… It is just an alternative to industrial products and hair routines that in the end, damage your pretty heads rather than anything else. 

After my Christmas break, I thought I’d try to wash my hair less and see what would happen. 

I started to tell myself that I wouldn’t make more than one shampoo per week, which other blogs recommend too for a start. I had read that it was advised to brush your hair every morning and evening to spread the sebum. I usually use a comb so brushing my hair didn’t bring much chance to my routine (except for the fact that I usually avoid brushing it because otherwise I end up looking like a 10-year-old Hermione (this photo is 3 year-old but still valid)). 

Eventually, from the very first try, just using the brushing technique, I didn’t feel the need to shampoo my hair before two full weeks. I was super happy! For me, brushing my hair was really a miracle: when my hair looked greasy, I’d take my brush and POOF it would be absolutely gorgeous (with no exaggeration at all). I had just made a dry shampoo after a week, using white clay on my hair. It is supposed to make it less greasy, and it gave me two-three extra days of OK-looking hair.

I continued on this rhythm and two more weeks without shampoo followed. That time, I tried a mask with white clay (you just have to mix water and clay, it’s very easy). Same thing, it makes your hair healthier without using the terrible shampoo you’re trying to avoid. 

Quelques photos pour vous montrer mes cheveux (je suis en pyj’, j’assume :P) / A few photos to show you my hair (I’m wearing my PJ, I don’t care :P)

Après deux semaines sans shampoing et avant brossage : pas tip top niveau apparence.
After two weeks without shampoo and before brushing my hair: not looking amazing.

Après deux semaines sans shampoing et après brossage : on n’y voit que du feu !
After two weeks without shampoo and after brushing my hair: you don’t notice a thing!

Et pour vous montrer la différence, voici une photo après shampoing (et sans brossage)
And just to show you the difference, here is a photo after shampoo (and without brushing my hair)

J’avais réussi à tenir un mois en faisant uniquement deux shampoings, et j’étais plutôt contente. J’avais peur que ma tête me démange terriblement, mais j’ai trouvé qu’après avoir passé la date à laquelle je me serais normalement lavé les cheveux, cette sensation de démangeaison passait toute seule. Magique ! En termes de ressenti, je n’avais pas l’impression d’avoir BESOIN de me shampouiner le crâne. Par contre, question apparence… mes cheveux ont commencé à produire plein de pellicules, ce qu’ils ne faisaient pas du tout auparavant. Et forcément, ça fait moche et ça me dérange ! Argh ! Je pense que je suis peut-être allée trop vite, que j’aurais dû mieux suivre les étapes conseillées par des blogueuses expérimentées 🙂 Je voulais donc remédier à ça.

Malheureusement, après ce mois, je suis entrée dans une période pas simple et je n’ai pas réussi à tenir si longtemps sans me laver les cheveux, car je me sentais mal à tous les niveaux et je n’avais pas le courage de me continuer mes tribulations dans le low/no poo à ce moment-là. J’avais besoin d’être plus tendre avec moi-même, donc j’ai décidé de recommencer à un moment où ça irait mieux dans ma petite tête.

Depuis, je me lave les cheveux environ une fois par semaine, et je n’ai pas été assez souvent chez moi pour me faire des soins naturels, et tester des nouvelles choses, donc ce n’est juste pas la bonne période.

I was able to last a whole month with only two shampoos, I was pretty happy. I was afraid that my head would be super itchy, but I felt that after passing the date when I would usually have washed my hair, this feeling just went away by itself. Magical! In terms of feeling, I didn’t have the impression to NEED to wash my hair. However, when it came to the look of it… my hair started to produce a lot of dandruff, which it didn’t do beforehand. And of course, it doesn’t look good and it bothers me! I think I may have jumped too quickly in the process and I should have better followed the steps that experimented bloggers recommend 🙂 I thus wanted to solve this. 

Unfortunately, after this month, I went through a period that wasn’t easy for me and I wasn’t able to last that long without washing my hair, because I was feeling bat at every possible level and I couldn’t find the courage to continue my experiments in the low/no poo at that time. I needed to be less harsh on myself, so I decided to start again when I would feel mentally better. 

Since then, I wash my hair about once per week, and I wasn’t often at home so I wasn’t able to try new things and natural care. It is just not the right time. 

Ceci dit, je ne désespère pas, je pense juste qu’il faut que je me lance avec une meilleure méthode et à un moment où je suis disponible à tous les niveaux (quand on est en vadrouille tout le temps, ce n’est pas hyper facile non plus de suivre ce défi…). Je crois qu’en ce moment j’ai besoin de stabilité et après seulement, je serai capable de m’y remettre comme il faut. Je voudrais aussi trouver une autre méthode de low poo que celle du bicarbonate de soude dont on nous rabat les oreilles pour un tas de produits cosmétiques : en effet, ça peut être un ingrédient génial, mais je l’ai déjà essayé sur plusieurs mois dans du déo solide maison, puis dans du déo solide Lush, et mes aisselles me démangeaient comme jamais. Depuis, je m’en méfie et je n’ose pas en mettre sur mes beaux cheveux… Des avis là-dessus ?

Il y a un tas de sites et de partages d’expériences sur le « no poo », mais le top 3 de ceux que je trouve très bien faits et utiles :
http://planetaddict.com/no-poo/
https://echosverts.com/2015/01/27/no-poo-recettes-astuces-et-ressources/
https://antigone21.com/2014/02/12/le-no-poo-toutes-les-reponses-a-vos-questions/

However, I’m not losing hope! I think I just need to start over with a better method and at a time when I’m available at all levels (when you’re travelling around every few weeks, it’s not very easy to take up this challenge…). Right now I need more stability and only then, I’ll be able to do it again, properly. I would also like to find another low poo method than the bicarbonate of soda that everyone loves to use in homemade cosmetics: indeed, it can be an awesome ingredient, but I tried it over several months in a homemade solid deodorant, and later in a Lush solid deodorant, and my armpits were itching like crazy. Since then, I’ve been quite wary of it and I don’t want to put it on my beautiful hair… Any opinion on that?

J’espère qu’un de ces jours je reviendrai vous parler de ce sujet avec plus de victoires à mon actif ! Mais en attendant, mon conseil autant pour moi-même que pour celles et ceux que ça intéresse d’essayer : prenez votre temps, trouvez votre rythme, ne vous découragez pas et ne culpabilisez pas si ça ne fonctionne pas 🙂 Comme tout ce qui concerne la réduction de nos déchets et le minimalisme en tout genre, ça prend du temps, ce n’est pas acquis, et se remettre en question est le premier pas ! Bon courage à tout le monde et n’hésitez pas à me parler de vos propres opinions et expériences 🙂

I hope that one day I’ll come back talking about this topic with more victories! But in the meantime, here is a piece of advice, as much for myself as for anyone interested in trying: take your time, find your rhythm, don’t lose hope and don’t feel guilty if it doesn’t work 🙂 Like everything related to reducing our waste and any kind of minimalism, it takes time, it is not granted, and to question yourself is the first step! Good luck everyone and don’t hesitate to share your own opinions and experiences 🙂

14 commentaires sur “Réduire ses shampoings / Reducing your shampoos

  1. Ahhhh 🙂 Super ! Je l’attendais celui-là (Merci beaucoup pour la petite citation, je suis flattée 🙂 Des bisous je t’envoie !) Cet article est vraiment très intéressant et tu me donnes presque envie de sauter le pas et d’essayer. Mon seul problème, c’est que mes cheveux graissent hyper vite (je m’écoeure en général au bout de 3 jours 😛 ), ils deviennent tout poisseux et comme j’ai une tignasse hyper fine, ça se voit tout de suite, impossible à camoufler :/ J’utilise déjà l’astuce de la fécule une fois de temps en temps, mais ce qui est sûr, ce que ça ne me tient pas une journée entière…
    Merci pour les liens que tu as donné, ça permet de recouper plusieurs expériences, qui sont mitigées pour beaucoup, j’ai l’impression !
    Je pense que dès que j’ai complètement réglé mon problème de boutons (passage d’une contraception hormonale à non hormonale d’un coup qui fait que je bourgeonne gaiement depuis un an – je compte en parler sur le blog un de ces quatres d’ailleurs !), je ferai une tentative d’espacement des shampoings. Je vais commencer à mettre en place une routine de brossage (qui porte ses frais d’ailleurs) et on verra déjà ce que ça donne !
    Longue vie à l’Hermione Indienne ! 😀
    Belle semaine à toi !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est plus difficile quand on a un type de cheveux qui graisse facilement… Les miens sont plutôt secs en temps normal, ils découvrent un peu la graisse avec l’espacement des shampoings haha ! Je n’ai pas parlé de tout dans cet article mais il y a aussi plein de situations dans lesquelles c’est plus compliqué à gérer, genre après s’être pris la pluie, j’ai les cheveux dégueus et c’est dur si ça arrive juste après un shampoing et que tu veux pas en refaire tout de suite… -_- C’est pour ça que j’essaie d’être aussi à l’écoute de mes cheveux, des fois faut savoir être flexible. Sinon ce que je fais souvent, c’est laver juste ma tête et pas les longueurs, car mes longueurs restent bien longtemps, mais c’est mes racines qui deviennent moches au bout d’une semaine. Et des fois juste les mouiller sans rien mettre peut bien fonctionner, ça + le brossage ça m’aide à tenir quelques temps quand je supporte plus mon apparence 😉
      Ah ça m’intéresse la contraception !!! Un autre vaste sujet qui me tient à coeur… Ca fait des années que je veux en changer (je prends la pilule depuis 9 ans, ARGH 😥 ) mais pour plein de raisons je l’ai toujours pas fait, et maintenant je me dis « j’en changerai après avoir eu mon bébé » haha… (non ceci n’est pas une annonce de grossesse cachée ! en me relisant ça peut porter à confusion ^^) Bon j’en parle pas plus ici mais ça m’intéresse énormément et n’hésite pas si tu veux échanger sur ce sujet même avant d’écrire ton article 🙂
      Très bonne semaine à toi et bon courage avec ta nouvelle routine capillaire, donnes-en des nouvelles ! 🙂

      J'aime

      1. Effectivement, ça doit être chiant – surtout s’il pleut beaucoup là où tu habites – après dans les articles que tu as partagé, j’ai vu que certaines nénettes développaient des stratégies genre « bandeau » ou tresses. Tu as déjà essayé ? Là encore, je pense que ça le fait sur certains types de cheveux…
        Laver juste la tête il faut que je le fasse un peu plus, tiens ! Parce que je suis un peu comme toi, mes longueurs tiennent beaucoup plus longtemps que la base du crâne ! Cela dit, c’est déjà moins pire depuis que j’ai laissé repousser ma frange – parce qu’avant, laisse tomber le carnage – elle devenait cracra au bout de 12 heures :/
        Dans tous les cas, je te rejoins, je crois qu’il faut savoir rester à l’écoute et adapter l’espacement des shampoings à soi. Chacun son rythme, on ne réagit pas comme le voisin d’à côté 😉
        Je te recontacte pour que l’on échange sur la contraception, ça me paraît intéressant d’avoir des avis avant de rédiger mon article.
        Des bisous !

        Aimé par 1 personne

      2. Les bandeaux je kiffe bien oui, mais ça cache pas grand chose je trouve… Quant aux foulards perso j’adore ça, je trouve ça super joli, et quand je suis chez mes parents j’essaie ceux de ma mère mais je n’arrive pas à trouver une façon de les mettre qui rende correctement… avec ma tête marron et mes longs cheveux bruns ça donne tout de suite un style chelou XD Les tresses oui c’est chouette pour cacher la misère, pareil pour les queues de cheval et les chignons, ça j’utilise beaucoup 😀 (encore faut-il avoir assez de longueur pour en faire, moi c’est mon cas mais pas forcément celui de tout le monde)
        Pour la frange c’est pareil, la mienne se dégueulasse hyper vite… Mais je l’adore trop, comme je t’en parlais déjà, donc je suis pas prête à la lâcher 😀

        Pas de souci pour discuter contraception, si tu veux échanger par un autre moyen que blogs / instagram dis-moi, je te fais assez confiance pour te donner d’autres façons de me contacter 😉
        A bientôt 😀

        J'aime

      3. Idem !!!! J’adore les filles qui mettent des foulards et qui ont l’air cool avec 😀 (genre Imany). Moi ça fait juste pitié quand j’essaye xD On va se faire une petite session ajustement de foulard si on se voit un jour ? « Curry Wurst et Foulard » l’évènement le plus mainstream de la décennie 😆
        Je te contacte dès que j’ai 5 minutes les jours prochains, pour qu’on échange sur la contraception.
        Beau week-end à toi ! Bisous

        Aimé par 1 personne

  2. Ah merci pour ton témoignage, moi je me lave les cheveux un jour sur deux je sais que ça les abime beaucoup mais je ne supporte pas les cheveux gras meme si des fois les autres ne le voit pas
    J’ai essayé récemment le low shampoing de Yves rocher , il m a l’air pas mal 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ce n’est vraiment pas facile de changer ses habitudes, et puis clairement c’est une question de sensation personnelle ! En général personne ne remarque que nos cheveux ne sont pas parfaits, mais si nous on ne sent pas bien, c’est problématique. C’est pour ça qu’il ne faut pas non plus se forcer à quoi que ce soit et que j’essaie d’être patiente avec moi-même, si c’est pour que ça soit une source de déprime c’est pas la peine ^^
      Ma mère a un low shampoing aussi, c’est une bonne alternative je trouve ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Huu je me suis toute excitée en regardant ton article ! J’ai déjà commenté sur facebook, mais comme je voulais pas que ça fasse « la nana qui fait sa pub » je te partage ça ici : http://chillinlyon.com/jai-teste-le-no-poo-ca-fait-5-mois-que-je-nutilise-plus-de-shampoing/
    c’est un article que j’avais écrit sur mon blog lyonnais. J’ai jamais été trop tentée par le bicarbonate de soude (et puis pas facile de faire des mixtures quand on voyage) du coup j’avais essayé d’autres trucs, j’en parle dans l’article !

    En tout cas ça me fait plaisir de voir un article comme ça ! Quand j’avais sorti le mien je m’étais pris une avalanche de commentaires genre « jamais je fais ça » donc big up guuuurl !

    Aimé par 1 personne

    1. Aaah génial, je vais aller lire ça tout de suite ! Merci pour ton commentaire enthousiaste, ça fait plaisir ! Clairement, tout ce qui touche au physique et qui rentre pas dans les normes, ça fait flipper les gens…

      J'aime

  4. Super ce petit retour cheveu-esque ! Je prends tous tes conseils sympa, notamment le brossage qui a l’air de rien comme ça mais a l’air très efficace !! Il y a encore 1 an, je lavais mes cheveux tous les jours, je ne me trouvais pas assez propre sinon, je trouvais ça désagréable… Et puis, ça les abîmait quand même bien cette histoire en plus de me faire perdre beaucoup de temps ^^ Du coup, petite révolution : 1) j’ai envie de les faire pousser et de les avoir long, 2) je vais espacer les shampoings mais faire plus de masques et de soins pour essayer qu’ils soient plus jolis. Et là, magie !! Je n’ai jamais autant kiffé mes cheveux (et je reviens de très très loin avec eux ^^). Aujourd’hui, je m’en sors avec un shampoing tous les 3 jours voire tous les 4 jours si le 4ème jour est un dimanche-pyjama ^^ Mais le fait que tu dises qu’une fois le moment pas agréable de la tête sale et qui gratte est passé, tout va mieux, j’ai très envie d’y croire et de faire tout pareil !! Je pense surtout au fait qu’en voyage il est parfois compliqué de pouvoir bien se les laver tout le temps… Et puis, maintenant que je connais tout un tas de coiffures cache-misère pour les jours de cheveux gras, je n’ai plus peur ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton retour, c’est toujours sympa de lire les expériences des autres ! Tu as l’air d’avoir déjà bien évolué dans ta pratique du shampoing 😀 Le tout est de trouver son rythme et ce qui nous fait nous sentir bien dans notre tête (littéralement). C’est super si tu aimes tes cheveux, c’est donc une réussite !!
      Moi quand ça commence à me démanger, si jamais ça ne passe pas après une journée, je rince juste bien mes cheveux, sans produit. Comme j’ai les cheveux longs, d’habitude je les attache sous la douche, mais parfois juste les rincer comme il faut fait des miracles et me permet de tenir encore un peu sans shampoing. Ca et le brossage ça aide bien, pour moi en tout cas 🙂
      En effet en voyage c’est pas toujours facile, surtout si tu es en mode camping / road trip sauvage ^^ Et ouais c’est une bonne idée d’avoir des coiffures cache-misère haha !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s