Astuces faciles zéro déchet en cuisine / Easy zero waste tips in the kitchen

Le zéro déchet en cuisine avec peu d’argent, pas de magasins en vrac, des ustensiles et du matériel limités… Impossible ?

Zero waste in the kitchen with little money, no zero-waste grocery stores, limited utensils… Impossible?

Pas loin ! Mais il existe un tas de petites alternatives simples qui changent la vie et nous poussent à réfléchir.

Quand on parle de réduction de déchets, on effraie certaines personnes. Le « zéro déchet » peut intimider, on ne sait pas forcément comment s’y prendre et c’est facile de se décourager avant même d’avoir essayé. Ca fait longtemps que je veux écrire un article pour vous donner mes astuces pour réduire ses déchets de façon facile, accessible, économique – et vu que le sujet de l’environnement est plus que jamais sur le tapis, ça me semble être le bon moment ! Je commence par la cuisine et plus tard, j’enchaînerai sur la salle de bains, le ménage et le quotidien : beau programme !

Almost! But there are a lot of simple and small alternatives that can change your lives and make you think about what you’re doing.

When we talk about reducing waste, some people get freaked out. « Zero waste » can be intimidating, we don’t necessarily know where to start and it’s easy to get discouraged before even trying. I’ve been wanting for a good while to write an article to give you some tips to reduce your waste in an easy, accessible and economical way – and since the environment topic is more than ever in the news, it seems like a good time! I’m starting with the kitchen and later, I’ll talk about the bathroom, cleaning, and daily life: quite a programme!

  • Quand on n’a pas d’épicerie en vrac à proximité, ou bien qu’on n’a pas le budget pour s’y approvisionner (car oui, le vrac bio et/ou local est plus cher que le premier prix Auchan, on va pas se mentir hein, et on n’a pas forcément les moyens d’acheter autre chose que du premier prix) : essayer de choisir des produits dans du carton ou du verre plutôt que dans du plastique. Exemple très simple : le riz. Au supermarché, vous avez le choix entre le riz dans un carton, dans un sachet plastique, ou dans un carton qui comprend des sachets plastiques individuels… Vous voyez où je veux en venir ?
  • When you don’t have a zero waste grocery store around, or when you don’t have enough money to shop there (because yes, bio (and/or local) products without packaging is more expensive than the cheapest Supervalu product, I won’t lie to you, and you can’t always afford something else): try to choose products inside a paper box or glass rather than in plastic. Very simple example: rice. At the supermarket, you have the choice between rice inside a paper box, rice inside a plastic bag, or rice inside a paper box that contains individual plastic bags… See what I mean?
  • Cuisiner autant que possible 🙂 Je sais, ce n’est pas toujours facile : tout le monde n’aime pas ça, tout le monde ne sait pas cuisiner (même si souvenez-vous que selon Ratatouille, tout le monde peut devenir un chef), tout le monde n’a pas le temps ! Mais si vous le pouvez, faites-le : sans parler de saveurs ou de qualité de vie, cuisiner revient moins cher, et produit moins de déchets que des plats tout prêts ou des sandwichs / gâteau emballés chaque midi / goûter…
  • Cook as much as you can 🙂  I know, it’s not always easy – not everyone likes it, not everyone can cook (even though according to Ratatouille, everyone can become a chef), not everyone has the time! But if you can, do it: without talking about the taste or the quality of life, cooking is cheaper and produces way less waste than ready-made meals or wrapped sandwiches / snacks…
  • S’organiser pour cuisiner : cuisinez deux fois plus pour avoir des restes pour le lendemain, ce qui fait gagner du temps mais aussi de l’énergie, cuisinez le dimanche aprem pour la semaine. Si vous faites chauffer de l’eau, profitez-en pour préparer d’autres ingrédients avec la même eau, de même si vous avez besoin d’une poêle pour deux plats, réutilisez-là ! Ca paraît tout con mais ça fait vraiment économiser. Je jure aussi que je peux passer 1h en cuisine le dimanche et avoir tous nos repas de la semaine prêts, quoi de plus pratique !
  • Get organized to cook: cook twice as much to have leftovers for the day after, which saves time and energy, cook on Sunday afternoon for the whole week. If you’re boiling water, make the most of it and prepare other ingredients with the same water – same if you need a pan for two dishes, just reuse it! It seems very silly but it makes you save a lot. I also swear I can spend an hour in the kitchen on Sunday and have all our meals for the week ready, what’s more convenient than that!
  • Acheter ses fruits et légumes auprès d’une coopérative. Maintenant, il existe de plus en plus de façons de se faire livrer ou d’aller chercher en point relais un panier de fruits et légumes locaux, soit bio soit issus d’agriculture raisonnée. Ca a personnellement révolutionné ma vie, je déconne pas ! Une semaine je n’ai pas eu mon panier à cause d’un souci bancaire et j’étais vraiment dégoûtée… Et même si vous vous en foutez de soutenir des petits producteurs, pensez à vous-mêmes : c’est moins cher qu’au supermarché, plus pratique, ça fait gagner du temps (on récupère un panier avec plusieurs kilos de fruits et légumes au lieu de réfléchir auxquels choisir au supermarché en comparant tous les prix et origines…), ça fait découvrir des fruits et légumes à chaque saison, ça permet de tester de nouvelles recettes, pas besoin de réfléchir cent sept ans à la liste de repas car on déjà des ingrédients imposés… Que demande le peuple ?
  • Buy your fruit and veggies from an association supporting small local farming. Now there are more and more ways of having local and bio fruit and veggies delivered or picking them up at your convenience. It was a proper revolution for me, no kidding! One week I didn’t have my box because of a problem with my bank and I was seriously gutted… And even if you don’t care about supporting small farmers, think about yourselves: it’s cheaper than in supermarkets, more convenient, it’s a time saver (you get a box with several kilos of fruit and veggies instead of having to choose them at the supermarket and comparing all prices and origins…), you can discover new fruit and veggies according to the season, you can try new recipes, you don’t have to think so much about your meals for the week since you’re already given a good bunch of ingredients… What are you asking for?
  • Manger moins de viande : ah, le grand débat ! Je cuisine exclusivement végétarien depuis 3 ans et je suis en pleine forme 🙂 J’aime de moins en moins la viande et ça ne me manque pas du tout ! J’en mange parfois à l’extérieur ou chez ma famille et ça me suffit.
  • Eat less meat: ha, the big debate! I’ve only cooked vegetarian meals for the last 3 years and I’m a super shape 🙂 I like meat less and less and I don’t miss it at all! I sometimes eat some outside or at my family’s and that’s enough for me.
  • Mesurer l’eau exactement pour faire son thé : pourquoi gâcher de l’eau et de l’énergie quand on fait chauffer l’eau pour le thé ? Il suffit de mesurer l’eau avec votre / vos tasse(s) et le tour est joué.
  • Measure the exact amount of water to make tea: why waste water and energy when you’re boiling water for your tea? You just have to measure it with your cup(s) and here you go.
  • Acheter du thé en vrac : premièrement, à part si vous prenez vraiment du thé en sachet premier prix, le thé de meilleure qualité en sachets et de marque ne sera pas moins cher que le thé bio en vrac, regardez un peu les prix au kilo. Deuxièmement, le thé en vrac dure beaucoup plus longtemps, donc parfait pour les feignant.e.s qui n’ont pas envie de retourner chercher des sachets toutes les semaines. Troisièmement, ben, ça réduit les déchets, vous n’en avez pas marre de jeter un fichu sachet plastique à chaque fois que vous buvez du thé ?! 😉
  • Buy loose tea: first of all, unless you really take the cheapest tea from a supermarket brand, good quality tea bags won’t be cheaper than loose tea, just take a look at the price per kilo. Second of all, loose tea will last you longer, so it’s perfect for lazy ones who don’t want to go back buying tea bags every week. Finally, well, it reduces waste, aren’t you tired of throwing away a plastic bag every time you drink tea?! 😉

Et ça donne une super excuse pour avoir des boules à thé délirantes 😉 
And it’s the perfect excuse to have crazy tea ball 😉

  • Utiliser la même boule à thé / sachet de thé si malgré mon conseil vous ne voulez/pouvez pas acheter de thé en vrac 😉 : si vous n’avez pas de théière, pas grave, vous pouvez simplement utiliser le même sachet/boule pour plusieurs tasses.
  • Use the same teaball / teabag if despite my previous tip you don’t want to / can’t buy loose tea 😉 : if you don’t have a teapot, no worries, you can just the same teaball / teabag for several cups.
  • Utiliser un sac à pain : avez-vous déjà fait attention à ce stupide papier dans lequel on enveloppe le pain et qui sert strictement à rien et finit à la poubelle direct ? Pour éviter ça, il suffit d’apporter son propre sac à la boulangerie pour y mettre son pain ! Ou de demander à ne pas avoir de papier 🙂
  • Use a bag for your bread: have you ever paid attention to this stupid paper used to wrap your bread and that is completely useless and ends up in the bin straight away? To avoid this, just bring your own bag to the bakery to put your bread inside! Or ask not to have it wrapped 🙂
  • Garder la peau des fruits et légumes, quand c’est possible (et si vous ne pouvez pas avoir de compost, notamment). C’est un gain de temps considérable en cuisine et la plupart des peaux sont tout à fait comestibles. Ca fait plus d’un an que je mange la peau des patates, carottes, concombres, courgettes etc… et je me porte très bien !
  • Don’t peel your fruit and veggies, when possible (and if you can’t have a compost). It saves so much time when you cook and most skins are totally edible. I started more than a year ago to eat skins on potatoes, carrots, cucumbers, zucchinis etc… and I feel very well!
  • Tout cuisiner dans les légumes : quelle injustice de cuisiner les radis et carottes et de négligemment jeter les fanes !!! Elles sont tout à fait comestibles aussi, se cuisinent en quiche, cake, poêlée, beurre, pesto…
  • Cook everything when you cook veggies: it’s so unfair to cook radishes and carrots and carelessly throwing away the leaves!!! You can eat them too and cook them in a quiche, savory bread, stir fry, butter, pesto…
  • Acheter des oeufs de poules élevées en plein air : vraiment, ce n’est pas du TOUT hors de prix, et on en trouve dans tous les supermarchés. Pas d’excuse 🙂
  • Buy free-range eggs: really, it’s NOT expensive at all and you can find them in every supermarket. No excuse 🙂
  • Apporter ses boîtes d’oeufs et bocaux vides dans les épiceries en vrac : si vous n’achetez pas en vrac, vous pouvez quand même contribuer en rapportant vos contenants vides, ça aidera d’autres consommateurs / consommatrices !
  • Bring your empty egg boxes and empty glass jars in no packaging shops: if you don’t buy loose products, you can still contribute by bringing back your empty containers, it will help other consumers!

On a 6 oeufs frais chaque semaine avec notre panier de fruits et légumes, donc plein de boîtes à donner !
We get 6 fresh eggs every week with our fruit and vegetables, so we have many boxes to give away!

  • Avoir une gourde sur soi et limiter les achats de bouteilles d’eau : en France et dans beaucoup de pays occidentaux on a l’immense chance d’habiter dans un endroit où l’eau du robinet est potable. Profitez-en ! Sans partir dans un autre débat, l’eau en bouteille n’est PAS meilleure pour votre santé… Une gourde, même une pas chère en plastique, vous tiendra des années et vous accompagnera partout. Et si en France les fontaines publiques ne sont pas encore vraiment d’actualité, en vadrouille vous pouvez remplir votre gourde au robinet de toilettes, je l’ai fait toute l’année en Allemagne, je suis encore en vie et j’ai sauvé la vie de plein de baleines 😛
  • Keep a reusable bottle with you and avoid buying bottled water: in France and in many Western countries we’re so lucky to live in places where you can drink tap water. Make the most of it! I don’t want to talk in details about this but bottled water is NOT healthier… A reusable bottle, even a cheap one in plastic, will last for years and will accompany you everywhere. And if in France public water fountains are not so much of a thing yet, you can still fill up your bottle at toilets sinks when you’re on the go. I did it for the whole year in Germany, I’m still alive and I saved so many whales’ lives 😛

Je serais perdue sans mes gourdes!
I’d be lost without my bottles!

C’est ce qui me vient à l’esprit pour le moment et que je fais moi-même (sauf le sac à pain qui est en projet, mais je compte essayer en novembre !). J’ai voulu parler de petites choses que je juge faciles, abordables, et qui ont été testées par mes soins, mais il existe un tas d’autres petits gestes. Si vous pensez que tout ça coule tellement de source que ça ne valait pas la peine d’en écrire un article, je suis toute ouïe (ou toute vue plutôt), partagez des conseils plus pertinents ! Je précise bien que je ne parle pas de la grosse révolution du zéro déchet mais bien de réduction de déchets en douceur 😉 Trop souvent j’ai eu l’impression qu’on nous dit juste « ben suffit de tout acheter en vrac » comme si c’était hyper facile et accessible à tout le monde, d’où l’envie d’écrire tout ça !

Et pour conclure, je ne vais pas me lancer dans le sujet là car ça mériterait un article complet, mais LE truc que je trouve HYPER IMPORTANT : chacun.e doit faire comme il/elle peut. J’ai passé (et je passe encore) tellement de temps à culpabiliser de ne pas faire assez, à me sentir hypocrite quand j’ouvrais ma poubelle trop souvent, à avoir honte quand j’achetais un produit emballé dans du plastique. On a tous et toutes des bonnes raisons pour ne pas pouvoir changer le monde seul.e.s : mais si on met des petites actions bout à bout, c’est déjà bien ! Je conseillerais donc à tout le monde de commencer là où vous pouvez / voulez, à votre rythme, et de réfléchir à vos victoires plutôt qu’à vos échecs. Vous n’avez pas besoin de vous justifier de ne pas pouvoir faire plus !

Et vous, quelles sont vos astuces pour limiter les déchets dans la cuisine ? 🙂

Here is what comes to my mind at the moment and what I do myself (except the bag for the bread, I’m still working on it but I intend to start in November!). I wanted to talk about small things that I find easy, affordable, and that I have tried myself, but so many other small actions exist. If you think that all this is so obvious that it didn’t deserve an article, then please share more relevant tips, I’m all ears (or all eyes for that matter)! I’m making my point again: I’m not talking about the big zero waste revolution but really about how to slowly reduce your waste 😉 Too often I’ve had the feeling to be told « well just go buy loose products » as if it were super easy and accessible for everyone, hence me wanting to write all this!

And to finish up I won’t get into it now because it would deserve a full article but THE thing that I find HYPER IMPORTANT: everyone must do as they can. I spent (and I am still spending) so much time to feel guilty about not doing enough, to feel like a hypocrite when I would open my bin too often, to feel ashamed when I would buy a product wrapped up in plastic. We all have good reasons not to save the world by ourselves: but if we put every small action end to end, it’s already something! I would thus recommend to all of you to start where you want / can, at your own rhythm, and to think about your victories rather than your failures. You don’t need to justify yourselves not to do more!

Tell me now, what are your tricks to reduce your waste in the kitchen? 🙂

Publicités