Ma crème hydratante maison / My homemade moisturizing cream

Salut la compagnie ! Aujourd’hui je vous parle à nouveau de cosmétiques maison. Pour ceux et celles qui débarqueraient tout juste, de temps à autre j’essaie de vous parler de mes tentatives et maigres victoires vers un mode de vie plus naturel et moins consommateur et producteur de déchets.

Hi everyone! Today I’m talking again about homemade cosmetics. For those who just arrived, from time to time I try to write about my attempts and tiny victories towards a more natural, less consumerist and less wasteful lifestyle.

Pour moi, le plus facile depuis que je m’intéresse à tout ça, ce fut de commencer par créer mes propres cosmétiques. En effet, sans épicerie en vrac là où j’habitais jusqu’ici, c’était par exemple difficile d’opter pour le zéro déchet dans la cuisine… mais ne nous précipitons pas, la réduction des déchets en cuisine fera l’objet d’un article séparé, revenons-en à nos moutons !

Je vous avais déjà partagé ma recette de shampoing solide, aujourd’hui je reviens avec une recette de crème hydratante corps et visage.

Déjà, pourquoi ? Une crème hydratante, c’est pas franchement le truc indispensable ! Alors, pour moi, clairement, si. Si je ne m’hydrate pas la peau elle est vraiment toute sèche et ça me laisse une sensation très désagréable, surtout l’hiver. Donc depuis aussi longtemps que je me souvienne, j’utilise de la crème sur mes jambes et mon visage.

Avant, j’utilisais une crème différente pour le corps et le visage, et évidemment, bourrée de produits chimiques auxquels je ne faisais même pas attention.

Ensuite, j’ai commencé à utiliser simplement de l’huile de coco sur les jambes, mais je continuais à me barbouiller la figure d’une crème Nivea.

Quand j’ai fini mon tube, je me suis dit que ce serait le dernier que j’achèterais ! J’ai donc pioché une recette dans « Famille presque zéro déchet » et c’était parti !

The easiest for me since I’ve started to take an interest in all that was to start with creating my own cosmetics. Indeed, until then I didn’t have access to a shop where I could buy loose products for example, so it was difficult to reduce waste in the kitchen… but let’s not rush, how to reduce your waste in the kitchen will be dealt about in a separate article so let’s go to the point!

I had already shared a recipe for a homemade solid shampoo. Today I’m coming back with a recipe of moisturizing cream.

First of all, why? A moisturizing cream isn’t really the must have! So, for me, it actually is. If I don’t keep my skin hydrated it gets really all dry and it leaves a pretty unpleasant sensation, especially during the winter. So for as long as I can remember, I’ve been using cream on my legs and face.

Beforehand I was using a different cream for the body and for the face. Of course it was full of chemicals that I didn’t even pay attention to.

Then I started to use only coconut oil on my legs, but I continued to smear my face with a Nivea cream.

When I finished my tube I told myself it would be the last one I would buy! I thus picked a recipe in the book « Famille presque zéro déchet » and here I was!

La recette / The recipe:

  • 50 mL de mélange d’huiles végétales / 50ml of a mix of vegetal oils

  • 1 cuillère à soupe de cire d’abeille / 1 tablespoon of beeswax

  • 1 cuillère à soupe d’eau de rose / 1 tablespoon of rose water

  • 10 gouttes d’huile essentielle de petit grain ou de romarin / 10 drops of petitgrain or rosemary essential oil

Personnellement, pour mon premier essai j’ai pris de l’huile de germe de blé et de l’huile de coco. J’avais choisi l’huile de germe de blé car à l’époque de ma commande c’était la plus abordable parmi les huiles végétales disponibles sur Aromazone, haha, mode radine ON. Quant à l’huile de coco, comme j’en avais sous la main, je trouvais ça un peu bête de racheter autre chose, surtout pour un premier essai. Alors je sais, ce sont deux huiles très grasses et je vous conseille de choisir vos huiles en fonction de vos préférences et de votre type de peau.

J’ai choisi de l’huile essentielle de petit grain, une question de prix et de disponibilité également (j’avais passé une commande sur Aromazone avec plein de produits d’un coup).

Je n’avais malheureusement pas d’eau de rose dans mes placards mais c’est bien dommage car la rose est mon parfum préféré, donc à l’avenir j’en ferai l’acquisition.

La cire d’abeille se trouve également sur Aromazone et se présente sous forme de petits copeaux.

For my first try I personally took wheatgerm oil and coconut oil. I chose wheatgerm oil because at the time I ordered it it was the cheapest one among the available oils on Aromazone, hahah, cheap mode ON. As for the coconut oil, as I had it at home, I thought it was a bit silly to buy a new one, especially for a first try. So I do know there are two very greasy oils and I recommend you choose your oils according to your preferences and the type of your skin.

I chose petitgrain essential oil, also for price and availability reasons (I had ordered several products at the same time).

Unfortunately I didn’t have rose water but it’s a shame because rose is my favorite flagrance, so in the future I’ll acquire some!

The beeswax can also be found online and looks like small chips.

On fait quoi avec tout ça ? / What do you do with all this?

On fait fondre les huiles végétales avec la cire d’abeille au bain-marie, en remuant de temps en temps.

You melt the vegetal oils with the beeswax in a bain-marie, stirring from time to time.

On retire le mélange quand il est homogène.

You take the mix off the stove when it is homogeneous.

On rajoute l’eau de rose et les gouttes d’HE.

You add the rose water and the essential oil.

On mélange à nouveau pour que ce soit bien homogène.

You stir again until it gets homogeneous.

On met en pot.

You pour the mix into a pot.

Et voilàààà ! Here you goooo!

Le mélange va ensuite refroidir et durcir, donc le résultat sera bien une crème, donc un peu solide, et non pas liquide – vous ne pourrez pas vous en servir en spray par exemple.

The mix will then get colder and harder, so the result will be a cream, with a slightly solid form, and not liquid – for example you can use it in a spray.

A l’utilisation, ça donne quoi ?

Sur le corps, je trouve qu’elle pénètre bien, elle est agréable, et hydrate très très bien. L’odeur n’est pas désagréable mais ce n’est pas ma préférée non plus. Je pense que le choix d’huiles végétales et d’huiles essentielles est important si vous voulez une odeur précise. La couleur dépendra aussi de vos huiles, cette version était très jaune, la version de la photo est une crème que j’ai faite plus tard avec de l’huile d’olive donc jaunâtre aussi, j’ai essayé avec uniquement de l’huile de coco et elle était donc toute blanche.

Par contre, comme prévu étant donné le choix de mes huiles, elle est assez grasse. Donc quand je l’étale sur mon corps ça va car si jamais j’ai du surplus, je peux la répartir facilement. Mais pour le visage, il m’est déjà arrivé de trouver en avoir trop mis et ce n’est pas très agréable. Ceci dit, c’est un problème facilement résolu : une fois que j’ai remarqué ça, je prenais vraiment une toute petite noisette pour le visage et après, aucun souci.

So, is it nice to use?

On the body I find that it is quickly absorbed, it is pleasant and moisturizes very well. The smell is not bad but it’s not my favorite either. I think that the choice of the vegetal and essential oils is important if you want a special smell. The color will also depend on the oils. That version was very yellow, the one on the photo is a one I did later with olive oil so it’s also yellowish, I also tried with only coconut oil and it was of course just white.

However, as I expected given the choice of my vegetal oils, it is quite greasy. So when I put it on my body it’s OK because if I have too much I can just spread it easily. But on the face, it happened before that I felt I had put too much and it wasn’t very nice. That being said, it’s a problem that’s easily solved: once I had noticed that, I would only take a small knob for my face and after that, no problem.

Globalement je suis donc très contente de cette recette, qui est aussi facile que rapide. Le gros avantage c’est de pouvoir utiliser la même crème pour le visage et le corps : ça utilise moins de contenant, moins de déchet, et moins de place ! Je réutilise un pot Lush que j’ai depuis … au moins 2 ans, je me souviens même plus. La question des contenants et la livraison des ingrédients n’est cependant pas résolue…

Niveau coût, j’avoue que je ne suis pas une blogueuse parfaite car il faudrait que je calcule le prix de chaque ingrédient et que je le divise par le nombre d’utilisation, et que je compare avec d’autres crèmes… et… clairement ça me gave haha ! D’instinct je dirais que ça reste toujours moins cher, surtout qu’en général pour les crèmes on n’a pas envie de se bousiller la peau avec un truc pas terrible, mais je n’ai pas de preuves concrètes pour le moment.

In general I am thus very happy with this recipe, which is easy and quick to make. The big advantage is to be able to use the same cream for the body and the face: you use less containers, you produce less waste and you need less space! I keep using the same Lush pot that I have had for… at least 2 years, I don’t even remember. The question of the containers and the delivery of the ingredients isn’t solved though…

As for the cost, I have to admit I’m not a perfect blogger because I would have to count the price of each ingredient and to divide it by the number of uses, and to compare with other creams… and… clearly I don’t feel like it haha! I’d say it’s always cheaper, especially since when it comes to creams we don’t want a bad reaction on our ski with a crappy thing, but I don’t have concrete proofs at the moment.

Avec ces doses, et en me barbouillant les jambes, les cuisses, les fesses, la poitrine et le visage (oui oui tout ça !) chaque matin, j’en ai pour environ 5-6 semaines. Question conservation, je n’ai remarqué aucune détérioration sur cette période. J’ai essayé de doubler les doses pour en avoir plus d’un coup et pareil, aucun souci de conservation.

With those doses and spreading it on my legs, thighs, bum, chest and face (yeah, all that!) every morning, I use that cream for about 5 to 6 weeks.  Regarding the preservation, I didn’t notice any deterioration over that period. I tried to double the doses to have more cream at once and same, no problem with the preservation.

Ceci étant : j’avais envie d’essayer de faire ma propre crème, mais je pense qu’une solution encore plus économique, plus rapide et avec encore moins de contenants, c’est de n’utiliser qu’une huile végétale pure, juste comme ça ! C’est ce que j’ai fait cet été avec de l’huile de coco, que j’applique directement sur mon corps, et ça hydrate un maximum.  Deux problèmes avec l’huile de coco: d’une part, le fameux débat sur l’huile de coco pas si écolo que ça, dont Manon a très bien parlé – il faut faire attention à ce qu’on choisit ; d’autre part, dès qu’il fait froid elle durcit c’est un cauchemar à étaler sur sa peau. Du coup, il va falloir que je trouve une alternative si je veux utiliser une huile végétale pure comme huile pour le corps.

That being said: I wanted to try to make my own cream but I think that an even more economical and faster solution and with even less containers, would be to use only a plain vegetal oil! It’s already what I do with coconut oil, that I put directly on my body, and it moisturizes so well. Two problems with coconut oil though : first of all, the debate on coconut oil not so ecological than that, that Manon covered very well – you have to be careful when you choose it; then, as soon as it gets cold the oil gets hard and it’s a nightmare to spread on your skin. So I may try to find an alternative if I want to use a vegetal oil as a natural body oil.

Et vous ? Vous faites partie de la team « jamais sans ma crème », ou vous devez vous forcer à vous tartiner le corps ? Qu’est-ce que vous aimez utiliser ? Est-ce que vous avez déjà pensé à fabriquer / déjà fabriqué votre propre crème ? Dites-moi tout !

What about you? Are you part of the team « never without my cream », or do you have to force yourselves to spread it over your body? What do you like to use? Have you ever thought of making / ever made your own cream? I want to know! 🙂

Publicités