Zéro maquillage / Zero makeup

Bon. J’ai environ 30 articles en brouillon, certains terminés depuis 3 mois mais pas encore publiés, d’autres avec uniquement un titre et les idées seulement dans la tête, et d’autres dans un état d’entre deux. J’ai également un retard incroyable de lecture de blog… Ces dernières semaines, les plus heureuses de mon année 2018, ont en effet été passées à m’habituer à ma merveilleuse nouvelle ville, à adorer mon passionnant nouveau travail, à rigoler avec mes géniales nouvelles collègues et amies, à faire de nouvelles activités trop cool, à regarder de (plus ou moins) super nouveaux films et de nouvelles séries… Bref, que de nouveautés extraordinaires qui m’ont laissé peu de temps pour les blogs 😉

Alright. I have about 30 drafts of articles, some finished for 3 months but not posted yet, others with just a title and the ideas only in my head, and others in an in-between state. I’m also terribly late reading all your blogs… Those last few weeks, the happiest weeks of 2018, were spent getting used to my wonderful new city, loving my fascinating new job, laughing with my awesome new colleagues and friends, trying new super cool activities, watching (more or less) great new movies and TV shows… Anyway, so many extraordinary new things that left me quite little time for blogging 😉

J’ai en stock encore des articles sur l’Allemagne, et beaucoup de choses à vous raconter sur mes avancées dans la réduction des déchets, sans compter mes découvertes toulousaines, et les derniers récits sur le mariage. Mais là, au lieu de terminer un article déjà entamé (ce qui serait bien plus logique), j’en commence un autre pour vous parler… maquillage !

Ou plutôt : absence de maquillage 😉 Si vous me connaissez, vous savez que je ne porte pas de maquillage. Et comme tout comportement pas terriblement commun, on se demande MAIS POURQUOI. Après des annéééées de remarques en tout genre sur ma décision de ne pas porter de maquillage, petit historique…

I still have to write articles about Germany and a lot to tell you about my progress in waste reduction, and that’s without even mentioning my Toulouse discoveries and the last wedding stories. But today, instead of finishing an article that I’ve already started (which would be much more logical), I’m starting a new one to talk… makeup!

Or rather: no makeup 😉 If you know me, you know that I don’t wear makeup. And just like every behavior that’s not so common, people ask BUT WHY. After yeaaars of all kinds of comments about my decision not to wear makeup, let’s talk about it…

Au collège, au moment où la grande majorité des filles prenaient le barbouillage de faces pour un symbole d’émancipation totale, je n’étais tout simplement pas intéressée. Il me semble qu’au départ, je me suis juste dit « me maquiller ? bof, non merci ». Quand j’ai vu qu’en fait, ça ne passait pas de mode, et que j’étais la seule à ne pas sombrer dans l’addiction au maquillage, j’ai commencé à y voir un moyen de me démarquer : si tout le monde le faisait, c’était une raison suffisante pour que je ne le fasse pas (mon petit côté jesuistroprebelleetpascommelesautres).

A cette époque, on me disait « tu vas voir plus tard, tu finiras par t’y mettre. »

In junior highschool, when the big majority of girls took painting their faces as a symbol for total emancipation, I just wasn’t interested. I think at first I was just like « wearing makeup? erk, no thank you ». When I saw that actually it wasn’t just a temporary trend and that I was the only one to escape makeup addiction, I started to consider it as a way to distinguish myself from the others: if everyone else was doing it, it was a good enough reason for me not to do it (my Iamsucharebelandnotliketheothers side).

At the time I was told « you’ll see later, you’ll get there eventually ».

2015 : no makeup, no filter, blah blah 😉

Alors j’ai attendu le fameux jour où je me réveillerai en me disant « PUTAIN COMMENT AI-JE PASSE TOUT CE TEMPS SANS ME PEINTURLURER LA TRONCHE ». 

J’ai attendu, attendu… Le lycée est passé sans une trace de maquillage sur mon doux visage. 

A la fac, toujours aucune envie de dépenser de l’argent dans des produits qui ne me semblaient pas utiles, ni du temps que je pouvais passer à dormir le matin. A ce moment, il n’était plus question de ne pas faire comme les autres, mais simplement je ne portais toujours aucun intérêt au maquillage.

So I waited for the day when I would wake up telling myself « FUCKING HELL HOW HAVE I SPENT ALL THIS TIME WITHOUT PAINTING MY FACE. »

I waited, waited… Highschool came and went without a spot of makeup on my dear face.

At university, still no desire to spend money in products that I didn’t feel were useful, or time that I could spend sleeping in the morning. At that time, it wasn’t about not doing like the others, but I still wasn’t bearing any interest in makeup.

Là, on a commencé à me sortir « mais toi c’est pas pareil, tu n’en as pas besoin. ». Si j’avais gagné 1 euro à chaque fois qu’on m’avait sorti cette phrase, je n’aurais pas besoin de travailler pour vivre (du coup je pense commencer à faire payer celles qui me sortent ça, parce que bon, à force…). Pourquoi est-ce que moi (canon de beauté OKAY mais quand même) je n’aurais pas besoin d’artifices, alors que d’autres, si ? Ca me paraît absolument absurde. Personne n’a BESOIN de maquillage. Par contre, que vous en ayez ENVIE, ça, c’est autre chose. 

Moi, quand on me parle de besoin de se maquiller, je pense : patriarcat, sexisme, oppression, complexes, critères de beauté de merde, société pourrie jusqu’à la moelle. Ouais, tout ça ! Un peu comme quand on me dit qu’il faut que les femmes s’épilent, en fait… 

Then people started to be like « but it’s different for you – you don’t need it ». If I had earned 1 euro every time I was told this, I wouldn’t have to work to live (so now I’m considering starting charging women who tell me that, because come on…). Why wouldn’t I (alright I am freaking gorgeous but still) need tricks when others do? It sounds absolutely absurd to me. No one NEEDS makeup. But if you WANT it that’s another story.

When I am told about needing to wear makeup I’m thinking: patriarchy, sexism, oppression, complexes, silly beauty criteria, society rotten to the core. Yeah, all that! Actually, a little bit like when I am told that women have to shave

La photo qui aurait dû lancer ma carrière de mannequin no makeup, damn it! 😛 
The photo that should have launched my career as a no makeup model, damn it! 😛

Forcément, on est entourées d’images retouchées de filles considérées comme parfaites car ultra maquillées et artificielles. On nous lave le cerveau depuis petites pour que notre peau soit lisse comme le cul d’un bébé, nos yeux énormes comme ceux du chat de Shrek, nos cils de la longueur des poils qu’on n’a pas le droit de laisser pousser sur le reste du corps… (vous avez compris le principe, j’arrête les comparaisons douteuses, je vous sens faiblir). Alors c’est UN PETIT PEU difficile de se dire « naan, moi je suis jolie comme ça, merci non merci ! ». 

Là vous vous dites : ok donc, Anousha, c’est la fille qui se trouve tellement belle au naturel qu’elle pense que son visage n’a pas besoin d’artifices. Non, pas du tout. Pour tout avouer, la majorité des matins j’ai envie de me recoucher quand j’aperçois à quoi je ressemble, donc ce n’est pas du tout par prétention que je ne me maquille pas. Ce qui était au départ du non-intérêt, puis une forme de rebellion, se transformant ensuite en flemme, habitude et économies, est à présent un peu de tout ça, rajouté à des besoins de minimalisme. 

Of course we’re surrounded by retouched photos of girls considered as perfect because they’re wearing too much makeup and are so artificial. We’re being brainwashed from our youngest age so we keep a skin as smooth as a baby’s ass, our eyes as big as Shrek’s cat’s, our eyelashes as long as the hairs we’re not allowed to let grow on the rest of our bodies… (you got the point, I’ll stop the weird comparisons, I can feel I’m losing you). So it’s A LITTLE BIT difficult to tell yourselves « nah, I’m pretty just as I am, thanks but no thanks! »

So now you’re telling yourselves: ok so Anousha, she’s the girl who thinks she’s so naturally pretty that she doesn’t need any tricks! No, not at all. To be completely honest, most mornings I want to go back to bed when I get a glimpse of what I look like so not wearing makeup isn’t pretentious from me. What was at first a lack of interest, then a form or rebellion, turning into laziness, habits and savings, is today a mix of all this, added to a need of minimalism.

FREEEDOOOOOM FOR MY FAAAACE

Aujourd’hui, pour faire court, je ne me maquille pas parce que :
In short, today, I don’t wear makeup because:

  • je ne l’ai jamais fait, je ne sais donc tout bonnement pas le faire et je n’ai pas envie de m’y mettre à 25 ans passés (genre je suis trop vieille, l’excuse)
  • I’ve never done it so I just don’t know how to do it and I don’t want to try now that I’m more than 25 (as if I was too old like)
  • j’y vois un gain de temps considérable le matin et le soir
  • I consider it as a way to save considerable time in the morning and in the evening
  • j’y vois aussi de grosses économies
  • I also consider it as a way to save a huge bit of money
  • je ne possède pas de maquillage (à part 4 tubes de variations de rouges à lèvres que je n’utilise qu’à des événements genre Noël ou mariages) donc ma salle de bains est largement minimaliste, de même pour ma trousse de toilettes en voyage
  • I don’t own any makeup (except 4 lipsticks that I only use at events such as Christmas or weddings) so my bathroom is rather minimalistic, same when I travel
  • je n’ai pas fait de recherches scientifiques sur la question mais je pense qu’épargner ma peau n’est pas le pire qui puisse lui arriver
  • I haven’t done any scientific research on the matter but I think that sparing my skin isn’t the worse I could do to it
  • je suis absolument contre cette pression mise sur les femmes pour qu’elles se maquillent
  • I am absolutely against the pression put on women so they wear makeup
  • ne me maquillant pour ainsi dire jamais, j’apprécie mieux les quelques événements spéciaux où je décide délibérément de le faire
  • Since I pretty much don’t wear makeup, I appreciate better the few special events when I deliberately choose to do it
  • ma tronche est toujours ma vraie tronche ! 😉
  • my face is always my real face! 😉

Je suis devenue la pro du selfie débile pour la rédaction de cet article.
I became a silly selfie professional for the purposes of this article.

Tout comme ma décision concernant l’épilation, je tiens à me répéter : que je ne porte pas de maquillage ne veut pas dire que je trouve ça terriblement con et que je juge et déteste les femmes qui en portent (je serais bien seule au monde sinon). NON ! Mon problème avec le maquillage est exactement le même qu’avec l’épilation : c’est l’OBLIGATION derrière. Que vous vous maquilliez pour vous, parce que ça vous chante, parce que c’est votre décision, ou même que vous en fassiez votre métier, ben… cool pour vous ! 😉 Mais j’avoue que je tique un peu quand on me parle de l’impossibilité de sortir pas maquillée, de l’impression d’être laide sans maquillage… ou quand on me regarde comme une OVNI parce que je n’en porte pas, ou avec ce petit regard bienveillant « mais toi t’as de longs cils / grands yeux / un beau teint » (version raciste ordinaire, mais tu es « bronzée » – AH mais mais mais, ceci est le sujet d’un autre article). Ou encore pire, l’inverse « si tu rajoutais juste un coup de (CHOISISSEZ LE MAQUILLAGE DE VOTRE CHOIX) tu serais encore plus belle ». Non ben du coup je vais rester un peu moins belle, ça va.

Bref moi je vous le dis, les meufs, vous êtes TOUTES jolies au naturel, je vous juuuure ! Maquillez-vous si vous en avez envie mais ne soyez pas si dures envers vous-mêmes : avec ou sans maquillage, vous êtes belles les filles ! ❤

Just like my decision regarding epilation, I want to repeat myself: the fact that I don’t wear makeup doesn’t mean that I find it terribly stupid and that I judge and loathe women who wear some (I would be quite lonely otherwise). NO! My problem with makeup is exactly the same as the one with epilation: it’s the OBLIGATION behind it. Wearing makeup for yourself, because you feel like it, because it’s your choice, or even making it a job out of it, well… cool for you! 😉 But I have to say that I get quite upset when I’m told about the impossibility of going out without makeup, about the feeling of being ugly without makeup… or when some women look at me as if I were a UFO because I’m not wearing any, or with that so called kind look « but you have long eyelashes/big eyes/a nice skin » (ordinary racist version, but you are « tanned » – HA but but but this is the topic of another article). Or even worse, the opposite « if you added JUST a bit of (INSERT WHATEVER MAKEUP PRODUCT) you’d be even more beautiful ». Well in that case I’ll stay just a bit less beautiful, I’m okay thanks.

So anyway I’m telling you girls: you’re ALL naturally pretty, I swear! Wear makeup if you feel like it but don’t be so harsh on yourselves: with or without makeup you ARE beautiful ❤

J’attends avec impatience vos réactions sur le sujet, je pourrais en parler pendant des heures mais mon compteur de mots est déjà en train d’exploser… je lance donc la suite de la conversation en commentaires, je veux tout savoir de votre avis sur le maquillage et sur cet article 🙂

I am so looking forward to your reactions on the topic, I could talk about this for hours but my word count is going to explode… so please let’s continue the conversation in the comments, I want to know everything about your opinion on makeup and on this article 🙂

Why would you need makeup when you have a naturally silly face.

 

24 commentaires sur “Zéro maquillage / Zero makeup

  1. Ahaha je m’attendais pas à un article sur ce sujet ^^
    Je suis vraiment surprise qu’on ait pu te faire autant de commentaires sur le fait que tu ne te maquilles pas. Je me maquille peu et peu souvent (ça va ça vient suivant les envies et le temps) et on m’a rarement dit quelque chose. On note parfois quand j’en porte avec un petit « ah c’est sympa ton lip tint. ça te va bien » en arrivant au travail.
    Par contre comme tu connais mon soucis des gens qui me donnent un âge bien plus jeune (le dernier en date on a cru que j’avais 15 ans ><) je pense que c'est en partie liée à ma non utilisation de maquillage. J'ai un visage jeune mais si je suis en mode détente sweat-basket-no makeup me revoilà adolescente aux yeux du monde !
    Je valide le fait de ne pas se maquiller par manque d'envie et de temps ! Souvent j'attrape mon mascara et mon lip tint les jours où je suis particulièrement de bonne humeur. Hors de question de me lever 15mn plus tot pour me maquiller ahahah.
    Après je peux pas nier que peut être la société m'influence un petit peu puisque j'ai surtout pris gout au maquillage en Corée ; mais je crois que c'est aussi en partie parce que le style de make up et les produits du marché la bas me correspondent plus. La mode du make up occidental en ce moment c'est absolument too much pour moi !!
    Enfin, c'est vrai que du coup comme je passe des heures à être regarder, fixer, observer pendant les cours j'aime bien faire un petit effort de présentation, un peu comme mettre une tenue un peu plus formelle. Mais clairement j'espère bien que jamais on me dira "là faut te maquiller !" pour bosser ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Haha tu t’attendais à quel sujet ? J’en ai un paquet en stock, alors ça m’intrigue de savoir 😉
      Moi on me dit vraiment souvent que j’ai de la « chance » car je n’ai pas « besoin » de me maquiller. Non pas que ce soit vexant ou méchant, au contraire, ça part d’un bon sentiment : mais ça m’upset pour celles qui me disent ça, pas pour moi, car ça veut dire qu’elles pensent qu’elles, elles en ont besoin. Peut-être que comme t’es blanche les gens te sortent pas le coup du teint bronzé qui se passe de maquillage… -_- Bref.
      15 ans c’est abusé ! Mais je refuse de porter du maquillage juste pour « faire mon âge », tant pis !

      J'aime

      1. je m’attendais pas à un truc en particulier, surement un truc de voyage ou de tourisme ^^
        mais c’est cool les surprises comme ça !
        ahaha on commente pas sur mon « non make up » je sais pas ce que ça laisse sous entendre … mais j’ai déjà entendu des gens dirent à d’autres « oh mon dieu ce que tu as l’air fatiguée/malade/mourante » et autres variations à des filles qui ne s’étaient pas maquillé un matin et qui avaient l’habitude d’en porter chaque jour.
        alors par rapport au teint, j’ai effectivement un autre type de commentaire, qui pourrait facilement être mis en lien avec l’utilisation de maquillage : on me répète (en France) très souvent « ce que t’es blanche … » avec un air de compassion (serais-je effectivement à l’aube de ma mort ?!) >< alors oui, il se trouve que j'ai le teint clair, même très clair lorsque je mets pas beaucoup le nez dehors. et les gens pourraient presque me faire complexer de ne pas rehausser tout ça avec un peu de bronzer et autre terra cota … alors que j'accepte pleinement ma carnation (et je mets du bronzer si j'ai décidé que j'avais envie d'en mettre ! ^^)
        bien que je refuse de me vieillir avec du maquillage je crois que le fait que beaucoup de très jeunes filles en portent beaucoup a un impact, cela les fait sembler beaucoup plus mature, du coup je suis un bébé visuellement ahahah
        mais hey ! quand j'aurai 45 ans et qu'on m'en donnera 30 ça fera des jaloux ! ahaha ^^

        Aimé par 1 personne

      2. Hahahah  » oh mon dieu ce que tu as l’air fatiguée/malade/mourante » XDDD J’ai ri 😛 Mais oui j’en ai pas parlé en détails dans mon article mais un des avantages de pas porter de maquillage c’est qu’on a toujours la même tête et qu’on ne s’habitue pas à un visage maquillé, qui pas maquillé nous paraît terrible… c’est clairement un de mes gros reproches, car j’ai déjà entendu ça en effet et j’ai déjà PENSÉ ça aussi de filles exceptionnellement pas maquillées, qui avaient soudain l’air malade alors que c’est juste leur tête naturelle… Triste !
        Je comprends pas du tout les gens qui te disent que tu es blanche avec un air compatissant, c’est bon quoi, c’est quoi cette remarque désobligeante ! On a le teint qu’on a ! C’est ouf ça.
        Mais ouais t’as raison question âge / maturité / maquillage… regarde mes photos en gros plan sur cet article, j’ai une tête de bébé aussi je trouve 😀

        J'aime

      3. je crois que je l’ai pensé aussi, une fois ou deux et sur le coup je me suis sentie très bête en réalisant rapidement le pourquoi du comment ><
        on est d'accord que c'est grave méchant de dire que j'ai la peau trop claire ?! comme quoi les gens sont jamais satisfait. doit surement y avoir juste UNE carnation acceptable faut croire … ni trop claire ni trop foncée ! et puis c'est tellement subjectif et culturel !!! parce que par contre je pense que ma carnation est bien perçu (et très tristement malheureusement) en Corée du Sud vous les filles blanchissent et éclaircissent leur visage avec du maquillage. enfin encore une fois, on parle des filles mais dans le cas de la Corée de nombreux cosmétiques s'adressent à une population masculine.
        oui tu fais surement un peu jeune aussi ; qu'on me donne 22 ans me pose pas de problème.
        ce qui m'ennuie et comme Cécile l'a noté, c'est que si on parait jeune on se fait pas forcément respecter … (ce qui est aussi un tout autre problème !).

        Aimé par 1 personne

      4. Les remarques désobligeantes sur les couleurs de peaux, claires ou foncées, m’affligent au plus haut point… comme toutes remarques sur le physique tu me diras ! Mais ouais c’est assez hilarant quand on sait que tant de pays d’Asie font tout pour s’éclaircir la peau, alors qu’ici il faut être bronzé.e juste ce qu’il faut, mais pas trop sinon tu rentres dans une autre catégorie… Raaah.

        J'aime

    2. Je te comprends, Clarisse! Je ne trouve pas non plus que je fasse moins que mon âge et je ne m’habille pas comme eux, pourtant, je suis souvent prise pour une collégienne lors de sorties scolaires… Je ne me maquille que peu, mais je crois aussi que c’est devenu une forme de rituel qui me plaît, qui me permet de me mettre dans la peau de « madame », la prof.

      Aimé par 1 personne

  2. Wouah ! (ceci est une exclamation, aka onomatopée, et pas comme on pourrait le croire à première vue un aboiement)
    Je suis comme toi : je ne me maquille pas. Enfin… presque pas. Quand j’ai envie, c’est à dire rarement.
    Je confirme : je suis au lycée et presque toutes les filles ont, au minimum, du mascara. Mais vraiment ! Et beaucoup ont fart à paupière, eye liner, poudre (qu’elle se remettent en cours) (bref). Alors peut-être que pour certaines c’est leur passion, se maquiller, peut-être… mais je doute fort que ce soit le cas pour tout le monde.
    Je n’ai pas une belle peau, pas comme toi… (ah, l’adolescence…). Mais c’est pas grave. Parce que je me suis rendue compte que, même si je mettais un tout petit peu de fond de teint, mon teint ne devenait pas miraculeusement frais et lumineux et surtout sans imperfections. Et, en plus, je me sentais moins bien, devais faire « attention » au maquillage… Alors ça m’a énervée (même si j’en ai mis… quoi, deux mois ?), et là j’arrête.
    Pour les yeux, j’ai toujours peur que le mascara fasse des pâtés ou coule. Et je ne sais pas le mettre. Et n’en ai pas.

    Aussi, comme toi, j’aime bien me dire « je suis un peu rebelle en fait » XD. Pour compenser mon côté non-rebelle (dans le sens où on l’entend) de la vie (même si j’aime des choses que beaucoup n’apprécient pas et que je ne vais souvent pas dans le sens de l’opinion populaire au lycée… Vois-tu, je m’affirme :D).

    Un seul truc que j’apprécie, de temps en temps : le rouge à lèvres. J’en ai un. Et un gloss. Et j’en mets de temps en temps, je trouve ça joli 🙂

    (et je n’ai pas encore lu ton article sur l’épilation, mais j’y vais de ce pas. Et je ne m’épile pas. Jamais essayé, pas envie).

    Sorry pour le beau pavé, mais j’ai cru comprendre que c’était ce que tu attendais…
    A bientôt !! 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Woooh merciii pour ton beau pavé, ta réaction me fait très plaisir, c’est super 🙂

      Tu as raison de faire comme tu as envie et de te maquiller seulement quand ça te chante. Pour moi c’est comme ça qu’on devrait faire, ne pas se sentir forcées juste par pression sociale. Après je comprends aussi qu’on se sente complexées par des boutons disgracieux, je ne dis pas qu’il ne faut rien camoufler, si on se sent vraiment mieux avec un peu de fond de teint pourquoi pas ! Mais c’est l’image qu’il y a derrière le maquillage qui m’embête…

      Je suis comme toi, maintenant mettre du maquillage me paraît aussi difficile car j’ai peur de mal le mettre 😉

      N’hésite pas à me dire ce que tu penses de mon article sur l’épilation, ton avis m’intéresse beaucoup !! 🙂

      A bientôt ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Ahaha ton article m’a beaucoup fait rire (autant le texte que les photos :)). C’est génial d’avoir écrit tout ça et de revendiquer haut et fort ton rejet de « l’obligation sociale » de se maquiller ! Je suis surtout admirative du fait que tu l’ai toujours rejeté et que tu ne sois pas passé par la case « aller, il faut faire comme tout le monde… » par laquelle je suis passée ^^ Avant de partir en voyage, je me sentais trop mal à l’idée de sortir sans mascara (à ma décharge, je ne m’étais que ça, jamais aucun fond de teint, aucun truc sur les paupières etc…), je me trouvais l’air fatiguée, etc. Et puis aujourd’hui, au bout d’un mois sans maquillage, je me suis rendu compte que toutes les craintes que j’avais à ce sujet sont assez infondées ! Ok, le matin j’ai un peu une tête de noix (je ne sais pas d’où sors cette expression, mais on va l’accepter, hein ^^), mais une fois réveillée, je ne vois plus trop la différence avec ou sans maquillage… (et puis, j’évite les vieilles traces noires sous les yeux en fin de journée !). Donc au retour, je pense arrêter le maquillage quotidien et ne garder qu’un joli rouge à lèvre ou deux pour les occasions spéciales 🙂
    Il y a un vrai retournement des « codes » sociaux concernant les femmes (et tes articles sur la question l’illustrent bien !), qui remet en question tout une façon de vivre qui peut être terriblement angoissante ! (Le nombre de fois où je me suis sentie mal parce que je n’étais pas bien épilée par exemple…). Alors qu’on oublie trop facilement tout ce qu’il y a derrière (l’objectivisation de la femme et tout le tintouin…). Bon sang, on passe beaucoup trop de temps à se prendre la tête avec tout ça (se maquiller avant de sortir, se faire belle parce qu’il faut être féminine etc) alors qu’il y a tellement plus intéressant à vivre 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Aaah ça me fait plaisir que tu aies rigolé, je me suis tellement marrée à écrire ! Je suis partie dans mon délire et je me suis demandé qui allait relever (bon ou alors les autres se disent juste que je pète mon câble comme d’habitude… ralalala).
      C’est vrai que pas mal de femmes se maquillent jeune et puis un peu plus tard dans leur vie, décident de moins / plus se maquiller. Finalement je pense que c’est plus difficile dans ce cas que de simplement n’avoir jamais commencé… Enfin ça se discute, mais dans les deux cas il y a quand même une démarche derrière. Je me suis quand même posé la question et j’ai réfléchi sur le sujet du maquillage, ce qui veut bien dire qu’on se sent quand même un peu obligée à un moment, et qu’on se dit « bon, je fais quoi, je me maquille ou bien je commence pas / j’arrête ? ». Franchement en voyage c’est un des moments où je trouve ça le plus pratique de pas me maquiller ! Ma trousse de toilettes a toujours été réduite par rapport à celle de beaucoup de femmes, et c’est encore plus minimaliste à présent que j’utilise encore moins de produits d’une manière générale (ce sera pour un autre article !). Ton tour du monde est clairement l’occasion de bousculer tes habitudes et de voir où ça te mène !
      Je suis bien d’accord avec toi, on passe un temps fou à se demander à quoi ressemble et si on est socialement acceptable… 😥

      J'aime

      1. Ahaha justement j’adore le fait que tu écrives comme tu le sentes sur tous ces sujets et du coup tu rends les choses vraiment très drôles ^^ Au fait, j’ai pu tester tes conseils en ce qui concerne les cheveux, avec un bon brossage, j’ai tenu plus d’une semaine sans shampooing 😉

        Aimé par 1 personne

      2. Oooh super, je suis ravie que mes conseils aient pu aider quelqu’un 😀 En ce moment moi mes cheveux ont du mal à supporter une semaine sans shampoing malgré les brossages, ils recommencent à faire des pellicules, c’est trop pénible ! -_-

        J'aime

  4. Jusqu’au moment où tu as évoqué le rouge à lèvres, j’ai failli te traiter de menteuse! (blague) Effectivement on peut dire que tu es no make up, et je te rejoins sur pas mal de points. Par contre, en ce qui me concerne, je ne le ressens pas comme une pression sociale ou un relent de patriarcat et ne dépense que très très peu pour ça! D’une manière générale, je suis une très mauvaise consommatrice de produits de beauté et encore, je m’y mets doucement (à ton âge, je n’avais même pas de crème hydratante visage ou corps…).
    Je me mets un coup de crayon noir sous l’oeil et un brin de mascara, et c’est tout. Je pense que c’est ma façon d’insister sur LE truc que je trouve sympa sur ma tronche quel que soit le jour, à savoir mes yeux. Du coup c’est l’anti-maquillage, puisqu’il ne modifie pas mes traits, ne camoufle pas mes défauts, ne change pas mon teint… J’ai essayé vite fait le fond de teint, une ou deux fois: je n’y arrive pas. Je me sens prisonnière, je ne pense qu’à ça, j’étouffe, je trouve ça moche. Pareil, on me dit que je n’en ai pas besoin: bof, j’ai des défauts, des cernes etc… Mais le fond de teint, je ne peux pas! Pareil pour le fard à paupière, l’eye liner, et le rouge à lèvres qui, d’ailleurs, ne tient jamais sur mes lèvres! Enfin, je me rends compte que j’oublie parfois de me maquiller et bien sûr, jamais de maquillage quand je fais du sport, et je n’y pense pas du tout. En bref, j’aime bien m’occuper de mes yeux, car je ME plais quand je le fais, pour MOI, non pour les autres.
    Merci pour ton article! Un super sujet.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui du coup tu es un très bon exemple de ce que je souhaite à toutes les femmes (et hommes s’ils veulent, au fait ^^) : tu te maquilles parce que ça te fait plaisir, ça te fait te sentir bien, ça te met en valeur, mais tu sais aussi t’accepter sans et tu ne ressens pas de pression. C’est heureusement le cas d’autres femmes mais du coup tu ne vas pas dire que tu le fais par besoin, mais par plaisir et envie, et pour moi c’est là que ça change tout !
      Et oui j’ai quand même en ma possession quelques rouges à lèvres, que j’aime beaucoup d’ailleurs, et que je prends plaisir à mettre quelques fois par an quand ça me chante !

      J'aime

  5. Ah ah, trop cool, j’ai A-DO-Ré ! On voit que tu as kiffé l’écrire cet article 😀 Pour ma part, je me maquille beaucoup moins qu’avant. Quand je repense à ces matins où tout y passait, correcteur de cernes, ombres à paupière, poudre, et cetera et cetera, je me dis « mais qu’est-ce qui te passait par la tête meuf ? » 😆 Aujourd’hui, je ne maquille plus que mes yeux, je mets un peu de blush (et encore, quand j’y pense ! Je pourrais m’en passer sans problème) et c’est tout. Je mets du rouge à lèvres quand j’en ai envie et je sors ma palette d’ombres pour les grandes occasions ou quand ça me chante. Je suis complètement mes intuitions du jour en fait. Mon maquillage est désormais 100% homemade et je n’entretiens plus DU TOUT le même rapport avec lui. C’est service minimum et si j’ai pas envie de me maquiller, ben je me maquille pas et puis voilà.
    C’est clair que quand j’entends des filles dirent qu’elles ne peuvent pas sortir de chez elles sans maquillage, je trouve ça triste. En fait, ya quoi de différent avec un masque dans ce cas ? Cette notion de ‘fifille jolie, coquette qui se maquille et pète des pailettes’ nous est ancrée au burin dans le crâne dès qu’on pousse notre premier areuh et en réalité..c’est plutôt dur d’en sortir dans cette société patriarcale, où comme tu le dis justement, le canon de beauté est mince, maquillée, ultra épilée et toujours over the top xD
    Quoi qu’il en soit, je vais poursuivre ma réflexion sur le sujet et je te dis un grand merci de partager ça, c’est d’utilité publique. Je te trouve très jolie sans maquillage, très ‘toi’ et si ça te convient, c’est bien là le plus important 🙂

    Aimé par 2 personnes

    1. Du maquillage 100% homemade ?? Tu m’intrigues là, comment tu fais tes produits ? 🙂
      Bravo d’avoir réduit ta consommation de maquillage, c’est pas évident quand t’es prise dans la boucle ! Comme je le disais à ma soeur Cécile dans les commentaires précédents, ton rapport au maquillage me paraît très sain et c’est ce que je souhaite à tout le monde.

      J'aime

  6. bonsoir, tu es toute mignonne même sans maquillage, et c’est bien de s’accepter tel que’on est et puis make-up ou pas make-up chacun sa préférence ❤

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s