One month, one city: July – Dresden

En juillet 2018, pour notre anniversaire de mariage, on a passé le week-end à Dresde. Et si vous pensez que c’est une drôle de destination, lisez donc ce que cette ville vous réserve !

In July 2018 for our wedding anniversary, we spent the weekend in Dresden. And if you think it’s a funny destination, just read more about what this city has to offer!

Après environ 3h30 de bus depuis Magdebourg, on arrive à Dresde peu avant 13 heures. Notre chambre est déjà libre (elle ne devait pas l’être avant 14h). Je suis ravie de l’hôtel et de la chambre – j’avais choisi un hôtel à côté de la gare et je m’attendais pas à ce qu’il soit aussi sympa. On se pose juste quelques minutes et hop, on part à la conquête de Dresde !

After about 3 and half hours on the bus from Magdeburg, we arrive in Dresden shortly before 1PM. Our bedroom is already free (it wasn’t supposed to be before 2PM). I am delighted with the hotel and the room – I had chosen a hotel close to the train station and I didn’t expect it to be that nice. We chill just for a few minutes before going to the conquest of Dresden!

On prend un plan au passage à la réception. J’ai préparé une liste de choses que je souhaite voir mais on décide de suivre les rues qui nous font envie, en nous disant qu’on tombera bien sur les principaux sites. En effet, tout est regroupé dans le centre historique d’une part, et dans la nouvelle ville de l’autre côté du fleuve, l’Elbe, le même que celui qui passe à Magdebourg. Juste en face de la gare, on prend Prager Strasse, une rue commerçante bien animée qui me conquiert directement : piétonne, verte, des fontaines et des bancs, le genre de zones que j’adore !

We take a map when we pass by the reception desk. I prepared a list of things I would like to see but we decide to follow the streets where want to go to, telling ourselves we will eventually come across the main sites. And indeed everything is located in the historical center on one part and in the new city on the other side of the river, the Elba, the same as the one that flows through Magdeburg. Right in front of the train station we take Prager Strasse, a lively commercial street that immediately wins my heart: it’s pedestrian, green, with fountains and benches, the kinds of areas I love!

On arrive ensuite dans la vieille ville, avec Kreuzkirche et l’hôtel de ville d’un côté et la place du vieux marché, Altmarkt, de l’autre. Cette dernière est immense et vide ! Je mettrais bien plus de plans d’eau et de places assises mais même comme ça, je la trouve très chouette.

We then arrive in the old tow, with Kreuzkirche and the city hall on one side and the market square, Altmarkt, on the other side. This latter is huge and empty! I would put more zones with water and seating areas but even like that, I find it quite cool.

On continue notre circuit en tombant sur l’impressionnant ensemble que constituent Taschenbergpalais, Residenzschloss et Zuringer. Zuringer abrite de nombreux musées payants, mais les terrasses et le parc intérieur sont gratuits.

We continue our tour by coming across the impressive ensemble with Taschenbergpalais, Residenzschloss and Zuringer. Zuringer hosts many museums with a paying entrance but the terraces and the park are free.

On sort de Zuringer pour atterrir sur la place de l’opéra.

We then leave Zuringer to arrive on the opera square.

A quelques mètres de là, on s’arrête devant la cathédrale et la Procession des Princes, la plus longue fresque de porcelaine au monde.

A few meters from there we stop in front of the cathedral and the Procession of the Princes, the longest porcelain fresco in the world.

En suivant la fresque, on arrive sur Frauenkirche et Neumarkt, une de ces places bien agréables où on décide d’ailleurs de s’arrêter déjeuner (à 16h…). Je conseille fortement l’endroit, Burgerei (https://www.burgerei-dresden.de/) avec un très large choix de délicieux burgers végan, végé, au poisson, au poulet et au bœuf.

Following the fresco we end up at Frauenkirche and Neumarkt, one of those pleasant squares where we decide to stop for lunch (at 4pm…). I highly recommend the place, Burgerei (https://www.burgerei-dresden.de/) with a wide choice of delicious vegan, vegetarian, beef, chicken and fish burgers.

On repart après une bonne pause. On passe à nouveau par Altmarkt après avoir vu le non-impressionnant hôtel de vile et on s’attarde à l’intérieur de la bibliothèque. Elle est absolument immense, lumineuse et moderne ! J’adore tout spécialement les sièges ovoïdes dans lesquels on peut écouter de la musique ou d’autres médias. Il y a même un coin pour jouer aux jeux vidéos et aux jeux de société, dont une large sélection est proposée.

We leave after a nice break. We cross Altmarkt again after seeing the non-impressive city hall and we linger inside the library. It’s absolutely huge, bright and modern! I especially love the oval seats where you can listen to music or to other media. There is even a corner to play video games and board games, of which you can find a large selection.

On sort de cette bulle pour finir la visite de la ville avec Albertinium et la terrasse Brühle.

We leave this bubble to finish visiting the city with Albertinium and the Brühle terrace.

On traverse l’Elbe pour nous rendre dans Neustadt, la nouvelle ville, à la toute autre ambiance – royaume alternatif et hipster, aux nombreuses boutiques vintage et petits restos. La Bricklane de Dresde, selon Ciaran ! Je pensais y trouver plus de « street art » et certaines rues sont un peu craignos mais j’ai adoré les parcmètres !

We cross the Elbe to head to Neustadt, the new city, with a whole other atmosphere – hipster and alternative kingdom, with numerous vintage shops and small restaurants. Dresden’s Bricklane, according to Ciaran! I thought I’d find more street art there and some streets are kinda creepy but I loved the parking meters!

Avec notre hôtel, on avait également chacun une carte de transport pour la durée de notre séjour : même si la majorité des visites peut se faire à pied, nous n’étions pas mécontents de nous servir du tram pour rentrer à l’hôtel après une grosse journée de marche. On termine notre samedi sur une déception culinaire, ou le pire buffet chinois jamais testé, mais on est heureux et amoureux et on a déjà mangé un burger végé du tonnerre le midi alors rien ne peut gâcher notre plaisir !

Le lendemain, on se lève le plus tard possible et on traîne au copieux et délicieux petit-déjeuner inclus dans le tarif de la chambre. On a un petit couac de transport à cause de travaux et de mauvaises indications mais on finit par grimper dans un tram de la gare jusqu’au « Grosser Garten », littéralement le grand jardin. On s’y balade tranquillement en attendant l’heure de notre bus de retour.

Thanks to our hotel we each had a transportation card for the duration of our stay: even if the majority of visits are within walking distance, we were not unhappy to use the tram after a long day of walking. We end our Saturday with a culinary disappointment – or the worst Chinese buffer ever tasted, but we’re happy and in love and we already ate a terrific veggie burger for lunch so nothing can spoil our pleasure!

The next morning we get up the latest possible and we linger at the copious and delicious breakfast that’s included. We have a little misadventure with the tram because of some construction work and bad indications but we eventually hop on a tram from the train station to the “Grosser Garten”, literally the big garden. We walk there and come back in town on time for our bus.

Au final, nous avons passé un week-end tranquille, parfaitement à l’image d’un anniversaire de mariage, tout en découvrant une ville très sympa aux plusieurs visages. Dresde évoque souvent une ville très fortement touchée par les bombardements de la seconde guerre mondiale, presque entièrement détruite en l’espace de deux jours. J’en garderai le souvenir d’une ville surprenante et unique, et de l’une de mes visites favorites de cette année en Allemagne.

In the end we had a peaceful weekend, just what a wedding anniversary should be like, while discovering a very nice city with several faces. Dresden often evokes a city that was strongly damaged by WWII bombings, almost entirely destroyed within two days. I will remember a surprising and unique city, and of one of my favorite visits of this year in Germany.

3 commentaires sur “One month, one city: July – Dresden

  1. Ca peut paraître bête, mais après 6 mois en Amérique du Sud, ça me fait super bizarre de voir des images de petites rues piétonnes et de vieux bâtiments comme en Allemagne !! L’autre jour, j’ai revu une photo de maison à colombage, et ça m’a fait un choc, j’avais oublié qu’il y avait des maisons aussi jolies ^^ Breeeef ! Ca a l’air super joli en tout cas !! J’adore la bibliothèque, le genre d’endroit où j’aurais envie de passer des heures à tout découvrir !!

    J'aime

  2. En bonne nulle de la géographie que je suis, je viens de regarder où se situe Dresde sur une carte 😛 et c’est vachement plus loin que ce à quoi je m’attendais. En fait, par certains côtés, le centre-ville me fait énormément penser aux villes Allemandes proches de chez moi. C’est assez indescriptible – mais ça me rapelle Trier, Saarlouis…
    Par contre, cette espèce de cours gigantesque – ce parc de dingue entouré d’un chateau – jamais vu des trucs du style, ça devait être superbe !
    J’ai également beaucoup aimé les façades orginales que tu as partagé. Dommage si le quartier était un peu craignos…ça zonait un peu ? Arf, c’est le lot de toutes les grandes villes…Merci pour la belle balade en tout cas 😉
    Ps: ta robe est magnifique !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s