Mariage – Quel nom de famille prendre après le mariage ? / Which family name to take after the wedding?

Quand une femme se marie avec un homme, la tradition nous dit qu’elle va abandonner son nom de famille pour prendre celui de son mari. Mais en fait, est-ce qu’on est obligées de faire ça ? Et comment ça se passe après ? Je vous livre mon expérience sur le sujet !

When a woman marries a man, tradition has it that she will give up her family name to take her husband’s. But do we actually have to do that? And what’s happening after? I am telling you my experience on this topic!

Quand on a commencé à parler mariage, il m’est tout de suite paru évident que je ne voulais pas perdre mon nom de jeune fille. Plusieurs raisons à cela. D’une part, je tiens à mon nom de famille, je l’aime beaucoup, et il n’est pas complètement ridicule ou honteux donc je n’avais pas besoin d’en changer. D’autre part, ayant un prénom indien, si je perdais mon nom de famille français pour en prendre un irlandais, il n’y avait strictement plus rien de français dans mes noms… et ça me perturbait beaucoup. J’avais l’impression que je pourrais être plus facilement discriminée, notamment en termes d’emplois (et si vous pensez que j’exagère, tant mieux pour vous, ça veut dire que vous n’avez jamais vécu de discrimination raciale), et puis perdre toute référence française en me présentant alors que j’ai grandi en France, ça me faisait quand même tout bizarre… Et enfin, j’avoue que mon côté féministe trouvait ça injuste que je perde mon nom pour un homme, nan mais et puis quoi encore 😉

When we started to talk about wedding it was immediately obvious to me that I didn’t want to lose my maiden name. Several reasons to that. On one hand, I am very attached to my maiden name, I like it very much, and it’s not completely ridiculous or shameful so I didn’t have to change it. On the other hand, having an Indian first name, if I lost my French last name to take an Irish last name, I wouldn’t have anything French in my names… and it disturbed me a lot. I had the feeling I could be more easily discriminated, especially jobwise (and if you think I’m exaggerating, good for you, it means you’ve never experienced racial discrimination), and losing all French reference when I would introduce myself whereas I grew up in France, it was really weird… And finally I have to admit that my feminist side found it unfair to lose my name for a man 😉

Mais à la fois… j’avais vraiment envie de prendre le nom de mon mari, que j’aime beaucoup aussi (le nom… le mari je l’aime un peu plus que beaucoup). Pour moi, ça faisait aussi partie du mariage : un peu comme devenir une nouvelle personne, commencer une nouvelle partie de sa vie.

Qu’à cela ne tienne : il me suffisait de garder mon nom ET de prendre celui de mon mari ! J’ai très rapidement décidé que ce serait comme ça que je ferais, et pas autrement. J’en avais parlé à mon mari, en lui disant que lui faisait comme il voulait, mais que pour moi c’était non négociable : j’aurai les deux noms. Et il m’a dit qu’il trouvait l’idée chouette et qu’il ferait pareil !

OK cool story Anousha, tu publies un article de 300 mots pour nous dire ça ?

Vous pensez bien que l’histoire ne s’arrête pas là.

But at the same time… I really wanted to take my husband’s name, that I really liked as well (the name… the husband I more than really like). To me, it was also a part of the marriage: a bit like becoming a new person, starting a new part of your life.

Fair enough: I just had to take my name AND to take my husband’s! I quickly decided I would do so, and not otherwise. I had talked about it with my husband, telling him he could do whatever he wanted but as far as I was concerned it was non-negotiable: I’ll take both names. And he said he liked the idea and he’d do the same!

OK cool story Anousha, you’re posting a 300-word article to tell us that? 

Well you probably know the story doesn’t end here.

Tout d’abord, mesdames, sachez que quand vous vous mariez en France, le changement de nom n’est pas automatique. Si vous ne faites aucune démarche, vous garderez votre nom de naissance à vie sur vos papiers officiels, à la sécu, à la banque… Ce que je trouve d’ailleurs très bien : ça signifie qu’officiellement, on ne vous force pas du tout à prendre le nom de votre époux, et que pour ce faire, il faut en faire la démarche volontairement.  Vous ne changerez jamais de nom complètement : votre nom de naissance restera toujours le même, mais vous pouvez changer ce qu’on appelle le nom d’usage. Vous pouvez donc, au choix : garder votre nom de jeune fille, utiliser uniquement le nom de votre mari/votre femme, ou prendre les deux, dans n’importe quel ordre, avec ou sans tiret. Et votre mari ou votre femme peut faire exactement pareil ! 

First of all, ladies, you have to know that if you get married in France, changing your name is not automatic. If you don’t do any paperwork you’ll keep your birth name for ever on your official papers, for social security, at the bank… Which I find really good: it means that officially you’re not forced at all to take your husband’s name and to do so, you have to voluntarily ask for it. You’ll never completely change your name: your birth name will always be the same but you can change what we call your preferred name. You can thus, as you wish: keep your maiden name, use only your husband’s/wife’s name, or take both names, in either order, with or without a hyphen. And your husband or your wife can do exactly the same!

Je vous passe les détails administratifs (quoi que si ça intéresse quelqu’un n’hésitez pas à me demander) car mon souci n’a pas été tant l’administration que… les réactions autour de moi et l’usage même de mon nouveau nom au quotidien.

I’ll skip on the administrative details (even though if you’re interested don’t hesitate to ask me) because my main problem hasn’t been the administration but rather… the reactions around me and the use of my new name on a daily basis.

Ca fait un an et demi que j’essaie désespérément d’utiliser mon nouveau nom, et un an et demi que je galère. Ces derniers mois, j’ai même failli abandonner un des noms et me résigner. Sans parler de l’orthographe et de la prononciation, juste l’utilisation de ce double nom paraît bien compliquée. Je reçois régulièrement des messages et courriers à un seul des deux noms. Mes correspondances avec la banque et mes RIB sont bien à mes deux noms mais un seul figure sur ma carte bancaire reçue il y a quelques mois. Notre contrat d’électricité est à nos deux noms et prénoms mais il est arrivé qu’on nous écrive à tous les deux par mon nom de jeune fille. Certaines personnes semblent ignorer le fait qu’on ait tous les deux pris le même nom, en mettant le mien dedans. Et je passerai sur les remarques de « ton nom est trop long », « ton nom est trop compliqué », « t’as pensé à quand tu devrais remplir tes formulaires », « tes pauvres enfants comment ils vont faire »…

It’s been a year and a half that I’m desperately trying to use my new name and a year and a half I’ve been struggling. Over the last few months I even thought about giving up one name. Without even talking about the spelling and the pronunciation, just using this double name seems quite complicated. I often get messages and mails at one of the two names. My correspondance and my bank details are at my full name but only one of them appears on my credit card that I got a few months ago. Our electricity contract is made at both our first and last names but we once got a message to my maiden name. Some people seem to ignore the fact that we’ve both taken the same name, putting mine inside. And I won’t even start on the comments « your name is too long », « your name is too complicated », « have you thought about when you’ll  have to fill in a form », « your poor kids how are they going to do »…

Est-ce que c’est grave, me diriez-vous ? Est-ce que je n’exagère pas ? Après tout, ce n’est qu’un nom, on s’en fout, tu nous gaves, il y a plus important dans la vie.

Is it so bad, you’d tell me? Don’t I exaggerate a bit? After all it’s just a name, we don’t care, we’re fed up with you, there’s more important in life.

Alors certes, je ne vais pas en mourir si on continue de m’appeler par un seul des deux noms. Mon mari est d’ailleurs bien moins affecté que moi par la question, tout simplement car nous n’avons pas du tout le même rapport aux noms d’une manière générale. Avec son prénom et son nom irlandais, il a l’habitude qu’on écorche les deux quand il est à l’étranger, et il ne s’en offusque pas. La différence étant que lui n’a jamais eu de remarques sur son prénom dans son pays – peut-être que mon attachement féroce à mes noms est simplement dû à toute une vie de bataille à épeler et corriger mon prénom, à dire que non, ça ne veut rien dire de spécial, qu’en effet, ce n’est pas français, et que certes, c’est « exotique » mais que ça ne vaut pas non plus le coup de me comparer à un ananas… Bizarrement, je ne peux pas m’empêcher de penser que si je m’appelais Marie-Caroline Martin-Dupont, personne ne trouverait ça si pénible que ça.

So yeah of course I won’t die of being called by only one of my names. My husband is actually less affected than my by this matter, mostly because we don’t have the same relationship to names in general. With his Irish first and last names, he’s used to people mispronouncing and miswriting them when he’s abroad and he doesn’t mind so much. The difference is that he’s never had any comments about his first name in his own country – maybe my fierce attachment to my names is only due to a life of fighting over spelling and correcting my first name, of saying that no it doesn’t mean anything special, of acknowledging that indeed it’s not French and that it may be « exotic » but it’s not a reason to compare me with a pineapple… Strangely enough I cannot help thinking that if I were called Marie-Caroline Martin-Dupont no one would find it so annoying.

Ça ne vous paraît peut-être rien, d’appeler quelqu’un par un nom sur deux parce que bon, elle exagère aussi, c’est long et chiant à dire et écrire. Mais derrière ce nom long et chiant à dire et écrire, il y a une réflexion, il y a un choix, il y a une identité et il y a une revendication. Peut-être bien que vous vous direz que ce nom est aussi chiant/tordu/relou que ma personne. Mais c’est mon nom, celui que j’ai choisi en me mariant, celui qui me représente parfaitement en trois mots. Juste en me présentant je peux parler de moi : un prénom indien, un nom irlandais accolé à un nom français. Je continuerai donc ma bataille quotidienne pour qu’on m’appelle comme je l’ai choisi 🙂

Pour conclure, je vous invite à regarder cette vidéo qui parle bien de ce sujet !

Et vous, qu’en pensez-vous, de cette histoire de changement de nom ? Que vous soyez marié.e ou pas, j’attends vos avis 🙂

It may seem like nothing to you, to call someone by one of their two names because come one, they’re asking for it, it’s long and annoying to write and say. But behind this long and annoying name to write and say there’s a thought, a choice, an identity and a statement. Maybe you’ll think that this name is as a pain in the ass/weird/irritating as I am. But that’s my name, the one I chose when I got married, the one that perfectly represents me in three words. Just by introducing myself I can talk about myself: an Indian first name, an Irish last name with a French last name. I will thus continue my daily struggle to get named as I chose 🙂 

To conclude I’ll let you watch this video that perfectly talks about this topic!

What about you – what do you think about this name changing story? Whether you’re married or not, I’m waiting for your opinion 🙂

 

Publicités