Wedding day – Le dîner / The dinner

14 mois après le mariage, j’ai encore plusieurs étapes des préparatifs et du jour J à vous raconter ! J’espère avoir toujours le temps avec mon nouveau travail (EXCITATION A SON MAXIMUM) car comme toujours, en plus du mariage, j’ai un tas d’articles voyage et zéro déchet à écrire… Alors hop on s’y met !

14 months after the wedding day, I still have several stories to tell about the preparations and the D day ! I hope I’ll still have time with my new job (I’M ACTUALLY EXCITED) because as usual, on top of the wedding articles, I also have loads of travel and zero waste articles to write… So let’s go to work!

Ma belle-soeur m’aidant à aller jusqu’à la salle du dîner ! 
My sister-in-law helping me going to the dining room!

Je pense que vous me croyez quand je vous dis que je ne pouvais pas courir un marathon avec cette robe (OK même sans cette robe…).

I think you can believe me when I tell you I couldn’t run a marathon in this dress (alright even without the dress…).

Après le cocktail, on est passé.es au dîner. Pendant que les invité.es s’installaient, on a fait quelques photos avec mon mari, car la séance photo avait été prise quand j’étais en sari. J’avoue que je ne me suis rendue compte qu’après que je n’avais quasiment pas de belles photos posées avec mon mari quand j’étais en robe… Je voulais tellement profiter des invité.es et de l’ambiance que je n’ai pas voulu m’éclipser pour trop longtemps ! Mais du coup, je me dis que ce n’est que partie remise : la robe est toujours là, alors ce sera l’occasion de refaire une séance photo à un autre moment ! 🙂

After the cocktail reception, we went inside to have dinner. While our guests were finding their seats, we had a few photos taken with my husband, since the photoshoot took place when I was wearing my sari. I have to admit that I realized only afterwards that I had almost no beautiful professional photos with my husband when I was in my dress… I so wanted to make the most of our guests and of the atmosphere that I didn’t want to go away for too long ! But now I’m thinking it’s only a matter of time : now I have the dress, so it’ll be the occasion to rehave a photoshoot at a later time! 🙂

Sans vous faire patienter plus longtemps, voici le menu que notre traiteur nous avait concocté !

Without having you wait any longer, here’s the menu that our caterer had created for us!

ENTRÉES – STARTERS

Terrine de saumon à la bisque de homard
Salmon terrine with lobster bisque

Fouace rabelaisienne et rillettes de Tours
Fouace and rillettes from Tours

Capuccino d’asperges
Asparagus capuccino

PLAT PRINCIPAL – MAIN COURSE

Cuisse de canette confite au tamarin
Leg of duckling confit with tamarind

Brochette de grenailles au lard
Brochette of new potatoes and lard

Poêlée de légumes d’été
Stir-fried summer vegetables

PLATEAU DE NOS FROMAGES PRÉFÉRÉS – A BOARD OF OUR FAVORITE CHEESES

Comté
Sainte-Maure
Cheddar
Camembert

Il y avait également un menu végétarien / There was also a vegetarian menu:

ENTRÉE – STARTER

Flan d’aubergines
Aubergine flan

Fouace et mousse de chèvre aux herbes
Fouace and goat cheese mousse with herbs

Capuccino d’asperges
Asparagus capuccino

PLAT PRINCIPAL – MAIN COURSE

Risotto

Poêlée de légumes d’été
Stir-fried summer vegetables

Et les vins, uniquement de la région / and the wines, only from the region:

Touraine Sauvignon Les Tonnes Barils 2015
Saint Nicolas de Bourgueil Michel Laurent 2014
Vouvray Brut Bernard Fouquet

Ca s’active en cuisine ! Getting ready in the kitchen!

Par rapport au plan de table, je me suis vraiment cassée la tête et si c’était à refaire, je le ferais autrement. Je ne voulais pas que les gens décident eux-mêmes à quelle table aller, car je pensais que ce serait trop le bordel, donc j’avais commencé par choisir qui serait à quelle table, en fonction des groupes qui se connaissaient. Mais mon erreur fut de vouloir ensuite placer les gens spécifiquement : je me suis dit que j’allais tenter d’alterner les hommes et les femmes ainsi que de mixer les groupes à chaque table, sans non plus mettre uniquement des inconnu.es ensemble. Au final, si je devais le refaire, soit je n’indiquerais pas de place précise (mais j’avoue que j’aimais trop nos marque-places), soit je n’essaierais pas de mélanger les groupes.

Regarding the table plan, I really gave it a lot of thought and if I had to do it again, I’d do it another way. I didn’t want to let people choose their tables by themselves because I thought it would be a crazy mess, so I had started to decide who would be sitting where, according to groups who already knew each other. But my mistake was then to want to sit people in a special way: I told myself I’d try to mix men and women as well as mixing groups at each table, without putting only strangers together. In the end,  if I had to do it again, I wouldn’t indicate a specific seat (but I have to admit I loved our seat cards), or I wouldn’t try to mix the groups.

Enfin, en ce qui nous concerne : je n’arrivais pas à choisir à quelle table aller. La tradition veut qu’on soit avec les parents, mais j’avais aussi envie d’être avec mes frères et sœurs et mes amies (et je pense que beaucoup de marié.es choisissent cette dernière option plutôt). Je ne voulais vexer personne non plus… Alors j’ai eu une idée : comme il y avait 4 tables où je voulais m’asseoir, je me suis dit, hey, on n’a qu’à passer chaque partie du repas à une table différente. Le projet était donc de faire : entrée avec les parents, plat avec les frères et sœurs, fromage avec les témoins et demoiselles d’honneur, dessert avec une bande d’ami.es proches. Mais finalement, ça n’a fonctionné qu’à moitié et j’étais assez déçue… L’entrée s’est passée comme prévu avec nos parents, puis le plat avec nos frères et sœurs. Mais après ça, c’était plus chaotique.  Après l’entrée et le plat qui étaient servis à l’assiette, le fromage et le dessert étaient sur un buffet, donc tout le monde n’en a pas pris, et les invité.es allaient et venaient entre l’extérieur et la salle. Du coup, on n’était pas vraiment tou.tes assis.es pour le fromage et le dessert. Finalement, pour le dessert, j’ai demandé à mes demoiselles d’honneur et mes témoins de venir à la quatrième table où je voulais m’asseoir, avec d’autres ami.es proches, et on a mangé le dessert ensemble quand même – petite satisfaction !

Finally, as far as we were concerned: I couldn’t choose which table to sit at. According to tradition you have to sit with your parents, but I also wanted to be with my siblings and my friends (and I think a lot of brides and grooms choose this option). I also didn’t want to offend anyone… So I had an idea: since there were 4 tables where I wanted to be sitting, I thought, hey, we just have to spend each part of the dinner at a different table. The plan was thus to have: the started with the parents, the main course with the siblings, the cheese with the witnesses and bridesmaids, and the dessert with a group of close friends. But in the end, it didn’t really work out and I was quite disappointed… The starter went as planned with our parents, then the main course with our siblings. But after that it was more chaotic. After the starter and the main course, the cheese and dessert were on a buffet, so not everyone took some and guests were coming and going between the outside and the room. So we were not all sitting when cheese and dessert were served. Finally, for the dessert, I asked my bridesmaids and my witnesses to come to the fourth table where I wanted to sit, with other close friends, and we had our dessert together anyway – some satisfaction at least!

La dernière table où je voulais aller ! / The last table where I wanted to go!

La mariée en train de regarder ce qu’il se passe à l’intérieur
The bride looking at what’s going on inside

Le dîner fut l’occasion pour mes proches de faire pas mal de leurs surprises, que vous connaissez déjà car j’ai tout raconté ici. C’est aussi à ce moment que les marié.es sont censé.es faire le tour de toutes les tables pour papoter avec tout le monde : pas une mince affaire !! Ai-je déjà parlé du fait qu’à son mariage, on a l’impression de parler à tout le monde et personne à la fois ?! On essaie VRAIMENT d’aller voir chacun.e des invité.es mais c’est mission impossible de tenir une vraie discussion longuement quand on en a plus de cent ! Mais si jamais des invité.es se sentant lésé.es passaient par là, je vous jure qu’on a apprécié chaque présence et qu’on est très reconnaissant.es que vous soyez venu.es ! Pour de vraiii !

The dinner was the occasion for my relatives to have a lot of their surprises, which you already know about since I told you everything here. It’s also the moment when the bride and groom are supposed to tour all the tables to chat with everyone: not easy peasy!! Have I already talked about the fact that at one’s wedding, you feel like you’re talking to everyone and no one at the same time? We TRULY try to come and see each guest but it’s impossible to hold a proper long discussion when you have more than 100 of them! But if ever some guests who feel upset because I haven’t talked to them enough, I promise we appreciated every presence and we are so grateful that you came! For REAL!

Bref, le dîner est à l’image du reste de la journée, pas reposant du tout, mais génial, évidemment ! Je n’ai malheureusement pas réussi à beaucoup manger. Après l’entrée, je me sentais déjà mal : la chaleur, le stress, la pression qui retombe, et un tas d’émotions qui n’ont pas fait bon mélange avec mon estomac d’habitude plutôt extensible ! J’ai donc à peine profité du plat principal, n’ai même pas mangé de fromage (c’est là qu’on sait que c’est grave) et ai juste mangé la bouchée du gâteau que Ciaran avait coupée pour moi, par tradition.

Mais oui tiens, le gâteau ! Je ne suis pas fan de choux donc j’avais demandé à Ciaran s’il était d’accord pour un wedding cake : oui, évidemment ! Ma sœur en fait beaucoup et elle était donc en charge. On avait trouvé plusieurs modèles. Au début on était plutôt partis sur un qui avait une décoration florale et qui était dans les tons roses. Finalement, l’idée s’est affinée au fil des mois et des recherches, et on a opté pour un gâteau blanc et noir, chaque étage enroulé de rubans, et avec des petits avions sur le dessus.

Quant aux saveurs, il y en avait deux: une génoise au cacao et crème au chocolat noir, et une génoise à la vanille et mousseline à la framboise.

Tout le monde nous a complimenté sur le gâteau, qui a été vraiment apprécié ! Toutefois, ma sœur n’avait pas été satisfaite de son apparence, donc par respect pour son opinion, vous ne verrez pas de photo. Toujours est-il qu’il n’en est pas resté une miette !

Au moment du gâteau, Ciaran a dit quelques mots et j’ai également prononcé un petit discours improvisé (je comptais y couper mais nan :D). D’après la tête de mes parents sur la photo ci-dessous, j’ai réussi à garder mon humour légendaire même sans être préparée 😛

Anyway, the dinner was just like the rest of the day: not calm at all but amazing, obviously! Unfortunately I wasn’t able to eat much. After the starter I already felt bad: the heat, the stress, the pressure waning, and a lot of emotions that didn’t not mix very well with my stomach, usually rather extensible! I thus hardly enjoyed the main course, didn’t even eat cheese (that’s when you know the situation is bad) and juste ate the bite of cake that Ciaran had cut for me, according to the tradition.

Hey yeah, the cake! I’m not a big fan of choux buns so I had asked Ciaran if he was OK with a wedding cake: yes, of course! My sister makes a lot of them so she was in charge. We had found several models. At first we had decided on a cake with a floral decoration and with pink shades. In the end, the idea got more precise with time and more research, and we chose a white and black cake, each layer wrapped with a ribbon, and with small planes on top. 

As for the flavors, there were two of them: a cocoa génoise with dark chocolate cream, and a vanilla génoise with raspberry mousseline.

Everyone complimented us on the cake, that was very much liked! However, my sister wasn’t satisfied with its visual, so to respect her opinion you won’t see pictures of it. The fact remains that not a crumb was left!

When the cake was served, Ciaran said a few words and I also uttered a short improvised speech (I thought I’d escape it but I didn’t :D). According to my parents’ faces on the photo below, I managed to keep my legendary sense of humor even without being prepared 😛

Petite anecdote pour la figurine du gâteau… Je cherchais un « wedding cake topper », c’est-à-dire quelque chose à mettre sur le haut du gâteau. Il peut s’agir d’une figurine d’un couple ou d’autre chose, comme un symbole, des lettres, ou un peu n’importe quoi car il existe plein de choses de nos jours. Mais également à tous les prix, et il était hors de question qu’on mette de l’argent dans un truc qui allait juste rester 5 min sur le haut du gâteau. Le souci : trouver une figurine d’un couple mixte, avec une femme marron et un homme blanc. Car même en 2017 ce n’était pas si facile que ça ! J’étais contente de voir quelques couples mixtes mais pas avec ma couleur de peau, ou alors avec l’homme métisse et pas la femme. J’ai fini par trouver tant bien que mal une figurine pas ridicule (on en parle des figurines ultra beauf voire sexistes ??? WTF les gens) avec une mariée qui me ressemblait plus ou moins, à un prix riquiqui, au magasin Fêtes ci, fêtes ça.

Little anecdote about the cake topper… I was looking for a wedding cake topper, that is to say something to put on top of the cake. It can be a figurine of a couple or of something else, like a symbol, letters, or whatever else – nowadays you can find pretty much everything. But you can also find pretty much every price, and spending a lot of money on something that was just going to stay 5 minutes on top of the cake was out of the question. The problem was finding a figurine of a mixed couple, with a brown woman and a white man. Because even in 2017 it’s not so easy! I was happy to see a few mixed couples, but they didn’t have my skin color, or the man was brown and not the woman. I ended up finding a figurine that wasn’t completely ridiculous (should we talk about the tacky figurines, sometimes even sexist??? WTF people) with a bride who looked more or less like me, for a very cheap price, at the shop Fêtes ci, fêtes ça.

C’est entre le fromage et le gâteau qu’a eu lieu la première danse… je vous en reparle en octobre !!

Between the cheese and the cake we had our first dance… I’ll tell you about it in October!!

Publicités