Vers le zéro déchet / Towards zero waste

Cela fait maintenant un peu plus d’un an que j’ai découvert le concept du « presque zéro déchet ». J’ai le plaisir de voir de plus en plus d’initiatives dans ce sens et je tente tant bien que mal de mettre ma pierre (ou mon caillou, voire gravier…) à l’édifice. Pour partager mes pensées et mes petites victoires, j’ai voulu commencer une nouvelle rubrique à ce sujet. Mais en quoi ça consiste tout ça ?

It’s been now a little bit more than a year that I have found about the « almost zero waste » concept. I am pleased to see more and more initiatives going that way and I’m somehow trying to contribute (ever so slightly…). To share my thoughts and my small victories, I wanted to start a new rubric on that topic. What does this all consist in?

Vous vivez dans le même monde que moi, vous avez donc forcément remarqué qu’on pollue, jette, gaspille au quotidien. Or, « le meilleur déchet, c’est celui qu’on ne produit pas » ! En essayant de réduire nos déchets, on contribue grandement à la protection de notre jolie planète.

C’est bien sympa tout ça, mais… ce n’est pas si facile que ça de changer ses habitudes. Prendre conscience des déchets que l’on produit, c’est un premier pas. Les réduire, c’est encore autre chose.

Depuis que j’ai commencé à m’intéresser à cette démarche, je me rends de plus en plus compte que les emballages sont omniprésents. Ce n’est pas facile d’y échapper ! Ca demande une réelle remise en question et un bouleversement de notre routine.

Plus je me renseigne à ce sujet, plus je suis convaincue de la nécessité de m’y mettre sérieusement. J’ai donc commencé depuis un petit moment à tenter de trouver des solutions pour repenser notre quotidien et trouver des alternatives qui ne produisent pas de déchets.

Malheureusement, ces derniers temps, je me retrouve très frustrée. J’ai l’impression de ne pas avancer, que nos poubelles sont énormes, que le plastique est partout… Bref, je trouve que je stagne et je n’arrive pas à atteindre mes objectifs.

Dans ce genre de cas, la meilleure des thérapies pour moi c’est… d’en parler ! Je me suis dit, tiens, si je créais une rubrique à ce sujet ? Ca me permettrait d’échanger, de partager des idées, et de voir où j’en suis.

Donc voilà ! C’est un peu une façon aussi de rendre les choses réelles. Cette dernière année, je me suis beaucoup renseignée, j’ai entamé quelques transformations, et écrire m’aide toujours à atteindre mes objectifs. Et maintenant que j’ai commencé une nouvelle section, je vais avoir envie de m’y tenir et de ne pas vous lâcher (genre, vous en avez quelque chose à faire… hahaha…) 😉

Je ne sais pas à quelle fréquence je pourrai la tenir à jour, car en ce moment j’ai déjà un TAS (vraiment un tas) d’articles en retard sur différents voyages, et j’aimerais bien commencer par ça. Mais je me connais, je ne suis jamais inspirée par le sujet sur lequel je voudrais écrire et je finis presque toujours par parler d’autre chose que ce qui était prévu… Alors on verra !

Alors je sais, j’ai au départ créé ce blog pour parler de voyages. J’y ai aussi rajouté un peu d’étalages d’états d’âmes. Puis j’ai vu que vous aimiez quand je blablatais mariage. Et maintenant, le zéro déchet s’y met ! Mais où va le monde ?!

Dans la bonne direction j’espère… et j’espère aussi que vous m’accompagnerez 🙂

***

You’re living in the same world as me, so you must have noticed that we pollute, throw away, waste every day. However, « the best waste is the one we don’t produce »! By trying to reduce our waste, we contribute greatly to the protection of our lovely planet.

It’s all very nice but… it’s not that easy to change your habits. To become aware of all the waste we produce is a first step. To reduce them is another matter.

Since I have started to get interested in this approach, I  have more and more realized that packaging is everywhere. It is not easy to escape them! It requires a real questioning and a major change in our routine.

The more I get informed on this topic, the more I am convinced that I do need to actually start doing something. I have thus began for a little while to try to find solutions to rethink our daily life and to find alternatives that don’t produce waste.

Unfortunately, recently, I’ve felt very frustrated. I feel like I’m not moving on, that our bins are huge, that plastic is everywhere… In short, I feel I’m not going anywhere and I can’t reach my goals.

In that kind of situation, the best therapy for me is… to speak about it! I told myself, hey, what if I created a rubric on that topic? It would allow me to exchange, to share ideas, and to see where I am at. 

So here we go! It’s also a kind of way to make things more real. Over the last year, I’ve got informed a lot, I’ve started a few transformations, and writing always helps me reach my goals. And now that I’ve started a new section, I’ll feel like keeping it updated and I won’t want to let you down (as if you really cared… hahahah) 😉 

I don’t know how often I’ll be able to update this section, because I already have A LOT (like really A LOT) of articles to write about different travels and I’m super late, and I’d like to finish with those before starting anything else. But I also know myself, and I am never inspired by the topic I want to write about, and I almost always end up writing about something else… So we’ll see 🙂

So yeah, I know. At first I created this blog to talk about my travels. I also added a little display of thoughts and feelings. Then I noticed you’d like it when I was babbling about my wedding. And now, the zero waste is on! But where’s the world going?!

In the right direction I hope… And I also hope you’ll join me 🙂

28 commentaires sur “Vers le zéro déchet / Towards zero waste

  1. Je suis trop contente que tu parles de ce sujet ! Je ne m’attendais pas du tout à trouver ça sur ton blog et c’est génial, car c’est aussi quelque chose que j’essaye de faire dans ma vie et comme toi, je me sens souvent perdue et rarement satisfaite de ma façon de consommer ^^ Et je pense que c’est difficile de ne parler que d’une thématique sur un blog, car au final, on y verse tellement de soi, qu’on ne peut pas juste se limiter à un aspect de notre vie ^^ Bref, j’ai hâte de pouvoir lire tes réflexions à ce sujet !

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci beaucoup Marie, ça me fait très plaisir de lire ça ! J’ai hésité à en parler mais voir d’autres blogs à ce sujet m’a inspirée, et je me suis dit qu’après tout, c’était un sujet qui me tenait à coeur alors que ça ne pouvait pas être si mauvais d’en parler. J’ai mis longtemps à me décider car j’avais l’impression de ne pas faire assez de progrès pour avoir la légitimité de donner mes idées et mes avis… Mais bon au final je me lance 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Justement, je trouve que c’est motivant de lire l’avis de quelqu’un qui est encore en progression, ça paraît plus facile du coup de s’y mettre aussi parce qu’on se dit que si tu as pu faire ces petits efforts, alors on peut nous aussi 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. Ma foi, c’est ton blog, alors mets-y ce qui te chante ! 😉 Sympa cette nouvelle rubrique ! Comme tu le dis, alors que j’essaie de limiter mes déchets aussi, les poubelles se remplissent trop vite à mon goût… J’essaie de moins prendre de sacs pour les fruits et légumes dans les magasins (bon, en même temps je m’en sers aussi comme sac poubelle après…), et je ne jette quasiment plus jamais de nourriture. C’est un début, mais toute idée serait bonne à prendre car j’ai encore une bonne marge de progression ha ha !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 😀 Il faut un début à tout, je trouve que la prise de conscience est déjà importante. Après, chacun(e) fait à son niveau et selon ses envies. J’ai un tas de choses à dire là-dessus, j’espère que ça t’intéressera 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Ah ! Je suis ravie de lire ça 🙂
    J’ai aussi ce genre de rubrique sur mon blog, mais pour le moment je n’ai pas encore pris le temps de la remplir pour le même genre de raison que toi ^^
    Le passage au zéro déchet est vraiment un lent processus, on a toujours été habitué·e·s à surconsommer et ce n’est pas si facile de s’en défaire. Il faut y aller petit à petit… C’est comme ça que j’ai fait en tout cas et je n’ai quasiment plus de déchets (sauf depuis que j’ai déménagé en appart où je me retrouve avec mes déchets alimentaires, mais un lombricomposteur est en projet).
    La première étape c’est de t’équiper de sac à vrac. Même pas la peine d’en acheter, moi j’en ai fabriqué à partir de vieux tee shirts et pantalons, un peu de colle sur les rebords et hop, un sac 😀 Des Tote bags aussi qui ne me servaient pas vraiment se sont transformés en sacs à légumes. Et un ancien jean troué à l’entrejambe est devenu deux sacs à pain (me permettant ainsi de supprimer l’inutile sachet ou papier qu’on te donne en boulangerie).
    Si tu achètes tes aliments en vrac (l’étape d’après normalement), tu peux aussi amener tes bocaux, certains magasins acceptent de les peser à l’entrée pour faire la tare et tu peux les remplir directement. Je fais ça pour ce qui est graines en général (sauf si elles viennent de trop loin, auquel cas je privilégie le local et l’emballage, cruel dilemne).
    Privilégier les marchés de producteurs et fuir les grandes surfaces.
    Et si vraiment les grandes surfaces ne sont pas évitables, privilégier les emballages carton (pour les pâtes par exemple) ou verre qui sont plus facilement recyclables (ne plus acheter de bouteilles en plastique qui sont une vraie catastrophe écologique).

    Enfin bref je vais m’arrêter là parce que sinon je vais te pondre un article^^

    Juste du coup, comme tu es en Allemagne, est-ce que tu remarques des différences à ce niveau par rapport aux autres pays où tu as vécu ? Genre, est-ce que les gens/magasins font plus attention, ou pas du tout ?

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 😀 Je pense que je répondrai à tout ça dans un article mais pour répondre déjà ta dernière question, à Magdebourg il n’y a pas vraiment de différence. Il y a un magasin en vrac mais beaucoup trop cher pour mes 500€ / mois -_- donc en effet, acheter en vrac c’est la solution pour vraiment réduire ses déchets mais je veux justement parler de comment faire quand on n’a pas cette option…

      J'aime

  4. Si je n’ai qu’un conseil, fais à ton rythme !! Et regarde tout ce que tu as déjà entrepris. Bien sûr que les emballages sont omniprésents et dieu sait que c’est compliqué de mettre des initiatives en place quand on ne vit pas seul(e). Mon chéri n’en est pas du tout au même point que moi dans la démarche, il utilise encore cotons jetables, cotons tiges, n’arrive pas à se passer de gâteaux suremballés (et OUI, des fois – *aheum* mensonge – « souvent », ça m’énerve de le constater xD ), mais j’estime que chacun fait son petit bout de chemin et doit faire ses propres efforts ! En mettant en place une dynamique, tu vas faire plein de changements sans même t’en rendre compte. Pour tout article industriel que tu achètes, réfléchis à une solution pour « faire toi même », et même si tu achètes malgré tout, ça t’aura fait progresser car tu y penseras 😉 Belle semaine à toi !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Manon pour tes encouragements ! Tu as tout à fait raison, et j’essaie de me dire ça. J’en parlerai dans un autre article je pense, je ne sais pas quand mais ça va venir (j’ai trop de choses à raconter sur tellement de sujets, et on a toujours pas inventé les journées à rallonge, je ne sais pas ce qu’on attend !). C’est pareil pour mon mari, j’essaie doucement de le convaincre d’acheter moins de choses emballées, j’ai réussi avec les biscuits (youpiiiii !) car je les fais moi-même, mais par exemple l’autre jour il a acheté du chocolat chaud et c’est plein de doses emballées… Le cauchemar… ^^ Mais bon je me dis aussi que si ça devient une contrainte, ce n’est pas bien non plus !

      J'aime

    1. Merci pour ton commentaire encourageant ! C’est vrai que c’est grâce à des articles par-ci par-là que j’ai trouvé beaucoup de conseils, c’est pour ça que je me suis dit que je pouvais tenter de faire pareil sur mon blog 🙂 Il faut juste que je trouve le temps d’écrire pour cette nouvelle rubrique, j’ai plein de brouillons 😉

      Aimé par 1 personne

  5. je ravive le sujet … puisqu’à l’époque j’étais bien occupée et je ne découvre ton article que maintenant ! j’apporte en passant un info.

    je suis un peu nulle en la matière MAIS je fais super attention au recyclage et à la réutilisation des déchets ; un premier pas ^^ bref j’suis pas venue pour parler de moi mais DE LA CORÉE ! (surprise, ou pas)

    pour éviter les déchets de nourriture plus spécifiquement, en plus d’un recyclage d’un niveau supérieur à la France, en Corée on ne jette pas la nourriture dans la poubelle de cuisine ! à une époque (j’ai pas les chiffres en tête) le gouvernement a décidé qu’il y aurait un poubelle spéciale pour les aliments pour faire prendre conscience à la population de ce qui était gâché. je reviendrai peut etre la dessus si j’ai assez de matière pour en parler sur mon blog ^^ mais voilà l’info

    Aimé par 1 personne

    1. Haha oui il y a d’autres endroits où les composts sont dans toutes les cuisines, en Irlande c’est comme ça aussi 🙂 Chez nous on avait une poubelle papier, une poubelle générale, une poubelle verre et une poubelle déchets alimentaires.
      En Allemagne c’est : déchets généraux, papiers / cartons, plastiques, verre MAIS quand on va jeter le verre il y a une poubelle pour le verre blanc, pour le verre marron, pour le verre vert et… j’ai l’impression qu’il y a une 4ème couleur mais je m’en rappelle plus !

      J'aime

  6. C’est en devenant végane que l’on a commencé à s’intéresser au 0 déchet ( vrac, Fait maison, compost ect). Un très vaste chantier mais franchement passionnant, j’adore mettre en place de nouvelles habitudes, et c’est génial d’en parler pour donner des idées aux plus hésitants !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s