Maple Moon (3) : le vieux Montréal

Notre troisième journée à Montréal a très mal commencé et très bien fini. Je vous raconte ça !

Our third day in Montreal started in a very bad way and ended up very well. Let me tell you about it!

La 3ème journée était aussi la dernière avant de partir pour Québec. On devait revenir à Montréal à la fin du séjour, le dimanche et le lundi. On avait prévu de faire le vieux Montréal le dernier jour, car ce n’était pas loin de notre hôtel (rappelez-vous, au début nous logions en Airbnb avec une superbe vue). On avait donc décidé d’explorer ailleurs pour cette journée. Ciaran aime bien visiter les universités dans chaque ville alors on s’est dit qu’on allait commencer par aller à l’Université de Montréal qu’on voyait au loin depuis notre fenêtre.

On est passés par le Cimetière Notre-Dame-des-Neiges, en pensant qu’on pouvait le traverser pour atteindre l’université.

Our third day there was also the last one before leaving for Québec. We were coming back to Montréal at the end of our stay, on Sunday and Monday. At first we had planned to see the Old Montréal on the last day, since it wasn’t far from our hotel (remember that at the beginning we were staying in an Airbnb with a gorgeous view). We thus decided to explore somewhere else for that day. Ciaran likes visiting universities in every city, so we thought we would start with the Université de Montréal that we could see from our window.

We walked through Notre-Dame-des-Neiges cemetery, thinking we could cross it to get to the university.

Que nenni ! Premier truc relou : on a dû faire un gros détour et les bâtiments de la fac n’étaient pas intéressants…

On a jeté notre dévolu sur le marché Atwater et le canal de Lachine, où on peut faire du pédalo.

Absolutely not! First annoying thing: we had to do a big detour and the university buildings were not interesting…

So we set our feet on the Atwater market and the Lachine canal, where you can rent a pedalo.

Mais en arrivant là-bas, Ciaran n’avait plus envie de faire du pédalo. Bon, ok. On décide de juste nous promener le long du canal et de nous rendre ailleurs par la suite.

But when we got there, Ciaran didn’t feel like spending time on a pedalo. Alright then. We decided to just walk along the canal and go somewhere else afterwards.

C’est là que le deuxième truc relou arrive : on avait acheté une carte de transports en commun avec 10 trajets. On nous avait dit qu’on pouvait l’utiliser dans tous les transports et pendant une heure à chaque fois. Comme on n’était pas restés longtemps au canal, on en profite pour rentabiliser la carte et l’utiliser avant que l’heure passe. Sauf que… ça nous a bien débité un trajet ! Bizarre, j’ai dû mal calculer… Bon, on verra plus tard.

On décide d’aller sur les Îles Notre-Dame et Sainte-Hélène. Ca nous paraissait joli et on pouvait se balader tranquillement. Au lieu d’aller directement sur la première île, on se dit que ça peut être sympa de plutôt s’arrêter au pied du pont qui y va, et de traverser le pont à pied. Ce fameux pont est le pont Jacques Cartier, un gigantesque pont de 3 kilomètres.

And then the second annoying thing happened: we had bought a pass including 10 journeys, that we were supposed to be able to use in any kind of public transportation within an hour. Since we didn’t stay long at the canal, we wanted to make the most of our pass and use it before the hour was over. Except… it took one journey off! Weird, maybe I miscounted… Well, we’ll see later.

We decided to go on Notre-Dame qnd Sainte-Hélène islands. They looked pretty and we could walk peacefully. Instead of going directly to the first island, we thought it could be nice to stop at the bridge that gets there, and walk there. This bridge is the Jacques Cartier bridge, a huge 3-kilometer bridge.

Et là, troisième truc relou : on est en bas du pont, à un endroit très laid avec énormément de circulation, on se demande même si les piétons sont censés y être, et… impossible de trouver l’entrée du pont. Mais COMMENT on monte là-dessus ? On tourne et on vire sans succès et après m’être énervée contre toute la ville de Montréal, on retourne penauds au métro, en prenant la décision de simplement aller directement sur l’île. (note : plus tard, nous avons emprunté ce pont en bus et en fait, ça n’a pas l’air sympa DU TOUT d’y marcher donc c’était un mal pour un bien cette histoire !)

Quatrième truc relou : nos cartes sont à nouveau débitées d’un trajet supplémentaire alors que clairement, ça ne fait pas une heure qu’on a pris le métro ! Je suis révoltée à ce moment-là, car j’avais hésité entre un pass 3 jours illimités et une carte de 10 trajets, et avais décidé de prendre les 10 trajets pour pouvoir les utiliser à notre retour à Montréal.

Bon peu importe ! On va passer un bon moment sur les îles. Ou pas. Cinquième truc relou : les accès sont très étranges et on doit marcher un temps infini sur une route goudronnée sous un soleil de plomb (canicule en septembre et pas de vêtements adaptés, remember?). Donc on abandonne rapidement, soûlés. 

And… third annoying thing: we were down the bridge, at a very ugly place with a lot of traffic, we even wondered if pedestrians were supposed to be there, and… we couldn’t find the entrance to the bridge. But HOW ON EARTH do we access it? We tried to find a way to get there, in vain, and after getting angry at the whole city, we came back to the metro, making the decision to simply go directly to the island (note: later on, we took this bridge on the bus and actually, it doesn’t look nice AT ALL to walk there, so it was for the best in the end!)

Fourth annoying thing: another journey is taken off our passes even though clearly, we didn’t spend an hour at the bridge! I am outraged at that point, because I had hesitated between taking a 3-day pass with unlimited journeys, or a 10-journey pass, and I had chosen the 10-journey one to be able to use it when we came back.

Anyway! We were going to spend a lovely time on the islands. Or not. Fifth annoying thing: the accesses are very weird and we had to walk for ever on a tarmac road under a blazing sun (remember we were there during a heat wave and I had no light clothes?). So we quickly gave up, pissed off.

A ce moment je déteste toute la ville – car je n’exagère jamais et ne suis jamais dramatique. J’ai l’impression d’avoir perdu une précieuse matinée de lune de miel, je meurs de chaud, je trouve que rien n’est pratique ni fait pour les touristes, j’ai hâte de partir à Québec et quitter cette ville de malheur… Bref. L’horreur.

Il est à peine 14h et on se dit que finalement, on va aller au Vieux Montréal. C’est clairement ce qui a sauvé la journée !

On reprend le métro pour la énième fois (avec un nouveau trajet en moins… grrr), direction la Place d’Armes. Et là je retrouve le sourire !

At that point I hated the whole city – for I never exaggerate and I am never dramatic. I feel I have lost a precious honeymoon morning, I am melting, I find that nothing is practical or tourist friendly, I can’t wait to go to Québec and leave this horrendous city… Anyway. 

It was not even 2PM and we thought that eventually it was better to go to the Old city. It’s clearly what saved my day! 

We took the metro again (with one less journey on the pass……), to the Place d’Armes. And there I found my smile again!

On voit des calèches et on se dit, tiens, on est en lune de miel, c’est romantique une calèche et puis on ne se permet absolument jamais aucune folie… Yolo, on fait un tour en calèche du Vieux Montréal, pendant une quarantaine de minutes, avec une dame très sympathique 🙂

We saw carriages and we told ourselves, hey, we’re on our honeymoon, this is quite romantic and we absolutely never allow ourselves any kind of extravagance… YOLO, we took a tour of the old city in a horse-drawn carriage, for about forty minutes, with a very nice lady 🙂

Avant d’aller dîner, on passe par le vieux port.

Before going for dinner, we walked through the old port.

Je voulais aller en haut de la tour de l’horloge, qui selon le guide devait être ouverte, mais elle était fermée sans explication ni horaire de rouverture. Je me suis donc contentée de l’admirer d’en bas.

I wanted to climb on top of the Clock tower, that according to the guide book was supposed to be open, but it was closed without explanation or a time for a reopening. I just admired it from the bottom.

Le marché Bonsecours

La plage de la tour de l’horloge est une plage privée, qui n’était pas ouverte quand on y est allés.

The clock tower beach is a private beach, that was not open when we were there.

On a terminé la journée sur la place Jacques Cartier.

Our day ended at the place Jacques Cartier.

L’hôtel de ville, inspiré par l’hôtel de ville à Tours (où nous nous sommes mariés, donc hyper symbolique tout ça tout ça)

The city hall, inspired by Tours city hall (where we got married, so it’s very symbolical of course)

J’ai beaucoup aimé cette partie du vieux Montréal.

I really liked this part of the old city.

Le premier soir, on avait essayé la fameuse poutine et on avait pas été convaincus. Mais on ne se laisse jamais abattre alors on lui avait donné une nouvelle chance. Cette fois, j’ai même tenté le diable : la poutine avec de la « smoked meat », deux spécialités en une !

The first evening, we had tried the famous poutine and we were not convinced. But we always keep our spirits up so we gave it another chance. That time, I even tempted fate: a smoked meat poutine, two specialities in one!

Verdict ? Ben… Je ne veux pas me faire d’ennemis mais je ne comprends pas du tout l’engouement général pour ce plat d’une simplicité extrême et sans vraies saveurs… C’est sympa mais on dirait un plat qu’on se prend en rentrant d’une longue soirée très arrosée !

Comme j’ai l’estomac extensible et toujours de la place pour un dessert, on a ensuite pris une glace un peu spéciale : elle est trempée dans une sauce au choix, puis on saupoudre de garniture croquante. Parfait pour le cholestérol !

Verdict? Well… I don’t want to make enemies but I don’t understand at all the general infatuation for this extremely simple dish without any real flavors…. It’s nice but it tastes like a meal that you quickly prepare coming back from a long and boozy party!

As I have an extensible stomach and always space for dessert, we then took a quite special ice cream: it is dipped in a sauce that you choose, and then we sprinkle a topping. Perfect for your cholesterol! 

Pour terminer ces trois articles sur Montréal, je vous laisse sur ce coucher de soleil admiré depuis l’Oratoire Saint Joseph (pas au vieux Montréal du tout mais j’avais juste envie de finir là-dessus !).

To finish up those three articles about Montréal, I’m leaving you on this sunset that we admired from the Saint-Joseph Oratory (not in the old Montréal at all but I just felt like finishing with those pictures!)

Le voyage continuera à la ville de Québec !

The journey will continue in Quebec city!

Publicités