Incredible India

Je ne sais pas comment vous parler de l’Inde. Certains en sont fans, d’autres y sont indifférents, j’imagine qu’une troisième catégorie la déteste plus ou moins. Pour moi, c’est bien plus compliqué.

I don’t know how to talk about India. Some people are big fans, others are indifferent to it, I guess a third category hates it more or less. For me it’s much more complicated.

J’ai une drôle de relation avec ce pays, qui m’est si familier sans le connaître intimement, que j’adore mais qui m’exaspère, que je voudrais visiter plus souvent sans que je puisse m’imaginer y vivre, où j’arrive à m’adapter sans problème et qui pourtant me surprend sans cesse.

Je ne sais pas comment vous raconter ce que j’adore là-bas. La nourriture toujours diversifiée et délicieuse, le jasmin qu’on attache à nos cheveux, les fruits frais et les jus qu’on en fait, les couleurs des saris, salwars et chudidhars, les feuilles de bananier sur lesquelles on mange, les trajets en rickshaws où chaque mètre est une aventure.

Mais également tout ce qui me rend dingue. Les gens qui nous fixent sans gêne, la circulation et le bazar permanent, la nonchalance et la notion de temps tout à fait relative, le manque de respect général.

Et puis tout ce qui est invisible pour les touristes. La société toujours divisée, l’importance des apparences, les us et coutumes qui se transforment en obligations, la pression familiale, et les jugements constants.

Pourtant, je retiens aussi le soutien et la gentillesse de certaines personnes, l’hospitalité et les assiettes jamais vides, l’implication de tout le monde dans mon mariage (même si bon, j’épouse un Blanc).

L’Inde n’aura jamais fini de m’étonner, ni de m’agacer ! Mais je suis fière de mes racines et les revendique pleinement, et au fil de ma prochaine série d’articles, j’essaierai de vous faire partager un bout de ce séjour incroyable : une dizaine de jours avec ma maman, à (re)découvrir sa ville à elle et à préparer mon mariage.

I have a funny relationship with this country, that is so familiar to me even though I don’t know it intimately, that I love but that makes me mad, that I would like to visit more often but where I couldn’t imagine living, where I can adapt with no problem but that constantly surprises me. 

I don’t know how to tell you about what I love there. The food ever so diversified and delicious, the jasmine flowers that we wear in our hair, the fresh fruits and the juice we make with them, the colors of the saris, salwars and chudidhars, the banana tree leaves on which we eat, the rickshaws rides where every meter is an adventure. 

But also everything that drives me crazy. People who rudely stare at you, the traffic and the constant mess, the nonchalance and the concept of time that is absolutely relative, the general lack of respect.

And then, those things that are invisible to the tourists’ eyes. The society still divided, the importance of the appearances, the habits and customs that turn into duties, the familial pressure, the permanent judgements. 

However, I will also remember some people’s support and kindness, the hospitality and the plates never left empty, everyone’s involvement in my wedding (even if I marry a White man, oh well). 

India will always surprise and annoy me! But I am proud of my roots and I fully claim them. My goal with my next series of articles will be to share with you a little piece of those incredible ten days, spent with my Mum, (re)discovering her city and preparing my wedding.

 

9 commentaires sur “Incredible India

  1. C’est avec plaisir que j’en découvrirai un peu plus sur ce pays que je connais finalement peu.
    Les regards sans gêne sont-ils parce que tu as malgré tout des apparences/habitudes européennes, ou cela fait partie de la culture comme il est malpoli pour un japonais de fixer qui que ce soit plus d’une seconde ?

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense que c’est parce qu’on a la peau plus claire qu’eux, déjà, car dans le Sud les gens sont très foncés. Même si ma mère est 100% Indienne, elle a le teint « clair » (ma grand-mère aussi) et là-bas c’est également un critère de beauté… moins on est foncé(e), plus on est beau / belle ! Moi j’ai la même couleur qu’elle mais je suis quand même métisse, donc mes traits sont sûrement différents malgré tout.
      Ensuite, en effet, même si quand on va là-bas on en profite pour mettre des vêtements indiens, je pense qu’on a quand même une attitude française dont on n’a pas forcément conscience – une démarche, une façon de regarder autour de nous… Et enfin, deux femmes qui se promènent comme ça, ça attire aussi l’attention.
      Mon oncle m’avait dit que la dernière fois qu’il y était allé, au départ il se baladait en bermuda / T-shirt et on le regardait comme un OVNI. Par contre, quand il avait troqué ses vêtements pour des vêtements indiens, il était passé inaperçu… mais c’est un homme, il n’a pas les mêmes expériences !

      J'aime

      1. On n’a pas eu de problèmes du tout, à part les regards insistants, mais on les avait aussi quand on était en voyage en famille (on était 3 blancs et 3 marrons, ça intriguait !). Par contre on a vraiment ressenti le statut inférieur de la femme. On est allées faire des courses pour le mariage avec un cousin de ma mère et les bijoutiers s’adressaient toujours au cousin, comme si ma mère et moi n’existions pas. Au moment de payer, le cousin était parti et devenait revenir plus tard : on a dû attendre plus d’une heure car le bijoutier ne voulait pas que ma mère s’en occupe… Donc ça, ça fait mal ! L’Inde a un progrès énorme à faire en termes d’égalité hommes / femmes… C’est un gouffre là entre les deux !

        J'aime

    1. J’espère que tu en auras l’occasion alors ! J’ai souvent entendu dire que le Nord et le Sud étaient complètement différents. Je suis récemment tombée sur un article de voyageurs qui disaient avoir détesté le Nord et adoré le Sud… Donc ça doit être intéressant de vraiment faire le tour ! Mais c’est tellement immense 😮

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s