Stockholm : Södermalm et Östermalm

A Stockholm, on peut pique-niquer sur un bateau électrique, prendre le goûter dans un tram, visiter la ville depuis les toits, rencontrer des gens ayant vécu quatre siècles auparavant, admirer des oeuvres d’art en prenant le métro, construire un Arc de Triomphe en cartons, dormir sur l’eau, se réchauffer près d’une statue, devenir intimes avec des lauréats du prix Nobel, monter dans un tank, se prendre pour un membre du gouvernement…

Une séjour fascinant donc, que je vais tenter de vous décrire au mieux dans mes prochains articles !

Stockholm est composée de 14 îles mais les attractions principales sont assez regroupées. Il est plutôt facile de se déplacer à pied (pour des conseils pratiques, voir la fin de cet article !). Dans cet article, je vous parlerai de deux quartiers : Södermalm et Östermalm.

Ma première impression de la ville fut… grise. On arrive sous les nuages et les deux premiers jours, la pluie ne nous laisse pas beaucoup de répit. La première île que nous visitons est celle où nous logeons, Södermalm, située au sud. Là-bas, le quartier de SoFo est réputé pour être le coin « trendy » aux nombreuses boutiques à la mode.

Un restaurant tout en hauteur (et oui, il faisait soudainement beau pile à ce moment-là)

Pour de jolis points de vue sur les îles de Gamla Stan, Skeppholmen et Djurgarden, je vous conseille de vous promener vers le musée de la photographie et monter sur la terrasse au dessus de Fjällgatan. Même sous une brume épaisse et des nuages menaçants, ça vaut le coup !

Stigbersgatan

Le deuxième quartier que nous visitons est Östermalm. Là-bas, nous visitons le musée de l’armée et le musée d’histoire, tous deux gratuits et très intéressants. Le musée de l’armée retrace l’histoire de la Suède à travers guerres et paix, depuis le Moyen-Âge. La visite guidée en anglais a lieu tous les jours à midi mais ne couvre que la partie sur le Moyen-Âge, ce qui laisse un peu sur notre faim ! Le musée d’histoire suédoise permet de se plonger dans le temps. J’ai particulièrement apprécié la frise chronologique à suivre au sol, qui marque les événements forts de l’histoire, illustrés par des citations. Le petit + de cette partie du musée : les « hidden stories » de la communauté LGBTQ, basées sur le principe qu’il est difficile de s’imaginer un futur lorsque l’on n’est pas représentés dans l’histoire. Elles donnent la parole aux membres de la communauté, qui partagent avec nous analyses et anecdotes.

A Östermalm, nous déjeunons au marché couvert Saluhall. Malheureusement, le superbe bâtiment d’origine est en rénovation et le marché est transféré en face pendant les travaux.

A l’intérieur du marché, mets suédois et petits cafés parfaits pour un fika.

En fin de journée, la pluie s’est un peu arrêtée, pour nous laisser le temps de nous promener dans les rues d’Östermalm.

Hedvig Eleonora Kyrka

Karlaplan

Karlavägen

Humlegarden

Je vous promets un peu plus de soleil dans le prochain article ! 🙂

Conseils pratiques pour les transports en commun :

  • un billet acheté au guichet est beaucoup plus cher qu’un billet acheté en ligne ou à la machine (36 couronnes au lieu de 50 au guichet)
  • un billet pour les zones principales est valable 75 minutes, sur tout le réseau
  • voyager avec une Travelcard (il en existe pour 24h, 72h ou 1 semaine) ou avec une SL Access card peut se révéler très rapidement avantageux.
  • La carte SL Access coûte 20 couronnes et peut être utilisée par plusieurs personnes si vous voyagez en même temps. Un trajet coûte alors seulement 25 couronnes par personne.
    Deux inconvénients : si vous rechargez la carte au guichet, il faut mettre minimum 100 couronnes (pas toujours pratique si vous voulez moins de voyages), et il faut nécessairement passer par le guichet pour rentrer dans le métro (et non pas par les portes automatiques), ce qui peut faire perdre beaucoup de temps selon la queue devant vous ! Mais bon, c’est les vacances ! 😉 
Publicités