Des ruines, des vikings et des fleurs

J’ai écrit la majorité de cet article fin août 2015, à peine rentrée d’Irlande, et je n’avais toujours pas pris le temps de le finir et de le publier… Moins d’un mois après mon prochain voyage là-bas, je me replonge dans notre road-trip de l’an dernier !

Pour mes nouvelles lectrices / nouveaux lecteurs (bien que je ne me fasse pas d’illusion sur la composition de mon lectorat ! ;)) : l’été dernier, mes parents et mon petit frère ont décidé de venir visiter le magnifique pays de mon fiancé : l’Irlande ! Tous les cinq, nous avons arpenté les routes irlandaises pendant près de quatre semaines. Beaucoup, beaucoup de belles découvertes et des souvenirs à foison, que j’avais commencé à vous raconter dans de nombreux articles que je vous laisse aller lire, si le coeur vous en dit, dans ma catégorie « échappées irlandaises« . 

Après la région de Cork, nous avons commencé à remonter (notre destination finale, pour boucler la boucle, était Dublin) vers Kilkenny.

En chemin, nous avons fait une halte à Cashel pour y voir le Rock of Cashel, site historique très impressionnant. Quand je disais que la beauté de Clonmacnoise n’avait pour moi pas été détrônée du séjour, j’oubliais peut-être le Rock of Cashel ! Je crois qu’il est difficile de ne pas devenir fan de ruines romantiques en tout genre après un voyage en Irlande… 🙂

SONY DSC

Le site fut la résidence des rois du Munster. Contrairement à d’autres ruines que nous avons pu visiter, celles-ci regroupent en réalité plusieurs bâtiments: la chapelle du roi Cormac, une cathédrale, un cimetière, une tour ronde. Le tout surplombant la ville.

SONY DSC

Le moindre petit détail est fascinant et raconte une histoire.

SONY DSC

SONY DSC

Et puis petit conseil pour ceux qui passeraient par là en cherchant des informations pour leur visite là-bas: si vous dépensez 15€ en ville, vous avez le droit à un bon pour deux entrées adultes ! Nous sommes ainsi entrés gratuitement sur le site, après avoir déjeuné en ville. Autre petit conseil: le parking est (encore!) une arnaque, ils font payer 4€ quelle que soit la durée de la visite, alors que les places en ville (à deux pas du château) sont à 1€ de l’heure et honnêtement, même en traînant nous y sommes restés moins de deux heures. Voilà pour les bons tuyaux d’Anoushapati! 😉

Notre logement se trouvait à une vingtaine de minutes de Waterford, la plus ancienne cité d’Irlande, fondée par les Vikings en 914. Nous avons eu la chance de pouvoir nous y promener sous un soleil radieux.

SONY DSC

Reginald’s Tower

SONY DSC

Le mariage de Strongbow et Aoife

SONY DSC

SONY DSC

C’est aussi la capitale du cristal ! La boutique est impressionnante et j’avançais la peur au ventre, de crainte de renverser un objet à plusieurs milliers d’euros !

SONY DSC

Il est possible de visiter la cristallerie (entrée payante, évidemment), mais en nous baladant nous sommes tombés sur un beaucoup plus petit atelier où on peut observer (gratuitement!) le travail de verrerie. Je trouve toujours ça très impressionnant et magique.

SONY DSC

A une vingtaine de kilomètres de Waterford, à New Ross, je vous conseille la visite de l’arboretum John F. Kennedy. Son existence fut rendue possible par les efforts des Irlandais Américains qui souhaitaient rendre hommage au président. Une petite exposition lui est d’ailleurs consacré à l’intérieur du parc. C’est cependant la seule trace de Kennedy au milieu des grandes allées, et des magnifiques érables…

Pour visiter l’arboretum, on peut s’y garer directement, et l’entrée coûte 3€ par personne.

Après toute cette verdure, petit tour sur la plage. Mauvaise surprise : les voitures y sont autorisées et sont garées tout le long de la plage !!!!! Bon, on va dire que même les Irlandais ne sont pas parfaits, allez…

Mon objectif est de finir de publier ma série irlandaise « été 2015 » avant d’y retourner, alors je vous dis à très bientôt, direction Kilkenny ! 🙂

 

Publicités