It’s a kind of magic

Aujourd’hui, on grimpe sur nos balais, direction les studios Harry Potter !

J’aime beaucoup l’univers d’Harry Potter, j’ai lu les livres et vu les films plusieurs fois, mais je ne suis pas une fan invétérée comme certains de mes proches. Et pourtant, j’ai été vraiment enchantée par l’endroit, que je conseille vivement !

Le prix, comme pour beaucoup d’attractions à Londres, peut faire hésiter (£35 pour un billet adulte, sans audio guide), ainsi que la distance (on a dû se lever à 6h pour une visite à 9h, mais tout dépend d’où vous partez). Mais très honnêtement, tout vaut le coup !

Côté pratique, il vous faudra acheter votre billet en ligne et imprimer votre confirmation ou vous faire livrer les tickets par la poste. Il faut également choisir une heure d’entrée, à partir de 9h. Il est possible d’acheter un billet combiné à £66, incluant le transport, ou d’acheter uniquement le transport à £31 (le prix revient donc au même au final). Si vous choisissez cette solution, vous partirez de Victoria ou de Baker Street et arriverez directement aux studios, après 1h30 de trajet (sachant que l’enregistrement ferme 15 minutes avant le départ). Vous aurez également une heure de retour qui vous laisse un peu moins de 3h30 pour visiter. Donc par exemple, si votre entrée est à 9h, vous prendrez le car à 7h30, arriverez à 9h aux studios, repartirez à 12h30 et serez de retour vers 14h à Londres.

A moins que vraiment, vous détestiez les changements et que vous logiez à côté de Victoria ou de Baker Street, je ne conseille pas cette solution. Tout d’abord, à cause du prix et du temps de transport. Nous sommes partis de la gare d’Euston (accessible avec la Northern ou Victoria Lines, et en Overground) et en 15 minutes nous étions à Watford Junction, d’où nous avons pris une navette jusqu’aux studios (atteints en 15 minutes à nouveau). Donc une trentaine de minutes en tout depuis Londres, le train nous ayant coûté 16£70 pour un adulte, et la navette 2£50 (le tout, aller-retour). Il faut juste rajouter à cela le coût et le temps de transport en métro jusqu’à Euston, selon votre point de départ. Tout était vraiment très bien indiqué et extrêmement facile à trouver. Une autre raison pour ne pas choisir le billet combiné est l’horaire de retour : en un peu plus de 3h, vous pouvez tout voir, mais sans prendre votre temps. Pour vous donner une idée, nous sommes arrivés à 9h10 (un peu en retard à cause du train!), nous avons ensuite dû faire la queue et notre visite n’a commencé que vers 9h30. Avec une courte pause déjeuner et sans traîner, nous avons fini à 14h, avec l’impression d’avoir bien profité, sans avoir lu tous les panneaux à la lettre près mais sans avoir dû nous dépêcher pour reprendre le car.

Le vif du sujet, maintenant ! Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, mais tout le monde m’avait assuré que c’était un endroit génial et magique. Je n’ai absolument pas été déçue !

On pénètre vraiment dans l’univers d’Harry Potter, mais bien plus que ça, on découvre un monde fabuleux créé par de talentueux artistes et techniciens. Il ne s’agit pas simplement de comprendre comment ils ont filmé les scènes de vols en balais (même si c’était une de mes grandes questions en arrivant !) ou de se balader dans les décors. Tout au long de la visite, on se rend réellement compte de l’incroyable travail des milliers de personnes qui ont travaillé pendant dix ans sur ces films. Absolument rien n’a été laissé au hasard, le moindre détail a été réfléchi et admirablement conçu. Les livres, les peintures aux murs, les potions, les baguettes (et leurs boîtes !), les balais bien sûr, mais également les plus petits des accessoires, des éléments qui parfois n’apparaissent même pas à l’écran mais qui ont su donner vie à tout un univers.

Les chats sur chacun des objets ont été animés

P1080373

La visite se fait librement et est divisée en deux « stages », séparés par le café (hors de prix, soit dit en passant, mais qui propose de la Bière au beurre !). Le plus gros de la visite se fait dans la première partie, consacrée aux décors et accessoires (pour résumer très grossièrement) tandis que dans la deuxième partie, on découvre entre autres plans, dessins, peintures, maquettes ainsi que comment toutes sortes de créatures ont été animées.

P1080407

On est allés faire nos courses sur le Chemin de Traverse !

P1080418

Difficile de dire ce qui m’a le plus plu, mais j’ai surtout été totalement époustouflée par la masse incroyable de travail que tout cela a dû representer, ainsi que l’investissement des membres de l’équipe. Je comprends bien que ce ne soit pas la tasse de thé de tout le monde, mais même sans particulièrement accrocher à l’univers, impossible de ne pas apprécier le travail et le talent qui y sont associés.

Fans ou moins fans, je recommande donc vraiment cette visite si jamais vous passez dans le coin !

A chaque fois que je prends le bus à Londres
j’ai l’impression de me retrouver là-dedans… 😀

P1080387

Publicités