Feux d’artifices et coquelicots

De jeudi à dimanche, les nuits londoniennes ont été animées de multitudes de feux d’artifices, pour célébrer Guy Fawkes Night. Le 5 novembre 1605, Guy Fawkes est arrêté pour une tentative d’attentat contre King James et le Parlement. Pour commémorer l’échec de la « conspiration des poudres », comme elle est appelée, des feux d’artifices sont tirés à travers toute la ville, pendant plusieurs nuits.

Nous avons assisté à celui de Victoria Park, juste à côté de chez nous. Je ne pensais pas que l’événement attirerait autant de monde: d’après l’organisation sur Facebook, un peu plus de trente mille personnes auraient été au rendez-vous!

Le matin même avait été particulièrement pluvieux et nous craignions que le feu d’artifice tombe à l’eau… mais la fin d’après-midi a dévoilé un ciel clair tout à fait propice aux illuminations prévues. Nous n’avons pas été déçus par le spectacle, et je ne pense pas avoir déjà assisté à un feu d’artifices aussi grand!

SONY DSC

En contrepartie, nous avons mis une vingtaine de minutes pour atteindre la sortie du parc (contre à peine trois minutes en temps normal) à cause de la foule… On avait déjà eu un avant-goût de cette ambiance en descendant du métro: nous étions restés plusieurs minutes en bas des escaliers, la sortie était totalement bloquée par la horde de gens venus assister au feu d’artifices!

Ambiance beaucoup plus calme dans l’après-midi: voyant que la pluie semblait nous accorder une brève trêve, nous en avons profité pour nous rendre à Kensington Palace. Nous étions déjà allés plusieurs fois à Kensington Gardens et Hyde Park (les deux espaces sont uniquement séparés par un lac, la Serpentine) mais pas encore du côté du palais.

SONY DSC

Le palais en lui-même ne m’a pas spécialement époustouflée, en revanche j’ai été agréablement surprise par les alentours.

SONY DSC

The Round Pond
SONY DSC

Alors que nous nous attendions à nous promener sous des tons de gris, les nuages ont doucement fait place à un petit bout de ciel bleu pendant que le soleil commençait à se coucher, nous offrant de magnifiques nuances.

SONY DSC

Le lendemain, rendez-vous avec une amie pour un premier petit tour en dehors de la capitale, direction Oxford! En à peine deux heures avec Oxford Tube, nous voilà déjà dépaysés.

Oxford correspondait parfaitement à la vision que j’en avais. Pendant une journée, nous nous sommes retrouvés plongés dans un univers parallèle, aux allures d’Harry Potter et de Downton Abbey… Un joli mélange qui nous a laissés rêveurs et qui nous a permis de nous évader loin de la folie londonienne!

Christ Church – il faut s’imaginer que des étudiants vivent et étudient là-dedans!

SONY DSC

SONY DSC

Tom Quad, à Christ Church. Une superbe cour carrée, décorée de coquelicots en ce mois de novembre. Au Royaume-Uni, les semaines précédant le 11 novembre, les coquelicots sont à l’honneur, en symbole de commémoration des soldats morts pendant la première guerre mondiale. Des petits coquelicots en papier, les « poppies » sont distribués, et on les accroche à nos vestes et manteaux – j’avais le mien jusqu’à ce qu’il décide de se faire la malle alors que je traversais la rue pour aller travailler, et que je n’aie pas voulu risquer ma vie pour aller le récupérer sous les roues des voitures… Dimanche a eu lieu Remembrance Sunday (qui a lieu tous les ans, le dimanche le plus proche du 11 novembre) et nous avons observé deux minutes de silence à 11h.

Le Dining Hall, qui a inspiré le grand hall dans les Harry Potter… On s’y est crus, je l’avoue! Et on avait surtout du mal à imaginer que les étudiants prennent leur repas dans cette incroyable salle…

SONY DSC

La ville en elle-même est très agréable et regorge de recoins qui semblent sortir d’un vieux livre, à la couverture odorante, trouvé au fin fond du dernier étage d’un rayon caché d’une petite bibliothèque perdue…

SONY DSC

SONY DSC

Radcliffe Camera

SONY DSC

Bodleian library, qui a servi de décor à l’infirmerie dans Harry Potter!

SONY DSC

Pour vous faire patienter jusqu’au prochain article et vous remercier d’avoir au moins descendu l’écran jusqu’à ces dernières lignes, je vous laisse chez Masala Book pour participer à un concours qui satisfera vos papilles!

Publicités