Cigognes et Flammenkueche

Ce week-end, je suis allée à Strasbourg, rendre visite à deux amies américaines, avec qui j’habitais l’an dernier à Bowling Green. J’étais vraiment vraiment ravie à l’idée de les revoir et de pouvoir découvrir Strasbourg, où je n’étais allée qu’une seule fois il y a déjà de cela dix ans (ça nous rajeunit pas!). A cause de mon emploi du temps et des prix et horaires de train, je n’ai pas pu rester plus d’un jour et demi, mais ça valait déjà vraiment le coup.

Le vendredi, nous avons passé un petit moment au parc de l’Orangerie, où nous avons pique-niqué. Le parc est vraiment grand, et on a croisé beaucoup de joggeurs, de cyclistes et de chiens en promenade. Brit m’a montré les nids des cigognes, j’étais toute contente!

SONY DSC

Une partie du parc est également consacrée à différents animaux, et à une mini-ferme (mais qui était fermée à ce moment-là). On a ainsi pu assister à un combat de cigognes (ok, on a juste décrété qu’elles se battaient, si ça se trouve elles étaient en train de jouer à leur jeu préféré qui consiste en se mettre des grands coups d’ailes et de bec dans la tronche, allez savoir).

Nous avons ensuite fait un tour du côté des institutions européennes.

Conseil de l’Europe

SONY DSC

Devant le Conseil de l’Europe sont exposés de drôles de saxophones, les « saxophones d’Art on Sax », dans le cadre de la Présidence belge du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe et en prélude de SaxOpen, festival mondial du saxophone! (je cite la petite pancarte explicative!)

SONY DSC

Statue « Droits de l’Homme » 

SONY DSC

Parlement européen

SONY DSC

Le bâtiment représente l’Europe: inachevé(e) et en construction.

SONY DSC

J’étais épuisée et malade et nous sommes rentrées chez Brit pour nous reposer, et boire du thé avec des Irlandais en bavant devant leur accent toujours si adorable.

Le soir, les filles m’ont emmenée dans un restaurant bien typique, Au Brasseur, où nous avons dégusté une flammenkueche chacune.

La mienne était trois fromages!

SONY DSC

Le lendemain, j’étais encore plus malade (hé oui, c’est toujours sympa quand on passe un week-end hors de chez soi…), donc nous avons pris notre temps pour démarrer. Nous avons décidé de visiter le musée d’art moderne et contemporain (MAMCS), dont j’aurais mieux profité si j’avais été plus en forme, mais que je peux tout de même recommander pour les amateurs d’art moderne et contemporain – même si comme toujours, il y a certaines oeuvres qui m’ont laissée très perplexe. Je me demande si ce que j’ai préféré ne fut pas au final le bâtiment en lui-même.

SONY DSC

SONY DSC

Juste à côté du musée se trouve le barrage Vauban, sur lequel on peut accéder à une terrasse panoramique et d’où on peut admirer le quartier de la Petite France.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

La météo n’était pas spécialement clémente le samedi (contrairement au vendredi où on a eu un très beau ciel bleu pendant tout l’aprem, et où mes amies ont pu assister à l’éclipse), et j’étais plus déçue pour les photos que j’allais rapporter que pour moi-même, au final!

On s’est ensuite mises en direction de … la cathédrale. Pour moi, ça a clairement été le clou du week-end! Je l’ai trouvée absolument superbe, et rien que pour la voir ça vaut le coup d’aller faire un tour à Strasbourg!

SONY DSC

SONY DSC

A l’intérieur, si vous trouvez le petit chien sur l’un des piliers, n’oubliez pas d’aller le caresser pour que votre voeu se réalise!

SONY DSC

Sur ce pilier, des anges sont épiés par un autre curieux personnage accoudé à la balustrade, au-dessus de la chapelle St-André… la légende dit qu’il attendrait que le pilier s’effondre!

SONY DSC

SONY DSC

L’horloge astronomique

SONY DSC

Derrière la cathédraleSONY DSC

Autour de la cathédraleSONY DSC

Palais Rohan

SONY DSC

On a ensuite continué à se balader un peu.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Le cousin strasbourgeois du pont des Arts

SONY DSC

L’église Saint-Guillaume: son architecte a été pendu car il l’a conçue de travers!

SONY DSC

Eglise Saint-Paul

SONY DSC

Le soir, on est allées dîner dans un restaurant fort sympathique, Le Pied de Mammouth, qui propose des burgers cuisinés avec amour et surtout, avec des produits frais! Le petit plus non négligeable selon moi: il est possible de choisir une option végétarienne, et de demander seulement certains ingrédients et pas d’autres. Ca paraît rien comme ça mais au final, ce n’est pas si souvent le cas et c’est pourtant appréciable! J’ai pris un burger intitulé « Le Rustre », avec de la poitrine fumée, des noix et une sauce au bleu. Un régal 🙂 Les frites maison sont également délicieuses!

SONY DSC

Même si j’aurais aimé avoir le temps et l’énergie d’en visiter plus, j’étais vraiment contente de ce week-end, et j’ai des bonnes raisons d’y retourner! Mon prochain article en rapport avec notre douce France sera sûrement à propos d’un château de la Loire, car mes amis FLE et moi avons décidé de jouer les touristes en Touraine!

Publicités